Vous devez vous connecter ou vous inscrire afin de participer à ces discussions.


 

Le fameux temps des fêtes

Le fameux temps des fêtes

Publié par Ti-Moz sur déc 11, 2019 2:15

Allo la gang , aujourd'hui étant donné que je suis fatigué comme presque à tous les jours j'ai le temps de penser... C'est le premier temps des fêtes où je suis triste et où une épée au dessus de ma tête me dit: C'est peut être le dernier temps des fêtes profites en mais l'autre partie de moi est triste . Je sais que ça fait partie du processus de deuil. Mais c'est clairement le premier temps des fêtes où un deuil commence peu à peu à se faire . Tsé mettons à ma fête en novembre dernier j'ai tellement pleurer avant de partir de la maison à un point où il a fallu que je me dise ok Ti-Moz respire. Même en me regardant dans ma belle robe j'avais les yeux pleins d'eau . Tout ça pour dire que la peur du c'est peut être la dernière fois est toujours dans ma tête . Je me donnes le droit de vivre ces émotions là chose qu'avant je ne me le permettais pas

RE: Le fameux temps des fêtes

Publié par Yves Modérateur sur déc 12, 2019 8:45

Bonsoir Ti-Moz‍,

Votre billet me touche beaucoup. Le temps des fêtes ne signifie pas la même chose lorsqu’on est malade et j’imagine très bien votre tristesse. Ce que je trouve beau aussi à travers vos mots, c’est le droit que vous vous donnez de vivre vos émotions, chose que vous ne vous permettiez pas avant. Je trouve que c’est une étape positive. Je vous trouve aussi inspirante de partager comment vous vous sentez à l’approche des fêtes. Vous n’êtes probablement pas la seule et d’autres membres doivent vivent des émotions semblables aux vôtres.  Cela m’amène à vous poser la question : est-ce que vous avez du soutien de la part de vos proches ?
 
N'hésitez pas à nous redonner des nouvelles. Nous sommes ici pour vous écouter et vous lire!
 
Je suis de tout cœur avec vous,
Yves modérateur

RE: Le fameux temps des fêtes

Publié par Ti-Moz sur déc 13, 2019 5:35

Bonjour Yves Modérateur‍ , 
​​​ Au niveau du soutien j'en ai pas beaucoup de mes parents . Par contre j'en ai de d'autres personnes et ce qui compte pour moi.  Je me dit que au moins il y a du monde qui me soutiennent. Ça me mets un petit baume sur l'épreuve que je vis
​​