Vous devez vous connecter ou vous inscrire afin de participer à ces discussions.


 

Parlons de ... chimiothérapie

Parlons de ... chimiothérapie

Publié par Claude_Admin sur aoû 30, 2018 11:32

1901c2b6867292f11ae9302d8dbe5cb8-huge-se

Parlons de … chimiothérapie

Avec tout ce qu’on entend dire à son sujet, la chimiothérapie est souvent appréhendée par les patients.  Quelle a été votre réaction en apprenant qu’elle ferait partie de votre plan de traitement?   Quels ont été, ou quels sont vos plus grands défis avec ce traitement?   Quelles sont les stratégies, les trucs ou les moyens qui vous ont aidé (vous aident) à mieux vivre avec  la chimiothérapie?
Pour les aidants : comment avez-vous accompagné (soutenu) votre proche dans son traitement de chimiothérapie ?


 
Claude administrateur-modérateur pour ParlonsCancer.ca

RE: Parlons de ... chimiothérapie

Publié par winner sur aoû 30, 2018 12:51

Bonjour à tous, 

Mon travail comme aidante pour mon conjoint qui avait de la chimiothérapie était de le supporter le plus possible moralement et physiquement.

Ce que je retiens le plus concernant les traitements; 

Je me souviens d'avoir eu à plusieurs reprises,  de sérieuses discussions devant l'hôpital car il était incapable psychologiquement de monter  les escaliers qui le menait à la salle de traitement pour recevoir son traitement.  Il savait que le traitement était pour le rendre malade pour une bonne semaine mais on se disait toujours que cette fois-ci c'était pour bien aller et qu'il fallait prendre ça un jour à la fois. J'avais toujours la même réponse; "tu n'as pas beaucoup d'options, c'est ça ou la mort alors on y va et je serai avec toi pour que ça se passe bien".

Je me souviens de l'impuissance que j'ai ressenti de voir les cheveux tombés sur l'oreiller pendant la nuit et de son visage découragé quand il se regardait dans le miroir en constatant  combien son image avait changée. 

La chose qui me rend le plus malheureuse dans tout ça est d'avoir perdu une amie très chère qui ne croit pas au traitement de chimiothéraphie. Elle est convaincue que l'Industrie pharmaceutique et les oncologues sont là pour faire de l'argent sur le dos des malades  et qu'ils n'ont pas intérêt à vouloir de guérir les gens.

Sa  propre mère est elle-même  atteinte d'un cancer et elle l'a convaincue de se rendre au Mexique pour recevoir des traitements naturels. Si sa mère n'acceptait pas cet alternative, elle refuserait d'accompagner sa mère dans les hôpitaux pour recevoir ses traitements... donc sa mère a finalement accepté de s'y rendre.

Elle ne comprend pas notre choix de ne pas croire et vouloir des traitements du Mexique et elle  ne le respecte pas. Par la force des choses j'ai pris mes distances avec elle mais j'avoue que ça me fait un pincement au coeur à chaque fois que j'y repense.

Heureusement la science avance et les traitements aussi. Ils sont plus performants et les effets secondaires sont maintenant mieux contrôlés. 

Winner



 

RE: Parlons de ... chimiothérapie

Publié par joyce0942 gatineau sur aoû 31, 2018 8:04

Bonjour,

J'ai eu un diagnostic de cancer du sein en decembre 2016. On m'a indiquer faire une masectomie totale, bizarrement oui j'ai reagie mais c'est comme si je le savais deja..... alors c'etait envoie enleve ca et on passe a autre chose.

Cependant les resultats de l'oncotype sont revenue avec un risque de recidive possible alors on m'a proposer de la chimiotherapie preventive.  Wow; je ne voulais pas accepter cela .
Tout ce que cela change dans notre vie a court et long terme (j'ai trouve cette partie la plus difficille accepter de faire de la chimio preventive, j'ai pris du temps pour y penser avant d'accepter).  J'ai questioner des gens alentour qui en avait eu, j'ai lu des articles,etc.. afin de savoir le plus exactement possible ce qui m'attendait.

