Vous devez vous connecter ou vous inscrire afin de participer à ces discussions.


 
+ Répondre
Comment gérer l’inconnu (mon papa a un cancer des poumons)
Isa34
2 billets
Bonjour, je me suis finalement inscrite pour échanger avec d’autres personnes sur le cancer d’un parent. En novembre 2020, en pleine pandémie, j’ai apprise que mon papa avait un cancer des poumons à petites cellules de stade très avancé (poumons, ganglions,foie,os). Un cancer non-guérissable et souvent avec un pronostic sombre. C’était le choc, pas vraiment de signes et il est relativement jeune (soixantaine). Depuis, il a fait de la chimiothérapie, mais le cancer s’est déplacé dans son cou, ensuite de la radiothérapie.. en suite radio au cerveau. Le cancer ne fait que se déplacer et là il est de retour au foie,poumons. Il va essayer un dernier « round » de chimio en espérant gagner un 3-4 mois (sinon il lui restait 3 semaines).

j’ai beaucoup de difficulté à gérer tout cela. Surtout les périodes où on attends les résultats et la suite des choses. Je ne veux pas me faire de faux espoir non plus, car j’essaie de me préparer à l’inévitable.. j’essaie d’aider ma mère avec le « apres », mais elle est un peu dans le déni.. je veux y croire aussi mais ca m’angoisse. J’essai de travailler et de m’occupper de mon tout petit qui ne comprends pas trop ce qui se passe avec son grand-papa. Mon conjoint essait de m’accompagner mais c’est difficile car il y a des jours où je pense beaucoup à mon papa, a ma famille, a ce qu’il va manquer, à l’avenir de ma mère… comment faites-vous?! Avez-vous des trucs? Merci
7 Réponses
melusine
544 billets

Bonjour Isa34‍ et bienvenue sur ce forum qui est une grande famille.
Je suis désolé d apprendre pour le cancer de votre papa, en effet c est tout un choc lorsqu on nous apprend qu il ne reste plus beaucoup de temps à une personne qui nous est si cher . On garde toujours espoir qu avec les traitements ça va rallonger sa vie de quelques mois, quelques années.

Je comprends votre angoisse pour la suite des choses car c est vraiment de l inconnu.

Ce que je pourrais vous dire c est d y aller une journée à la fois, d essayer de ne pas trop anticiper et profiter des moments que vous pouvez passer avec lui.

J ai de la difficulté à trouver les bons mots pour vous aider à traverser cette période qui n est vraiment pas facile.

Des fois juste de venir écrire pour ventiler peut faire un grand bien, alors ne vous gênez pas pour revenir nous donner des nouvelles de vous et de votre papa. N oubliez pas de bien prendre soin de vous aussi.

Mélusine

Bonjour @Isa34

Je fais écho à ce que Mélusine a dit. J'ai perdu ma mère d'un cancer.

Chacun réagit différemment. Pour ma part, j'ai essayé de passer le plus de temps possible avec ma maman et de lui dire que je l'aimais.

J'ai essayé de regarder des films ou des émissions de télévision qui étaient drôles. J'ai lu des livres qui m'ont aidé à penser à d'autres choses - ce qui n'a pas toujours été facile. J'ai parlé de ma mère avec mon mari et nous nous sommes souvenus de moments heureux qui nous ont fait sourire ou même rire. J'ai essayé de faire des choses créatives. J'ai beaucoup marché ! J'ai découvert qu'être à l'extérieur et brûler le stress m'aide.

J'espère que vous trouverez des activités qui vous aideront. Rejoindre cette communauté a été un grand pas. Les gens sont très solidaires ici, et vous pouvez écrire quand vous voulez. Si vous avez besoin de plus de ressources, faites-le nous savoir.

Pensant à vous.

Sara Modératrice

CaroGo
25 billets
Bonjour Isa34‍ ,

Ce sont de bien tristes nouvellles pour votre famille. Cette maladie est tellement difficile à comprendre. Ne vous gêner pas pour pleurer et vous exprimer, ça fait du bien. Moi je le fais presque tout les jours. Il est difficile de rester positive quand les diagnostiques tombe à vitesse grand V. Toutefois une journée à la fois est là meilleur façon de le vivre comme vous l’a dit Meduzine.

Bon courage
Fluf
11 billets

Bonjour @Isa34

Je suis avec tout coeur avec vous et votre famille dans l'incompréhensible qui vous touche si cruellement. Le temps est si court mais vous pouvez malgré ce temps court vivre des moments précieuses pour adoucir l'après..

Il n'y a pas de recette miracle et chaque personne vit le deuil et le départ d'un être cher de sa manière. J'ai perdu mes parents suite à des cancers. Avec mon père nous n'avons pas eu le temps (3 jours entre diagnostique et le décès) avec ma mère nous avons eu un peu plus de temps pour l'accompagnement. Elle était encore jeune dans les cinquantaine.

