Vous devez vous connecter ou vous inscrire afin de participer à ces discussions.


 

Création d'une nouvelle immunothérapie contre le cancer

Création d'une nouvelle immunothérapie contre le cancer

Publié par Claude Admin sur sep 11, 2020 4:35


https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1733072/molecule-efficacite-traitement-tumeurs-oncologie

 
 
Radio-Canada
Publié à 14 h 10

Une nouvelle immunothérapie mise au point par des oncologues belges accroît l’action d’une autre immunothérapie communément utilisée pour traiter le cancer, mais qui n’est pas toujours efficace.

La Pre Sophie Lucas et ses collègues de l’Institut de Duve de l’Université catholique de Louvain expliquent qu’ils sont ainsi parvenus à neutraliser une molécule qui bloque les défenses immunitaires contre le cancer.

Le résultat est clair : les tumeurs cancéreuses régressent.

L’équipe belge estime que sa découverte est très prometteuse pour la lutte contre le cancer.

Un traitement toujours plus prometteur

Le système immunitaire défend le corps contre les infections et des maladies comme le cancer. Lorsque le système immunitaire déclenche une action pour défendre l’organisme contre des corps étrangers, on parle de réaction immunitaire.

Dans la lutte contre le cancer, l’immunothérapie utilisée depuis plus de 20 ans permet de manipuler les réponses immunitaires naturellement présentes dans le corps humain.

Souvent, ces défenses immunitaires sont bloquées par des cellules ou des molécules qui les empêchent d’éliminer les cellules cancéreuses, si bien que la tumeur initiale parvient à s’installer et même à se développer et créer des métastases, des tumeurs cancéreuses secondaires.

La Pre Lucas est bien connue dans la recherche en immunothérapie. Elle s’intéresse au fonctionnement des cellules immunosuppressives, c’est-à-dire qui bloquent les réponses immunitaires, depuis 2004.

Son objectif : les identifier pour les supprimer et ainsi stimuler les anticorps qui agissent contre les tumeurs.

Des coupables qui ont la vie dure

Les chercheurs savent que les cellules « lymphocytes T régulateurs (T-REG) » sont très immunosuppressives chez les personnes atteintes de cancer.

L’équipe belge a découvert en 2009 l’existence d’une certaine molécule, appelée GARP, à la surface des T-REG. Ce n’est que près de dix plus tard qu’elle a réussi à cerner son rôle. La GARP agit comme un messager pour les T-REG. Elle envoie des signaux qui bloquent les défenses immunitaires.

En 2018, la chercheuse et ses collègues développent un outil (des anticorps anti-GARP) qui neutralise le messager et l’empêche d’envoyer ses signaux bloquants et ils commencent des tests.

Les résultats de ces premiers tests sont publiés cette semaine dans la revue Nature Communications  (Nouvelle fenêtre)(en anglais). Et les conclusions sont prometteuses.

Les scientifiques sont parvenus à neutraliser les T-REG chez des souris cancéreuses grâce aux anticorps anti-GARP.

Le messager étant neutralisé, et par la même occasion les réponses immunitaires bloquées, le système immunitaire peut à nouveau éliminer les cellules cancéreuses.

Les expériences menées sur les rongeurs ont permis de voir les tumeurs régresser rapidement lorsque les anticorps anti-GARP étaient combinés avec une autre immunothérapie ayant déjà fait ses preuves.

La prochaine étape est maintenant d’obtenir les mêmes résultats chez les humains, ce qui pourrait permettre à l’immunothérapie d’être plus efficace contre le cancer.



RE: Création d'une nouvelle immunothérapie contre le cancer

Publié par melusine sur sep 12, 2020 7:03

Merci Claude Admin‍ , c est agréable d avoir des nouvelles comme celle là. 
Moi je fait des traitements d immunothérapie pour le cancer de la vessie depuis un peu plus d un an et demie et jusqu à maintenant je n ai pas eu de récidive. Et en plus je trouve que mon système immunitaire est plus fort. car je n ai pas eu aucune infection depuis que j ai commencé ses traitements.  Je ne sais pas si c est grâce à l immunothérapie mais avant je faisais au moins 2 infections par année. 
mélusine 
Mélusine