Lorsque j'ai decider de debuter le traitement, j'ai dis on fonce.  Je me suis entouré de gens qui m'aime et qui etaient possitif tout comme moi.  J'allais prendre une marche chaque jour, meme si c'etait 10 minutes.  J'ai beaucoup ecouter de la musique de relaxation.  Je me disciplinait a ecouter mon corps.

Il faut pas ce le cacher c'est tres difficile tout ca, le durant et apres, car nous ne sommes plus les memes.  Il y a des effets secondaires qui restent parfois.  Mais comme dit Winner c'est beaucoup mieux qu'avant.

 

RE: Parlons de ... chimiothérapie

Publié par Calabria sur aoû 31, 2018 10:16

Bonjour à tous,

Moi dans mon cas c'est mon père qui va recevoir des traitements de radiothérapie et chimiothérapie. Son traitement c'est d'avoir de la radiothérapie pour 33 séances et de la chimio à tous les jours. Donc un combiné des deux. La chimio sera deux semaines à tous les jours. Je n'avais jamais entendu parler de ça moi de la chimio à tous les jours.... Son casque n'est pas fait encore pour la radiothérapie. Tout est prévu de commencer vers le 12 septembre. J'accompagne mon père dans ce processus. Je ne sais pas comment il va réagir à ce traitement agressif. Winner je préfère croire en la science que de penser envoyer mon père au Mexique. On m'en a parlé également mais de déraciner quelqu'un de son foyer ça ajoute une insécurité de plus mais surtout un inconnu de plus. Il y a assez d'inconnus dans tout ça à mon humble avis. Je comprends ton pincement au cœur mais imposer un traitement à sa mère qui n'offre aucune garantie en plus de ne pas respecter votre choix fais en sorte que vous avez pris la bonne décision de momentanément la distancer de vous. Bonne chance à tous.

RE: Parlons de ... chimiothérapie

Publié par Plerom sur aoû 31, 2018 10:45

Lorsqu'en 2016 j'ai appris que j'avais un cancer du poumon et que des ganglions étaient aussi touchés, je ne voulais aucun traitement. Toutefois en pensant à mes proches j'ai accepté des traitements de radio et de chimiothérapie. En aoüt 2017 à la fin de ceux-ci, on m'a confirmé que j'étais en rémission...soulagement. Malgré les effets secondaires, les traitements peuvent donc être efficaces pour ceux et celles qui en doute. Bonne journée.

RE: Parlons de ... chimiothérapie

Publié par georgette33 sur aoû 31, 2018 12:13

Bjr en fev 2016,j'ai été diagnostiquée cancer du sein stade 4 avec métastases général ( os cerveau ) et paralysie des membres inférieurs avec un fœtus de 6 mois, l'on a interrompu la grossesse, et m'a fait une radiothérapie decompressive 10séances ensuite la chimiothérapie. La radio m'a donné quelques effets secondaires : la toux chronique, bouffées de chaleurs, et la peau du dos sèche. Cependant la chimiothérapie au début je n'avais pas de problèmes sauf la perte des cheveux mais dès ma 3 ème ligne bienvenue aux complications vomissements, nausées, la veinite, douleurs à l'estomac, à la poitrine. L'insomnie maux de tête ect pour ma part ces traitements sont trop lourds, surtout quand on a déjà pris autant, et chaque protocole a ses réalités et est fonction de chaque patient pour la réaction. Nous devons être juste fort en se disant simplement que c'est un mal pour un bien. Courage à nous et bonne bataille bisou.

RE: Parlons de ... chimiothérapie

Publié par Rayondesoleil sur aoû 31, 2018 3:25

Bonjour, 

Comme chimiothérapie, j’ai actuellement du Taxotère, Herceptin et Perjeta. J’ai eu de très nombreux effets secondaires à part la fameuse perte de cheveux, évidemment.

