Vous devez vous connecter ou vous inscrire afin de participer à ces discussions.


 
+ Répondre
Radiothérapie - Qu'est-ce je dois savoir?
Myriam
51 billets

Bonjour,

Je vais débuter des traitements de radiothérapie pour un cancer du sein prochainement et, pour être passée par la chimiothérapie avant, je sais qu'il y a plein de petites choses pratico-pratiques que l'on ne nous mentionne pas à l'hôpital ou qu'on nous mentionne un peu tardivement, probablement en partie parce que ce ne sont pas des choses médicales.

Par exemple, en chimio, j'ai appris la veille de la chimio seulement qu'il faudrait que je prenne des précautions particulières pour aller aux toilettes (poubelle avec couvercle, lingettes jetables, toilette séparée du reste de ma famille…). Il y a aussi plein de trucs que j'ai découverts sur le tas au sujet de la perte des cheveux.

La radiothérapie est probablement moins envahissante au quotidien mais, à ceux et probablement surtout à celles qui sont passées par là, qu'est-ce qu'on ne vous a pas dit et que vous auriez aimé savoir? Y a-t-il des choses que vous auriez aimé savoir plus tôt? S.v.p, faites moi profiter de votre expérience.

Merci.

5 Réponses
Vita15
53 billets

Bonjour @Myriam , j'ai reçu de la radiothérapie pour un cancer du sein. On m'avait dit que la radiothérapie pouvait créer de la fatigue, mais je l'avais sous-estimée. J'ai eu 25 traitements et les 5 derniers ont été très difficiles… J'étais très fatiguée. La peau qui est irradiée change de couleur (ca dépend de chaque personne) et m'a causé beaucoup de démangeaisons. A la fin, j'avais beaucoup de petites cloques d'eau sur la zone irradiée et je devais mettre des pansements. Ca a duré quelques jours mais après, le processus de guérison s'est enclenché. Bien sûr, ce n'est pas tout le monde qui a des cloques d'eau ou des plaies, mais la majorité que je connais ont eu des rougeurs et des démangeaisons. C'est principalement ce que j'aurais aimé savoir avant.

Je te souhaite bonne chance pour les traitements et prends soin de toi!

Bene2021
42 billets

Bonjour,

Les effets fatigues et brûlures s’installe avec le temps.les 3 premières semaines sont cool .Il ne faut pas mettre de crème et surtout pas avant les rayons. Il faut aussi porter du coton ,du lin .Si tu es à l’aise sans soutif c’est mieux aussi pour éviter le frottement.

Bea13
46 billets

Bonjour @Myriam

Tout comme Vita15 ainsi que Bene2021, les traitements de radiothérapie m'ont amené beaucoup de fatigue et ce, dès le début des traitements. A mesure que le nombre de traitements augmentait, les rougeurs et la démangeaison s'intensifiaient. C'est après le 10 ième traitement que l'inconfort s'est vraiment installé. Des compresses d'eau froide aidaient à soulager la démangeaison. J'ai reçu 16 traitements de radiothérapie. Je n'ai pas eu de cloques d'eau. Il est possible que les cloques d'eau apparaissent lorsque le nombre de traitements est plus élevé.

Je souhaite que tout aille pour le mieux pour vos traitements. Nous aimerions savoir comme cette nouvelle étape se passe pour vous.

Béa13

Myriam
51 billets

La radiothérapie a bien été. Espérons qu'elle a été efficace. J'ai eu 15 traitements sur tout le sein puis 4 localisés où était la tumeur.

Merci pour vos conseils @Bea13 @Bene2021 et @Vita15. Sachant la fatigue que ça pouvait m'amener, j'avais fait mes achats de Noël à l'avance et vider mon horaire au maximum pour novembre.