Au début on veut comprendre les détails de la maladie, son évolution, les traitements, comment prolonger la vie. Les résultats des tests sont comme des bouées car l'espoir est toujours là mais finalement ils nous dérivent de l'essentiel. Je m'excuse je ne veux pas être insensible car je sais c'est pour le moment la seule élément concret ou d'exactitude que vous avez dans le temps.

Dès que nous savions que rien pouvais changer le futur nous avons discuté avec elle pour voir ou elle se trouvait dans sa compréhension de sa maladie. Comment on pouvait l'accompagner dans son dernier parcours de danse. Que la qualité de ces derniers jours, semaines ou mois étaient le point central.

Mes soeurs et moi nous avons pris le temps avec ma mère de parler de notre amour, de lui laisser verbaliser ces inquiétudes et angoisses, de les accepter et d'accepter nos émotions, de pleurer ensemble, de sortir les bons moments, les souhaits pour après qu'elle soit partie elle avait pour nous (exemple elle nous a remis chacun un des ces bijoux pour un certain raisons), les petites attentions, elle a su nous dire comment elle nous a aimé, nos périodes difficiles, ces fiertés, nos bêtises etc. Les résultats n'étaient plus important. La qualité de vie était le principal. Les médecins nous ont soutenu dans le plan de soins.

Le chagrin est grand, votre maman est submergé mais vous pouvez aider vos parents de prendre le temps à eux deux pour revivre les bons moments de leur union, les enfants et petits enfants qu'ils ont eu, l'amour dans la famille, comment ils ont survécu les moments difficiles.

En parler ouvertement avec votre conjoint que vous serez moins disponible mais que vous avez besoin de savoir qu'il vous supporte, que vous pouvez mettre votre tête sur son épaule, qu'il peut vous soutenir en reprenant certains tâches à la maison, avoir de la patience, de prévoir après du temps ensemble pour se ressourcer.
C'est le présent qui comptait pour moi et mes soeurs et ma mère, nous avons su prendre en sérénité adieu de notre mère, il y avait une présence 24h sur 24h avec elle. Elle a su qu'on l'aimait et que oui comme filles adolescentes on a eu nos périodes difficiles mais qu'elle nous a soutenu dans nos projets, que nous sommes des adultes responsables, qu'elle a été un modèle. Oui il y a l'aspect financier que nous avons su mettre en ordre avant son décès pour faciliter les choses administratives après son départ.

Et puis vous êtes toujours bienvenue chez nous sur le site pour échanger, pour ventiler, pour se sentir encore vivante et que vous avez le droit de rire, de revivre les bonnes histoires et d'être inquiéte.
Je vous souhaite de la force, permet d'être la petite fille qui partage des choses avec son père.
Fluf

Isa34
2 billets
Merci pour vos mots cela m’aide énormément.
Crunchy
7 billets

Bonjour @Isa34,

Je suis désolée pour le cancer votre père, et je comprends votre situation. Ma mère a un cancer colorectal très agressif et elle ne pourra jamais en guérir. Heureusement, elle répond bien à son traitement actuel, mais un jour, ce traitement ne fera plus effet et il n'y a pas d'autres alternatives.

Je vis avec l'anxiété chaque période de scans. L'attente des résultats est insoutenable et je gère très mal mes émotions face à cet inconnu. Si vous le pouvez, je vous suggère de consulter une thérapeute. Cela me fait énormément de bien. J'essaie d'appliquer les stratégies proposées et je vois une amélioration. J'essaie aussi de créer le plus de souvenirs avec ma maman. Que ce soit de lui parler de ma journée au téléphone. D'aller prendre mon dîner de temps en temps avec elle.

J'ai aussi comme projet d'interviewer mes parents. J'ai récolté les questions de ma famille sur toute sorte de sujet et je prévois les filmer (avec leur consentement!) pour conserver les réponses précieusement.

Mon père est persuadé que sa femme vaincra son cancer et en guérira. Je me dis que d'avoir quelqu'un qui croit en elle de cette manière ne peut que l'aider à garder le moral. J'aimerais avoir cette énergie.

Fanie
2 billets
Bonjour !
je suis désolée pour vous et votre famille. C’est vraiment une étape intense à traverser. Il faut le vivre pour le comprendre. J’ai perdu ma maman il y a 3 mois. Elle a été diagnostiquée d’un cancer du poumon en février 2021. Le tout a été prit rapidement par le service de notre région. Son cancer faisait environ 10 cm de diamètre sur le poumon droit. Ça s’est propagé à l’œsophage ainsi que la colonne vertébrale.
malheureusement, sont état s’est dégrader rapidement et elle est décédée deux mois seulement après l’annonce. Je l’ai suivi partout dans tout ces rendez-vous ainsi que pour les traitements de radiothérapie palliative …. Qui auront emporter ma mère ….

il faut prendre le tout un jour à la fois, parler beaucoup et s’entourer.
je n’ai pas lâcher ma maman jusqu’à son dernier souffle. C’est encore très difficile à ce jour mais ont réussi !

bon courage ♥️
+ Répondre