Voici toutefois ce que j’ai constaté et que l’on ne m’avait pas dit:
  1. Oui, on perd nos cheveux. Naïvement, je croyais que la perte s’échelonnait sur quelques jours tout au plus. Non, j’en ai eu pour des mois. En plus, j’ai gardé une couronne de cheveux comme si j’étais un homme (vous devinerez que je suis une femme).
  2. On perd nos poils aussi. Je me suis dit « yes! Pas d’épilation durant cet été! » Là encore, fausse joie. J’ai dû m’épiler les jambes. J’avais l’air d’une petite fille en bas, vous savez où, mais les jambes d’un ours.
  3. On perd nos poils de nez aussi. Pas les poils au bord des narines qu’on a l’habitude d’arracher, non, ceux-là, ils restent, juste pour nous faire ch... On perd ceux plus profond, vous savez ceux qui retiennent les petites poussières. Résultats: on a le nez qui coule quand on mange (pire moment pour se moucher, surtout au resto) et quand on se penche aussi. Dès qu’on ramasse quelque chose par terre, on court les kleenex.
  4. Tant qu’à y être, continuons avec les poils : on perd nos sourcils, mais pas tous. En ce moment, j’ai l’air d’une adolescente qui vient juste d’apprendre à utiliser la pince à épiler et qui y a été un peu fort. J’ai des petits poils éparpillés un peu partout avec de grands espaces sans poils. Même chose pour les cils. J’ai un cil, un trou, un cil, un trou. Oups deux cils, mais un énorme trou sans cils.
Pour moi, la perte de pilosité a été un mal très minime qui nous a fait bien rigoler mon chum et moi. Cela a permis de dédramatiser le fait que j’ai un cancer du sein métastatique aux os. J’en ai profité pour me trouver une perruque blonde, alors que je suis brunette. Mon chum peut enfin dire : « ma blonde ».

Rayon de soleil

RE: Parlons de ... chimiothérapie

Publié par Cindy1529 sur aoû 31, 2018 7:29

2017 cancer col de l’utérus Chimiothérapie CISPLATINE 1 jour /semaine radiothérapie 5 jours semaines, 5 curiethérapie Pas de perte de cheveux, beaucoup de nausée, diarrhée Les jours suivants la chimiothérapie je prenais des anti nausées aux 5 heures, car si la nausée s’installe Elle est très dur à faire partir, les choses froides m’aidaient ( slush, mister freeze) et les choses sûr ( bonbons ) et salé ( des bretzels ou des chips) 2018 métastases Chimiothérapie 6 traitements de chimiothérapie TAXOL CARBOPLATINE 1 tout les 3 semaines, je prend tjs des anti nausées les jours suivants, perte de cheveux, sourcils, cils CONSEIL : j’avais des longs CHEVEUX, j’ai coupé mes long cheveux , coupe courte et moderne avant la chimiothérapie, 1 semaine après la 1 ère chimiothérapie 2 eme coupe de cheveux style PINK

RE: Parlons de ... chimiothérapie

Publié par Maya sur aoû 31, 2018 8:37

Ce sera une première expérience pour nous sous peu...

Ma mère saura mercredi prochain les options de traitements qui s'offrent à elle, mais la chimiothérapie fait partie des traitement (chimio palliative ou +agressive? selon le stade/métastases, reste à voir).

Au départ, elle me disait qu'elle ne voulait pas de chimio. Évidemment, ça lui fait peur, très très normal... Que si on lui disait qu'elle ne pouvait avoir d'opération, elle allait y penser si elle faisait ou non la chimio. Puis, elle a lu un peu sur son cancer. Elle a lu que sans traitement l'espérance de vie médiane est de quelques mois. Alors, elle se fait à l'idée qu'elle n'aura pas trop le choix; on a tjrs le choix, mais...

Je l'écoute comme je peux, j'essaie d'être positive, prendre ça un jour à la fois et je lui rappelle de ne pas trop comparer. Non seulement les traitements sont différents et personnalisés, mais chaque personne réagit à sa façon.