Je n'ai ressenti de la fatigue que la semaine où j'ai eu également une chimio alors je ne crois pas qu'elle m'en ai amené de plus, quoique ces temps si, il me semble que la grasse matinée me tente plus mais avec les enfants à amener à l'école, je n'en profite que les fins de semaines. Les traitements étaient le matin, au moment de la journée où je suis au meilleur de ma forme et je n'habite pas très loin de l'hôpital alors ça a probablement aidé. Mon âge relativement jeune aussi peut-être. En fait, ça me faisait du bien de sortir de chez nous, de mettre autre chose que du linge mou et de voir du monde, moi qui ne suis pas retournée physiquement au bureau depuis le début de la pandémie. Je me suis cependant aperçue que ça prenait du temps surtout que j'en profitais pour aller prendre des cours à la fondation québécoise du cancer ou pour aller marcher.

Côté peau, j'avais bien peur de brûler beaucoup, moi qui ait le teint pâle et qui brûle facilement au soleil et encore plus depuis la première chimio. La radio-oncologue m'avait suggéré d'utiliser une crème hydratante, n'importe laquelle en autant qu'elle soit sans parfum, sans paraffine ni lanoline, 2 fois par jour pour bien préparer ma peau 2 semaines avant les traitements puis lorsqu'ils ont débuté, juste après les traitements et le soir. J'ai remarqué dès le début des traitements ou presque une rougeur qui apparaissait et disparaissait avec un peu de démangeaisons, un peu comme une piqûre de moustique mais qui n'est pas soulagée par la pression. Vers le 8e traitement, je voyais se dessiner le contour de la zone irradiée et la peau sur les côtes sous le bras commençait à s'irriter au frottement. J'ai utilisé de la crème contenant du diméthicone de 3 à 4 fois par jour à partir du 11e traitement et ça a aidé un peu. Au dernier traitement, j'ai rencontré l'infirmière qui m'a donné un pansement de mousse de polyuréthane pour améliorer le confort au mamelon. C'est comme un petit coussin douillet qu'on place dans le soutien-gorge et qui empêche le frottement. Quelques jours plus tard, la peau a commencé à peler et du liquide jaune à en couler mais heureusement sur une toute petite surface alors, elle m'a prescrit des pansements en silicone. Comme il ne faut pas les mouiller c'est moins pratique pour la douche. Pour les vêtements, j'ai porté les camisoles que j'avais acheté pour l'opération. Elles étaient douces et bien ajustées alors ça évitait le frottement. J'ai trouvé cela plus confortable que sans soutien-gorge. J'ai aussi porté que des t-shirts par dessus pour leur douceur sous le bras et l'aisselle. J'ai aussi appliqué des compresses froides. La recette de l'infirmière c'est 2 tasses d'eau bouillie, 1 cuilère à thé de bicarbonate de soude et 1 cuillère à thé de sel, à garder au frigo. Les petites débarbouillettes de bébé ou les tampons démaquillants réutilisables sont doux et pratique pour leur petite surface lorsqu'on a un pansement que l'on ne doit pas mouiller juste à côté. Petits trucs pour la crème hydratante, il faut en mettre quand même loin en dessous du bras, jusqu'où notre souplesse nous le permet. Aussi, le mamelon, ça a 3 dimensions. Il faut bien en faire le tour et pas juste passer par dessus.

J'avais trouvé ce document sur internet qui était spécifique à la radiothérapie du sein. Il est un peu plus complet que celui de mon centre hospitalier. https://www.cisssca.com/soins-et-services/cancer/services-de-cancerologie/documents-dinformations-et-denseignement/radiotherapie-du-cancer-du-sein/les-effets-secondaires-possible

Maintenant que cette étape est terminée, je commence l'hormonothérapie demain et je continue la petite chimiothérapie. Ça commence à sentir la fin des gros traitements. Je retrouve tranquillement mon sein. J'ai hâte qu'il soit doux, confortable et intime et pas quelque chose de coupé, enflé, brûlé, que je dois traiter et que je montre à plein de monde de l'hôpital.

Clara26
47 billets

@Myriam merci pour cette mine d'informations très bon à savoir !

+ Répondre