Lettre à toi Maman 407
Lettre à toi Maman
1 Fichier(s) joint(s)

voici une lettre que j'ai décidé de composer pour ma mère ce matin... Un petit moment de tristesse où j'ai voulu lui parler encore une dernière fois...

Maman.

Maman tu nous a quitté un samedi matin d'octobre, à l'aube de tes 60 ans à la suite d'un cancer du poumon ; cela fait maintenant 5 ans. Le cancer s'est développé, les métastases se sont installés, quand la maladie a été diagnostiquée, on ne savait pas combien de temps il nous restait avec toi.
Je t'ai accompagné dans l'évolution de ta maladie. À ton décès, géré tes obsèques et ta succession avec papa. Plus rien ne sera jamais comme avant ...
Ce qui est dommage, c'est que l’opération au cerveau a bien été, mais que le cancer du poumon a dégénéré. Je me demande... aurait -il pu être guéri s'il avait été pris à temps? Cette question me tracasse encore aujourd’hui.
Je n'ai pas eu le temps de te dire tout ce que je voulais te dire, de te dire surtout combien je t'aimais, combien tu étais importante pour moi. Depuis ce jour, j'ai compris, l'importance de dire à ceux qu'on aime, combien on les aime, avant qu'ils ne partent sans le leur avoir dit.

Maman,
Cela fait maintenant un peu plus de 5 ans que tu nous a quittée. J'ai l'impression que c'était hier tellement je me souviens de cet instant...
Ce qui me chagrine c'est que je ne peux plus te serrer dans mes bras. Je donnerais n'importe quoi pour te revoir une dernière fois. Maintenant lorsque j'ai du chagrin je dois me battre seul fasse à cela car tu n'es plus là pour me donner tes précieux conseils.
Maman tu as été vraiment une maman exemplaire et jamais je ne te remercierais assez pour ce que je suis devenue aujourd'hui... Tu es gravé dans mon coeur pour l'éternité.
Je t'aime... Plus le temps passe et plus tu me manques...
Tout me rappel toi! Je ne cesse de penser à toi tout les jours. J'aurais tellement voulu encore t'avoir à mes côtés. Maman je ne réalise pas complètement que je ne te reverrai plus. J'espère toujours que ce soit un cauchemar et que je vais me réveiller. Que le téléphone sonnera et que ce sera toi au bout du fil. Malheureusement ce n'est pas le cas. Je dois admettre le fait que tu es bien parti et que tu ne reviendras jamais... Pourquoi tu n'es plus là? Pourquoi tu as du me quitter si jeune? Toutes ces questions sans réponse me rendent dingue! Je pleure souvent ton absence, tu me manques tellement Maman, j’ai tant de choses à dire et si peu de mots pour comprendre la douleur que j’ai de ne plus t’avoir à mes côtés. Saches que tu as été une maman formidable. Tu resteras à jamais gravé dans mon cœur. En t’en allant, c’est une partie de moi qui s’en va avec toi. Jamais je n’aurais pensé te perdre si rapidement. On avait encore tant de projets ensemble. Pour moi la vie continue mais je ressens déjà un grand vide. Que vais-je devenir sans toi ? Tu étais la prunelle de mes yeux. On se comprenait juste avec un regard tellement nous étions proche. 
Tu me manques déjà tant. C'est vraiment un sentiment de solitude que j'ai encore en ce moment malgré que 3 mois ce sont déjà écoulé depuis sont décès. Malgré que je sois vraiment entouré, je me sens vraiment seul. Je comprends que parfois les gens se sentent impuissant face à mon chagrin. Moi même parfois je me demande ce que je dois faire quand j'ai du chagrin... Je m'efforce de faire pas mal de chose pour continuer. Ce sont les lois de la vie. On ne sait pas ce qu'il en sera demain... Tout ce que je peux dire est que la vie ne tient qu'à un fil et qu'il faut en profiter malgré les coups dure. Depuis que tu n'es plus là, je ressens un immense vide autour de moi... J'ai toujours essayé de m'imaginer la vie sans toi, mais ce que j'ai cru n'es rien comparé à ce que je ressens aujourd'hui. On était si proche, un regard suffisait pour ce comprendre. Tu étais ma Maman, ma confidente et mon amie.

Je revois avec amour cette enfance heureuse que tu m'as donnée, cette affection que tu me prodiguais alors qu'enfant et même adolescente je venais me blottir dans tes bras dès qu'un petit malaise envahissait ma vie. 
Je revois aussi tous ces sacrifices, ce don complet de toi pour que toute la famille ait sa juste part de ton aile protectrice. Que de marmites sur le feu, que de pansements sur mes blessures! Jamais je ne manquais de rien. 
Dans ma tête, je revois les dernières images encore fraiches dans ma mémoire, celles où, je pouvais retrouver dans tes yeux la joie lorsque je déposais sur tes genoux un nouveau-né qui venait faire de toi une grand-mère adorée! Et voilà quelques souvenirs décrits en quelques lignes, le reste demeure dans mon coeur.

Aujourd'hui, avec l'annonce du cancer de l'urètre de papa et de toute l'incertitude qui suivra, je me sens perdue. Je suis à nouveau dans le cycle de cette maladie. Le cancer est tout autour des enfants et moi. Papa doit se faire opérer le 26 mars 2019. Il faut attendre et voir ce qui arrivera par la suite.

Avec 2 masses au sein droit et 2 sur la colonne vertébrale, je suis également dans cette roue qui tourne tellement lentement... l'attente des examens, des résultats. La peur, l'angoisse, le stress. Il y a des jours où je n'en peux plus. Je suis épuisée et en douleur constante.

Comme j'aimerais pouvoir jaser avec toi et me coller comme avant afin que tu me rassure en me disant que tout ira bien.
 

À toi, maman, à ta patience, à ta douceur, à ton écoute, UN GROS MERCI!

Je t'aime

-XXX- Ta fille Katrine

ajouté(e) par Katrine Blogue Nos cancers affiché 25/02/2019

Commentaires


 
Nos cancers 253
Nos cancers
2 Billets 1 Auteur
Mes expériences avec le cancer
ajouté(e) par Katrine

Voir les autres pages de ce blogue