Vous devez vous connecter ou vous inscrire afin de participer à ces discussions.


 

Pleurer quand on en a ras le pompon

Pleurer quand on en a ras le pompon

Publié par Ti-Moz sur jun 19, 2019 12:46

Bonjour, ce matin il m'est arriver quelque chose d'assez particulier . Je voulais aller visiter une personne que moi et mon copain ont connaît bien à l'hôpital mais il me manquait des informations. Bref ça n'a malheureusement pas fonctionné. Comble du malheur , il fallu que je croise mon médecin dans les corridors. L'émotion est monté assez vite étant donné que je suis une personne qui est hyper sensible. J'ai jamais été à l'aise de pleurer devant les autres. Sauf que là aujourd'hui ça clairement été la goutte qui a fait déborder le vase et c'est à ce moment que j'ai craqué devant lui. J'en avais tout simplement ras le pompon de cette épreuve qui est présente à chaque jour

RE: Pleurer quand on en a ras le pompon

Publié par Manoushka56 sur jun 20, 2019 9:11

Je connais le "ras le pompon"!  Moi j'ai dis à mon chum, lors de ma dernière crise de l'arme, que ma chaudière de positivisme touchait le fond!  Depuis le début je suis comme une machine qui fonce; je suis les conseils, je fais mes exercices, je vois des spécialistes en dehors de l'hôpital pour m'aider à guérir, retrouver de la souplesse et de l'énergie.
Cette semaine mon médecin généraliste m'a confirmé que je fais de l'arthrose dans les pieds ...comme si j'avais besoin d'un autre problème par dessus le cancer, la haute pression, les reflux gastrique, un pace maker...des cadeaux comme ça je n'en veux plus. Je n'ai que 56 ans.
Mais, je remonte la pente et je vois plus loin, et je continue de foncer à ma manière et de garder une attitude positive. 
Et quand ça ne va pas, je me roule en boule sur le divan, et je mets un bon film que j'aime et j'essaie de me détendre...ça fini par passer.
Même les super héros ont besoin de faire le plein parfois...alors nous aussi!

RE: Pleurer quand on en a ras le pompon

Publié par Gi Bo sur jun 20, 2019 8:43

Bonjour Ti-Mpz,

Tu as bien fait de te laisser aller;  Des yeux faut que ça serve à quelque chose.
=====
Et comme j'ai tendance à essayer de t'arracher un sourire par ci, par là... Tu es quand même un peu chanceuse.

Ça fait trois semaine que j'attends l'appel de mon médecin pour un second test pour le diabète.  Une copine attend, elle aussi depuis longtemps, un rendez-vous pour un problème d'ulcère qui s'est ajouté à son cancer.  J'en connais d'autres qui attendent trop longtemps pour des résultats faute de ne pouvoir rencontrer leur médecin. Et ma liste pourrait s'éternisée.

Et toi, la chanceuse, c'est ton médecin qui te tombe pratiquement dans les bras.  Moi aussi, j'aurais éclaté en sanglots.
=====

Comment s'est passé ta journée?  As-tu eu l'occasion de prendre un bouffée d'air; de bien manger; d'essayer de prendre de grands respires pour t'apaiser un peu?

Contente que tu te sentes moins seule avec ton groupe de soutien.

Continue de nous envoyer des notes; même si c'est n'importe quoi.  Je crois que tu t'es rendu compte qu'on est un bonne gang et qu'on ne te laissera pas tomber. On sera toujours là pour te supporter moralement et t'encourager.  Et puis, même si tes jours sont comptés; personne se sait réellement c'est quoi le compte.  Tu pourrais nous surprendre.

Ici, il a plu toute la journée, alors je t'envoie un p'tit grain de pluie; tu sais du genre une petite pluie légère, jolie à regarder et qui donne juste envie de se reposer un peu.

À demain,
gi


 

RE: Pleurer quand on en a ras le pompon

Publié par Ti-Moz sur jun 21, 2019 5:11

Bonjour Gibo, en fait j'attends depuis maintenant 2 mois de juste les rencontrer ces médecins là comme ma santé est très fragile . Sauf que on se croise à tous les jours quasiment au Dairy queen. Et à tous les jours il voit mon état se détériorer. Ils me disent qu'ils vont m'appeler cette semaine pis c'est jamais vrai. Et je pleure encore au moment d'écrire ces lignes parce que aujourd'hui j'ai des grosses douleurs pas contrôlés encore à cause de ces deux là. J'en peux tout simplement pu. Je suis pu capable . Je suis sérieusement au bout du rouleau. Fatigué physiquement mais moralement aussi. Je sais que j'ai la chance d'avoir un chum et une communauté comme ici qui me comprends mais c'est très dur de vivre avec l'incompréhension de mes autres proches . Aujourd'hui je suis tellement triste mais surtout exaspéré par la situation qui ne bouge pas. Et ma médecin de famille ne m'écoute pas. C'est comme démerde toi avec ça la fille. Si les médecins croient qui a plus d'espoir qu'il me le dise en pleine face au lieu de me faire poirauter là .

RE: Pleurer quand on en a ras le pompon

Publié par angedetoncoeur sur jun 21, 2019 5:36

Allô 
Ça fait du bien de pleurer parfois. Tu es normal. Il fallait que ça sorte. Toute garder en dedans c'est pas facile et nocif pour toi. Tu sais ont est juste humain après tout. Bonne chance bye-bye