RE: Parlons de ... chimiothérapie

Publié par Desneiges sur sep 1, 2018 9:21

Tu m'as bien fait rire Rayondesoleil‍, tu dois être un vrai rayon de soleil. Dans mon cas, j'ai de la chimio, en comprimé, 3 semaines avec 1 semaine d'arrêt, pas vraiment d'effet secondaire, un peu perte de cheveux dernièrement. Par contre mes globules blanches n'aiment pas ça et ils ont de la difficulté à revenir. Ce qui fait que j'ai deux semaines d'arrêt, puis là, on a baissé deux fois la médication. C'est à voir le mois prochain comment mes globules blanches seront coopératives.

Desneiges

RE: Parlons de ... chimiothérapie

Publié par angedelanuit000 sur sep 1, 2018 10:01

24 ans de passé…d’un premier cancer du testicule droit stade 4 avec métastase pulmonaire et ganglionnaire…un deuxième cancer en 1997…3 ans après …un Séminome phase 1…en 2011 un nouveau venu …cancer de l’amygdale gauche stade 3…

Quand je vous lis …plusieurs souvenirs passent dans des images déjà vue…et surtout je me vois dans bien des accompagnements aussi…

J’ai alors eu bien des sentiments d’apprendre l’épreuve du combat…vu mon père ce battre en même temps que moi…et mourir de la façon que j’aurais pu mourir… j’ai aussi perdu 3 membres de ma famille de cette ombre noire qui m’a été présentée à l’âge de 13 ans et la perte de ma deuxième maman …ma grand-mère…
Chimio chaque jour… il y a 24 ans…a l’âge de 30 ans… on vit plein de belles choses… un mois après avoir souffler mes bougies… l’intrus m’envahissait rapidement prenant place au travers de mon corps…3 traitements de chimio par jour…chaque jour …semaine après semaine… pause de d’une semaine …le premier samedi sorti de l’hôpital…oui je passais la semaine à l’hôpital a cette époque…mes cheveux, encore endormis sur mon oreiller et mon corps qui ce lève…ma vie ce divisais de moi et me faisais réaliser la fragilité du corps… malgré les gros muscles de mon corps…la doc me disait du as du coffre… on va te donner ce qu’on a pour te sauver…même ce qui existe peut-être pas… j’ai eu du Cisplatine, Bleomisile, et un autre truc oublier…j’ai vu bien des choses dans ma tête dans ces 9 mois de combat …j’ai vue des personnes souffrir  assis a coté de moi…ou trouver la vie injuste…

Mais j’ai apprivoisé une chose en 1994 …la vie… je vais fêter l’an prochain 25 ans de vie… d’un premier combat…7 ans d’un 3e et 21 ans d’un deuxième …si j’écris encore ici depuis des années ces justes pour laisser l’espoir de vivre sur chaque page de vie que je trouve…j’ai écrit les mêmes mots plus d’une fois …deux sites de disparus dans le web…et toujours la même volonté de la vie…
Radio thérapie, chimio, nausée, douleur, perte de quelqu’un, aidant, beaucoup de mot …pour dire que l’ombre noire (le cancer) c’est une ombre sur une vie…un fantôme dans le miroir…chaque matin quand tu te lèves…mais la vie se cache derrière cette ombre …une goutte de vie en nous qui souvent est plus fort que la douleur, plus fort que l’intrus et souvent comme l’ombre noire… cette de goutte de vie fait la différence et elle te permet de survivre…

