Vous devez vous connecter ou vous inscrire afin de participer à ces discussions.


 
+ Répondre
Cancer du col de l'utérus
Lovely
10 billets
Bonjour, j'ai 44 ans maman de 6 enfants. Depuis quelques années, j'avais des pap tests qui indiquaient des cellules anormales. J'en ai eu 1. Ensuite colposcopie qui disait la même chose. L'année d'après (2017) on trouve des lésions de haut grade. Je dois aller faire une conisation. Celle ci a révéler ceci:

La lésion intra-épithéliale sur 2 des 12 morceaux analysés. Se retrouve surtout au niveau de l'endocol. Elle infiltre les glandes endocervical avec invagination de cette muqueuse. Cette infiltration au niveau endocervical est très profonde et entourée d'un infiltrat inflammatoire chronique marqué.

J'ai un carcinome épidermoïde infiltrant non kératinisant 4 mm de profondeur par 3 mm de largeur. Toutes les marges chirurgicales sont indemnes de carcinome épidermoïde infiltrant et absence d'envahissement lymphovasculaire.Absence d'envahissement périneural.

Heuuuuuu..... j'ai peur!!! Je ne comprend rien dans leur chinois. Ma gynéco me dit qu'elle a tout enlever la lésion cancéreuse mais mon oncologiste me dit qu'il y a des cellules pré cancéreuses qui sont la.

On me suggère l'hystérectomie. La seule chose que je garderai sera mes ovaires et mon vagin. On me dit que je peux aussi tenter une chirurgie pour enlever le col et des ganglions.

J'ai une phobie des chirurgies. Phobie de me faire endormir et tout. J'ai peur d'y rester pendant que je serai a me faire opérée. Je ne sais pas quoi faire. Je dois donner une réponse très bientôt mais je suis tellement angoissée que je n'arrive pas a réfléchir.

Celles qui ont vécu cette situation, a quoi je dois m'attendre? Qu'est-ce que je dois penser? Je sais que je n'ai pas le choix de me faire opérée d'une manière ou d'une autre mais vivant avec TAG, phobies angoisses et crises de panique plus dépression, j'ai peur!!! crying

Pardon de vous envoyer tout ca comme ca dans la figure. Je vous remercie d'avance de prendre le temps de me lire et de m'aider.

 
19 Réponses
Bonjour Lovely,
Avec un sérieux trouble de l'anxiété, il est normal pour toi d'anticiper le pire. Mais tu en est consciente et ca c'est bien. Tu sais ca se passera surement beaucoup mieux que tu peux te le faire croire et je suis certain qu'en te réveillant après la chirurgie tu te diras, je me suis beaucoup trop inquièté, ce n'était pas si mal, surtout que tu n'auras pas connaissance de rien. Essais de faire confiance à ton équipe médicale,à leurs grandes connaissances, tu sais ils en ont vu d'autres. Essais de ne penser qu'à aujourd'hui, c'est bien assez. Il est normal de craindre une chirurgie, mais tant qu'à anticiper pourquoi ne pas anticiper que ca va bien se passer ? Je sais c'est difficile mais répète toi que ca va aller, que tu ne souffriras pas(on est en 2018) et que tu retrouveras la santé. Au besoin fait part de tes inquiétudes à tes médecins, peut être un anxiolitique pourrait t'aider à être plus calme ? Je ramène pour toi ma phrase fétiche ''Je vais attendre qu'il neige avant de pelleter''. Reviens partager tes émotions ici, nous les acceuillerons facilement car nous avons tous eu peur un jour d'une chirurgie.
Nous sommes là pour toi n'hésites pas à venir en profiter, un jour tu donneras au suivant !
Gros calin plein de tendresse
Pierrot
 
TitePlume
253 billets
Tu sais, Lovely ,ta peur est bien normale.  Mais tu seras prise en charge AVANT ta chirurgie et il est certain qu’on fera en sorte de t’administrer une médication qui aura pour effet de calmer tes angoisses, le moment venu.
 
D’ici là, essaie d’éviter d’anticiper. Rappelles-toi constamment que l’anticipation est tout aussi pénible qu’énergivore.  Elle se passe dans notre tête, pas ailleurs, et elle est parfaitement inutile.
 
J’ai subi l’hystérectomie il y a de cela une bonne trentaine d’années (ablation de l’utérus ET des ovaires).  Depuis le temps, il est certain que les choses se sont encore améliorées.  Malgré cela, je peux t’assurer que tout s’est parfaitement bien passé pour moi…à l’époque !
 
Je n’ai pas eu de douleur importante par la suite. La récupération a été rapide.  Il me fallait simplement rester tranquille pour une période assez longue par la suite.
 
Ne restes surtout pas dans le questionnement.  Prépares ta liste de questions à l’avance et poses les à ton équipe médicale.  On saura te rassurer, tu peux leur faire confiance.
 
Courage Lovely.  Un jour à la fois, tu verras, tu vas y arriver.  Et tu seras surprise de découvrir tes propres forces !

