Vous devez vous connecter ou vous inscrire afin de participer à ces discussions.


 
+ Répondre
Un tourbillon d'émotions... Oui! C'est tout à fait ça!
Babre
4 billets
Aujourd'hui, j'ai le coeur qui se serre, les larmes au bord des yeux, le corps et l'esprit qui semblent peser une tonne. Habituellement joyeuse et positive, depuis hier je n'y arrive pas... C'est un passage obligé j'imagine lorsqu'on attend un premier appel de l'hôpital après l'annonce du cancer. C'est comme de se retrouver dans l'antichambre d'un monde parallèle et obscur mais avec la possibilité de faire le va et vient (sans en décider le moment cependant) entre sa vie "normale-habituelle" et cette antichambre. Seulement, ce monde parallèle il est bien réel pour moi, je le perçois à travers le mur flou de la douleur. Il m'accompagne sans arrêt. Mais je ne peux pas dire à ceux qui m'entourent: Regardez, vous ne voyez pas à travers le mur les ombres mouvantes qui s'y trouvent: La tristesse, la colère, les doutes, les incompréhensions, les questions sans réponses, les peurs et toutes les autres ombres qui s'y meuvent? Ils ne voient pas forcément la même chose que moi. Je ne peux pas non plus les forcer à la faire. J'essaie de faire en sorte que mes préoccupations et mes discussions ne tournent pas toutes autours de ce sujet pour ne pas assombrir le quotidien des personnes qui sont proches de moi. J'essaie de me changer les idées. De profiter de chaque petit moment joyeux, j'essaie de ne pas me dérober à la beauté du monde, à sa chaleur, à ses couleurs... Mais parfois, comme aujourd'hui, c'est plus difficile. L'antichambre ouvre sa petite porte et me happe dans ses ténèbres floues. Je dissimule mes larmes ou je les laisse couler lorsque je suis seule, que je m'enferme dans mon bureau ou dans la salle de bain. J'arrive un peu plus tard au travail le matin, le temps que mes yeux bouffis retrouvent un air plus présentable. Je m'assoie à mon bureau où tout me semble tellement aberrant, insignifiant, absurde. Oui, il y a une sorte d'absurdité à poursuivre son quotidien comme si de rien n'était alors qu'à l'intérieur, plus rien n'est pareil!

Je ressens comme si je vivais un deuil. Je lis vos billets et je réalise quel grand courage vous avez toutes et tous! Je vous lis et je me dis que je n'ai pas à m'en faire, que tout se passera bien, que je dois prendre les étapes une à la fois. Je me console et me rassure en me disant que probablement mon cancer a été prit tôt, que c'est un type de cancer qui se traite habituellement bien, que bientôt tout ça sera derrière moi, que je dois rester positive pour garder des forces pour la bataille qui s'en vient. Je me dis toutes ces choses mais je n'arrive pas à me convaincre complètement moi-même.

Voilà ce que j'avais besoin de partager aujourd'hui. Peut-être demain sera un jour meilleur?!! Je nous le souhaite tous!



#cancercoluterus
5 Réponses
melusine
497 billets
Bonjour Babre‍ , vous savez c est tout à fait légitime de passer par toute une gamme d émotions lorsqu on nous apprend qu on a un cancer, qu il soit pris au début ou non vous savez comme moi que ce mot fait peur quand même.
Laisser vos larmes couler lorsque ça arrive, ça ne veut pas dire que vous n êtes pas forte ou moins forte mais vous vivez des peurs car vous ne savez pas exactement ce qui vous attend, ce qui est tout à fait normal.
Et ça ne veut pas dire que vous n êtes pas positive parce que vous vivez des émotions . Personnellement je suis quelqu un de très positive mais croyez moi que ça m est arrivé à plusieurs reprises et ça m arrive encore parfois de pleurer. Ce n est pas rien de vivre avec le cancer.
Est ce que vous avez quelqu un qui a une bonne écoute dans votre entourage et qui serait capable de vous soutenir dans cette épreuve ?
Avec le temps je sais maintenant qu avec ma soeur je peux pleurer devant elle et elle est là pour me prêter son épaule, son soutien, et je l apprécie énormément.
Bonne chance et vous pouvez venir écrire en tout temps ici lorsque vous en ressentez le besoin.
Mélusine
Bene2021
7 billets
Babre

Bonsoir,
oui c’est légitime toutes ces émotions. Peur,colère, angoisse ,espoir...tout est vécu a 1000%. Bientôt vous aurez plus d’informations , vous connaîtrez les étapes et vous allez apprendre à accueillir vos émotions. Une personne à qui parlait ,l’aide d’un psy.cherchez de l’aide et ne vous refermez pas sur vous c’est mon conseil. Ça crée une distance et vos proches ne vous comprennent plus et ne vous disent ce que eux ressentent.
Béné
Franny
2 billets
Babre

Je t’envoie un gros câlin 🤗 pour t’aider à passer à travers tes émotions et ton mur. Tu n’es pas seule. C’est difficile de faire son deuil lorsqu’on subit une grosse perte. On voit notre vie comme “l’avant cancer” et “l’après cancer”. Dans tout cela je t’offre une perle - l’espoir. Tant qu’il y a de la vie il y a de l’espoir - une journée à la fois. Bon courage. Francine
fevrier
33 billets
Bonjour Babre‍ , quel beau message et qui définit si bien chacun de nous qui sommes passés par là.

Tu sauras tout comme nous trouver la force d'avancer chaque jour et de croire que tout est possible. Je te souhaite bonne chance, le site ici nous aide et la vie ou Dieu nous donne la force de croire en demain.

Bonne chance et je te fais un calin virtuel.

fevrier
Bonjour Diane fevrier

Nous espérons que la chirurgie s'est bien déroulée et que vous êtes en voie de récupérer. Nous pensons à vous!

Au plaisir d'avoir de vos nouvelles lorsque vous vous sentirez prête,

Audrey, Modératrice
+ Répondre