J’ai perdu des choses dans chaque combat, la chimio… la radio… son venu chercher quelques cellules en moi, tuées… une partie de moi…mais la principale chose… la force de la vie …a triomphé, ne laisse pas la douleur d’une image dans le miroir te décourager…les cheveux repoussent …ton teint reprend vie…ton regard voit…ton image ce refait…les douleurs… le temps t’apprend à les oublier …la force de ton sourire prend le dessus et la vie que personne ne voit te fais voir l’essentiel…tu avances …tu vie…tu souris …tu réalises que la douleur n’est plus …tu oublies les moments… tu gardes un souvenir…la peur c’est le plus gros défi à surmonter…une fois que tu oublies la peur… doucement tu prends la force de vivre…le corps que tu habites te permet de survivre a beaucoup plus que tu penses…
Le combat… le tien ou celui d’un proche… j’ai connu …tes sentiments …ton impuissance face à un jour difficile… j’ai connu ça aussi… mais j’ai aussi connu le jour de la naissance de fiston il y a 18 ans…qui m’a appris le pouvoir de la vie…et la force de certain élément… son nom qu’on appelle souvent miracle…apprivoiser l’épreuve …c’est découvrir la vrai vie en nous et notre force…qui permet d’oublier les effets secondaires du traitement …qui donnera une nouvelle vie…ou la nausée, la perte de sensation d’un membre…ne sera qu’un souvenir que tu as oublié…
Mes cheveux on repousser, j’ai repris la sensation de chaque pas… retrouver le gout d’un cornet de crémé glacé cette année… oubliée depuis 5 ans…et surtout j’ai appris à revivre…par 3 fois et connu le pouvoir d’un sourire…

Celui d’une maman inconnue, qui un jour à l’âge de  mes 30 ans assis dans un centre d’achat…est venu vers moi… mon petit foulard sur la tête et mon teint malade…elle avait vu l’ombre noire en moi …celui qui avais pris la vie de son fils aussi…et elle m’a souri m’a dit quelques mots…et reparti, mais son sourire ma donnée plus d’énergie que tout ce que je mangeais pour  refaire mes forces…alors quand tu tien la main comme aidant…n’oublie jamais même si ce jour est difficile pour celui que tu accompagnes… le pouvoir ton sourire a plus d’énergie que tout tes mots que tu pourrais dire…

3362bc299ea2c260838b6dda98d25d51-huge-ma

 
Ange de la nuit...

RE: Parlons de ... chimiothérapie

Publié par Rayondesoleil sur sep 1, 2018 3:18

Bonjour Desneiges, 

J’espère que vos globules blancs seront gentils et remonteront. C’est plate de devoir remettre un traitement ou de baisser la dose de chimiothérapie. 

Je croise donc mes doigts et mes doigts de pieds pour qu’ils remontent. Bonne chance!

RE: Parlons de ... chimiothérapie

Publié par Rayondesoleil sur sep 1, 2018 3:32

Bonjour Ange de la nuit000,

Vous avez vécu de lourdes épreuves et on sent la sagesse dans votre message. Vous nous avez livré un très beau témoignage où l’on sent les difficultés vécues, mais aussi une source d’espoir.

Merci de vous être livré ainsi, merci pour ce cadeau.

Rayon de soleil
Parce qu’on est tous le rayon de soleil de quelqu’un

RE: Parlons de ... chimiothérapie

Publié par Meli77 sur sep 1, 2018 10:08

ho la la! quel force de vivre et texte inspirant rempli d’espoir! Merci de partager!

RE: Parlons de ... chimiothérapie

Publié par Kika78 sur sep 2, 2018 8:12

Bonjour rayon de soleil,
Comme ton texte m'a fait sourire. L'humour m'aide beaucoup à passer à travers la maladie.  Bon courage dans ta bataille xxx

RE: Parlons de ... chimiothérapie

Publié par winner sur sep 2, 2018 11:58

Rayon de soleil! Moi aussi tu m'as fais rire... Juste pour te dire que les poils repoussent parfois de façon très bizarre... Les poils sur les bras de mon homme ont repoussés et sur un ils sont blancs et sur l'autre ils sont très noirs!!! Il est comme un petit Oreo! Winner

RE: Parlons de ... chimiothérapie

Publié par danielesun sur sep 3, 2018 7:19

J’ai reçu huit traitements de chimio dite préventive en 2016 pour un cancer du sein, soit quatre traitements avec le protocole AC et quatre traitements avec Taxol. Comme je suis demeurée très active pendant mes traitements, j’ai continué à pratiquer la course à pied, mon niveau d’énergie est demeuré assez élevé. Je n’ai pas eu de nausées non plus. Le plus difficile à été l’altération du goût. Tout goûtait le fer avec le 1er protocole et ce n’était pas mieux avec le 2e, j’avais l’impression que la nourriture était avariée. 