heart
 
Blaireau
942 billets
Allô Lovely‍ 
Tu sais le tag je connais car j'en suis affecter les scénarios qu'ont peu se faire, l'anticipation et la peur. Un jour j'ai recontré un thérapheute à l'arrivée dans son bureau j'étais en piètre état il as écouter avec attention tout ce que j'avais à dire et une fois mon paquet déballer il m'as dis de simple mots que je garde avec moi, voici ce qu'il m'as dis: peux-tu y faire quelque chose à l'instant non fût ma réponse et sa rétorque; il es midi trente le feux n'est pas prix tu es en sécurité rien ne peut t'arriver veux-tu un café, sur le coup je me suis dis il se fou de ma gueule mais il avait bien raison la leçon apprise et que je pratique depuis est de rester dans le moment présent voilà pour le tag.
J'ai 61 ans bien sonner et jai eu dernièrement une grosse opération au coeur j'avais déjà deux stent coronarien et bien il m'ent ont posé cinq de plus j'aurais pensé être endormie mais non, 3 heures sur la table d'op et j'ai   pris part au ''show'' voyant tout sur l'écran gigantesque tu sais quoi malgré le fait que l'opération as été compliqué je n'ai ressenti aucune douleur du au Fentanyl.
Tout ceci c'est passé au nouveau CHUM une fois rendu à ma chambre ont pourrais croire que j'étais  dans un cinq étoiles.
Je t'invite à prendre le temps de visiter ce site:   
https://www.petitbambou.com/
En toute amitée
Blaireau
Marie-Evemaman
41 billets
Salut lovely, Je pense que tu dois apprendre à composer avec ta peur en essayant d'avoir confiance, car de mon expérience, une opération c'est gros, mais cela veut dire que la maladie est localisée et tu n'auras peut être pas besoin de chimio et radio. Tu vas voir tes craintes vont s'atténuer avec le temps. Tu auras besoin de repos et calme. Je me suis fais endormir 3 fois pour 3 radiothérapies internes. Cela a bien été. Bon courage, demande un deuxième avis si tu as besoin à un autre hôpital.
Lovely
10 billets
Bonjour, j'ai oublier de dire que j'ai eu étant jeune une trauma crânio cérébral. Le cerveau est atteint et les organes qui contrôlent la peur, l'anxiété, l'angoisse est endommagé. Celui qui analyse les informations aussi et celui qui contrôle les émotions aussi.

J'ai aussi un corps qui réagit trop aux médicaments ce qui rend difficile les choses encore plus. Je dois prendre le quart de la dose prescrite pour mon poids... J'ai tellement eu de mauvaises réactions ou d'effets contraires que maintenant j'ai aussi peur de ca.

Ce matin j'angoisse vraiment beaucoup. J'ai du citalopram que j'ai augmenter il y a 5 jours et j'ai aussi du clonazepam que je n'ai pas prit. Je ne sais pas pourquoi. Probablement par peur que ca m'empêche de faire mes choses.

Je vous ai bien lu ce matin et même 3 fois plutôt qu'une. Merci d'être la. J'apprécie.
Blaireau
942 billets
Bonjour Lovely‍ 
J'ose espérer que tu as consulté ton Médecin avant d'augmenter la dose du citalopram, ont ne dois jamais gérer notre médication soi même. Tant qu'au clonazepam mieux connu sous le nom d'ativan cette médication fait partie des benzodiazépine et cause une dépendance pris à long terme. Le citalopram lui est un anti dépresseur de la l'importance de consulter avant d'augmenter la dose.
Le clonazepam lui t'aiderais à te détendre il ne t'empecheras pas de vaquer à tes occupations, j'imagine que c'est un comprimé  de 1mg il y as aussi ceux qu'ont appelle sublingual, que tu mets en dessous de la langue pour laisser fondre l'effet se fait ressentir plus rapidement.
Quoiqu'il en soit demande au Médecin qui t'as prescrit. (je ne suis pas Médecin)
Prend courage ! 
Blaireau
Lovely
10 billets
Bonjour Blaireau,

Le citalopram a été augmenté sous directives de mon médecin qui dit dans des passes difficiles de l'augmenter et de revenir a 5 mg plus bas quand le gros stress est passé. Je n'aurais jamais modifier mes médicaments par moi même je suis trop peureuse hihi. Le clonazépam est du rivotril. Ca m'endors beaucoup je ne sais pas si c'est normal?

Bien a vous.
Lovely
10 billets
Bonjour, le rivotril je n'en prend pas. Seulement en situation de grosse crise. La dernière fois que j'ai prit 1/4 de 0.5 mg, c'était il y a 10 ans. Et la fois d'avant, 1 seule fois aussi et c'était il y a 14 ans. Je sais que l'on peut rester accrocher facilement. Mais vu que mon corps ne tolère rien, j'aime mieux ne pas en prendre. Je ne bois pas et je ne prend pas de drogues non plus pour cette même raison. J'aime mieux éviter tout ce qui est médical parceque je réagit trop...

Aujourd'hui je suis très anxieuse. J'ai la alrme a l'oei très facilement. Depuis la nouvelle on dirait que je me renferme sur moi. J'ai peur de sortir peur de tout. Il me faut vaincre ce cancer je n'ai pas le choix. J'imagine que demain ca ira mieux <3

Oui j'ai visiter le site je vous en remercie!
Blaireau
942 billets
Lovely‍ 
Allô 
Ouf pas façile ce que tu nous écris, mais sèche tes pleurs tu sais ici sur le site il as tout plein de membres (je dirais tous) ont eu le même choc que toi à leur diagnostic ''moi compris'' il te serait bénifique d'accepter toute aide offerte, il existe un service en oncologie qui est psy-onco.
As-tu une infirmière pivot si oui informe toi auprès d'elle ou lui, à mon humble avis ça te serait bénifique.
Amicalement Blaireau
Lovely
10 billets
Coucou,

Me revoila j'ai vu ma gynéco onco aujourd'hui. J'étais trop angoissée dans les 3 derniers jours pour venir écrire.

Elle m'a rassurée. Je dois passer un scan au mois de mars et je dois voir une psychologue par la même occasion et probablement même un psychiâtre pour m'aider a traverser tout ca.

La lésion a étée enlevée en décembre mais nous ne savons pas s'il y a des cellules restantes et ou elles sont donc je devrai avoir une hystérectomie.

Un jour a la fois, un pas a la fois et je vais y arriver.

Lundi prochain, rdv avec la psychologue.

Je vous le dit je vais y arriver ;)
+ Répondre