RE: Création d'une nouvelle immunothérapie contre le cancer

Publié par victoire2015 sur sep 12, 2020 10:57

Moi j’ai vraiment confiance a l'immunothérapie j’en ai eu 102 traitements donc pendant 4 ans ,ils ont arreter les traitements a cause de la covid le 12 mars 2020  et c’a fait 2 scan que je passe et toute est encore stable  je suis en remission et merci aux chercheurs ,merci a vous tous qui m’avez tant aider a passer au travers ses 6 années oui 6 ans en oct  ,et merci mon dieu 

j’ai toujours dit ils m’auront pas 
faut y croire
Victoire xxxxxx
 

RE: Création d'une nouvelle immunothérapie contre le cancer

Publié par petite souris sur sep 14, 2020 11:56

Je suis également atteinte d'un cancer du poumon non à petites cellules mais avec métastases squelettiques. Je suis traitée depuis 6 mois avec la thérapie ciblée (Alectinib), je crois qu'elle fait aussi partie de l'immunothérapie.

RE: Création d'une nouvelle immunothérapie contre le cancer

Publié par France5 sur sep 16, 2020 9:34

Bonjour petite souris‍ , en traitement depuis 6 mois avec cette thérapie, comment allez-vous?  Je me permets cette curiosité, je connais peu les traitements ciblés. 

France 💚  

RE: Création d'une nouvelle immunothérapie contre le cancer

Publié par Sonny sur sep 16, 2020 1:08

Je reçois des traitements d'immunothérapie (Keytruda) avec chimiothérapie; j'ai reçu 4 traitements jusqu'à maintenant, alors je n'en suis qu'aux débuts. J'ai passé un SCAN de contrôle hier et j'aurai les résultat mardi. 
Jusqu'à maintenant, je tolère bien les traitements.

RE: Création d'une nouvelle immunothérapie contre le cancer

Publié par sarah sur sep 17, 2020 9:44

Bonjour
j'ai reçu le diagnostique du cancer du sein triple négatif en sept.2018 et moins de 10 mois en rémission, me voilà atteinte de métastases osseuses. Je suis en attente du résultat du test envoyé à Boston, afin de savoir si je suis réceptive à recevoir l'immunothérapie, je sais qu'il teste la protéine PD-L1, et le médicament serait l'atézolizumab (tecentriq) un inhibiteur du oint de contrôle qu'on associe à la chimio (abraxane (nab-paclitaxel.  Les pathologistes ont déjà envoyé 2 échantillons de biopsie et de mastectomie, mais ils doivent encore leur expédier plus de matériel.  l'immunothérapie aurait pour effet de freiner les cellules cancéreuses, dans mon cas. Hier, j'ai subi une autre biopsie, en raison d'une tumeur sur l'autre sein.  Je prie mes anges d'être compatible, cela me sauverait la vie, ou contribuerait à la  rallonger de quelques années, je n'ai que 58 ans, je ne demande que vivre sereine avec ma petite famille.  Je remercie les chercheurs qui s'acharnent à recueillir le plus d'éléments possibles qui pourraient aider à me fournir ce médicament.  L'oncologue me dit qu'il n'existe que depuis 10 mois dans le cas du cancer du sein triple négatif avancé, qu'il coûte plus de 100 000 $/an et que tous les frais sont payés par le fournisseur/cie pharmaceutique.  J'aimerais savoir si d'autres femmes ayant le même type de cancer a reçu l'immunothérapie et me décrire un peu le parcours et les résultats, si vous voulez bien m'aider , je suis sereine pour l'attente, je sais que des gens travaillent très fort et la science avance rapidement. merci beaucoup et bonne chance à vous tous, un jour à la fois avec le sourire, voici mon dicton

RE: Création d'une nouvelle immunothérapie contre le cancer

Publié par Claude Admin sur sep 17, 2020 10:30

Bonjour sarah‍, je vous offre mon sourire pour votre journée à la fois. 😉

Vous avez raison ce traitement semble nouveau pour les femmes atteintes du cancer du sein, je ne connais pas d'autre membre qui ont ce traitement sur ParlonsCancer.ca. Je comprends vos questionnements et intérêt d'en connaître davantage.  

En faisant, une recherche sur notre plateforme, j'ai trouvé notre membre MJD‍ qui accompagne sa maman pour un cancer du sein triple négatif et qui reçoit l'immunothérapie comme traitement.  Peut-être pourriez-vous échanger avec elle afin d'en connaitre un peu plus sur ce traitement.  Je vous invite à faire connaissance.

Je me joins à vos anges pour l'accès à ce traitement Sarah.🌈

Claude