RE: Parlons de ... chimiothérapie

Publié par Fleur de printemps sur sep 3, 2018 11:08

Merci angedelanuit000 pour votre billet. Je suis de glace depuis qu on ne veut plus m opérer les seins car je suis atteinte aux os. Je suis toujours positive et suis certaine de ma rémission. Je ne ressens plus d émotions et je sais que c est anormal. Or, votre message d espoir m encourage  énormément. Vous êtes un baume pour l âme. Merci de m avoir fait sentir vivante ce matin et non une automate a l air positive régie par les spécialistes, train train quotidien et le défi de rester forte. Malgré ce fait je vais vivre 24 ans aussi au moins. C est possible et je ferai tout pour y parvenir. Bonne journée et merci encore

RE: Parlons de ... chimiothérapie

Publié par legoulet sur sep 3, 2018 12:58

Moi, quand j'ai su que j'aurais de la chimio, j'ai dit à mon mari, si je perds mes cheveux, fini les teintures hi hi hi.  Plus sérieusement, j'ai été effrayée des effets secondaires.  On a tous peur de cela.  À ma grande surprise, j'ai travaillé les 2 premiers mois de ma chimio et par la suite, le pire effet a été la grande fatigue.  J'ai arrêté de travailler et je pense que c'est cela que j'ai trouvé dur.  Par la suite, tout a bien été.  Le médicament pour les nausées me causait un effet secondaire.  On dirait que j'avais la bougeote et je ne pouvais pas m'asseoir sans grouiller les jambes...  Ils me l'ont changé et après c'était bien.  J'ai aussi dû arrêter les traitements car mes reins ont été endommagés.  C'était moins dangeureux d'arrêter les traitements pour sauver mes reins.  Environ 6 mois après, tout était revenu à la normale.  Le coeur et le sang ont fait quelques caprices, mais tout est revenu à la normale environ 6 mois après aussi.  Tout ca pour vous dire que pour guérir de mon cancer (pancréas), je trouve que je suis chanceuse de n'avoir eu que ces quelques petits problèmes.  Je n'ai même pas perdu mes cheveux, ou du moins, seulement le tiers environ...  J'ai reçu en tout 14 traitements sur 18 de chimio.  J'ai écouté mon corps et lorsque j'en avais besoin, j'étais au lit.  Mon mari faisait le chien de garde.  S'il y a quelqu'un qui venait à la maison ou appelait, il disait que j'étais couchée.  De venir ou d'appeler plus tard.  J'ai été traitée comme une reine par mon roi.  Ma famille, surtout mes deux petites soeurs, m'ont appuyée énormément et je les adore encore plus maintenant.  On s'est raprochées terriblement depuis ma maladie.  Je suis maintenant guérie et je profite de la vie.  J'espère que ce petit message profitera à quelqu'un ou quelqu'une.  Soyez positif et profitez de la vie, elle le mérite.  Bonne journée à tous et à toutes.

RE: Parlons de ... chimiothérapie

Publié par Audrey_Moderatrice sur sep 3, 2018 7:55

Vous êtes très généreux/ses en ce qui concerne votre partage d'expérience en lien avec la chimiothérapie, merci pour avoir participé a cette discussion.  Je me demandais si certains trucs vous avaient aidé à mieux composer avec ce traitement.  Vous avez parlé d'activité, de repos, est-ce qu'il en existe d'autre? 

Bonne soirée,
 
Audrey , Modératrice pour ParlonsCancer.ca

RE: Parlons de ... chimiothérapie

Publié par Jos2211 sur sep 4, 2018 6:48

Bonjour tlm

apres l opération pour un cancer colorectal + ileostomie j ai eu 4 chimios (folfox 6+oxiliplatine)avec bolus 46hr.
Le jour suivant sensation de fatigue intense pendant deux à trois jours , je dormais environ 16hr par jour.

Effets secondaires : picotement doigt et pied ,intolérance au froid,sensation sable dans la bouche, tout goûtait pareil.Apres 2 mois , 28 radio accompagné de chimio en capsule(effets secondaires,rétrécissement du colon avec  la sensation d envie toujours)assez difficile.Ensuite 4 autres traitements chimio identique(effet secondaire,pied main pire le matin et plus pire le soir,trois doigts et pouce engourdis main droite seulement , tjrs intolérance au froid mais bouche moins pire, la fatigue tjrs la )

j étais bien content d avoir terminé les traitements

reconnection en janvier , 2 mois pour régulariser (pas facile),en rémission selon le docteur.

Voila
 

RE: Parlons de ... chimiothérapie

Publié par Rayondesoleil sur sep 4, 2018 8:54

Bonjour Audrey-modératrice,

Pour répondre à votre question, dans mon cas, l’humour me faisais du bien. Lorsque j’avais de grosses douleurs, je regardais quelque chose de drôle et, lors des pires douleurs, je fermais les yeux, je prenais de grandes respirations (je disais que je respirais comme une baleine) et je comptais dans ma tête. Finalement, moins chic, lorsque j’étais dans de trop grandes souffrances, je pleurais. Mais ça, ce n’est pas un bon truc. Ne le retenez pas.

RE: Parlons de ... chimiothérapie

Publié par Desneiges sur sep 5, 2018 9:22

Merci angedelanuit000‍ ton témoignage m'a touché, tu as beaucoup de courage, ca ne peut que nous encourager dans notre combat contre cette ombre noir.

Desneiges

RE: Parlons de ... chimiothérapie

Publié par angedelanuit000 sur sep 5, 2018 9:31

Bonjour à toi Desneiges,

Tu sais la vie peut parfois nous donné plein d'épreuve et la chance de réussir...à avancer dans ce parcours et trouver nos destinations...la vie, je crois ...voulait bien me donner du temps emprunter... j'ai aussi compris qu'elle voulait aussi me choisir dans un sens... pour dire que oui tout est possible...

Tu sais, j'ai crée le groupe la vie après et cancer ORL ...pour que des gens comme moi et même des plus courageux que moi encore... laisse leur trace pour dire que l'espoir existe vraiment ...la vie c’est pas juste un cadeau...ça retrouve aussi...il faut parfois croire en soit et a l'impossible...sans même avoir la réponse que plus loin ...un jour le soleil ce lève devant nos yeux et on est toujours la... on comprend que la vie est fragile et qu'on doit la vivre pleinement et affronter demain...

Nos histoires ne doivent pas juste être des histoires...mais une destination sure la vie ...

 
Ange de la nuit...

RE: Parlons de ... chimiothérapie

Publié par angedelanuit000 sur sep 5, 2018 9:46



Audrey_Moderatrice:
Vous êtes très généreux/ses en ce qui concerne votre partage d'expérience en lien avec la chimiothérapie, merci pour avoir participé a cette discussion.  Je me demandais si certains trucs vous avaient aidé à mieux composer avec ce traitement.  Vous avez parlé d'activité, de repos, est-ce qu'il en existe d'autre? 

Bonne soirée,


Le popcorn ...m'aidait pour les nausées...sans beurre bien sûr, avoir toujours de la petite vache et du sel dans pour ce rincer la bouche...ça m’aidait pour le gout de métal...je ne mangeais pas beaucoup a l'hôpital...mais en arrivant la maison je mangeais des choses que j'aimais en imaginant le gout...pour accepter cette épreuve  ce qui m'aidait beaucoup...  je m'imaginais plus loin dans le temps... pour me dire ce jour la tout serait en arrière...tous les petits trucks que je peux dire ...m’occuper l’esprit et essayer de vivre au maximum la vie et d'avoir des projets pour après ...ça aide beaucoup a donné l'énergie pour avancer...

 
Ange de la nuit...