Vous devez vous connecter ou vous inscrire afin de participer à ces discussions.


 
+ Répondre
Sub-Occlusion intestinale
Marie-Evemaman
41 billets
Hospitalisée depuis 10 jours pour Sub-Occlusion intestinale suite à des métastases dans mon ventre à cause d'un cancer du col avancé. Et constipation total et une soirée de vomissements et de crampes intenses (colique). Depuis quelques mois j'avais beaucoup envi d'uriner et des problèmes de constipation. On m'a donné du Sandoz Statin qui me donne mal au coeur et soluté durant 7 jours. Le tube dans le nez à réduit les crampes 2 jours. J'ai décidé de prendre du laxaday, le decadron. Il me donne aussi Lyrica 75mg, Morphine 5mg et un antidépresseur. Avez vous essayé la Vitamine C ? Avez vous vécu ça? Avez-vous pensé à demander de l'aide médicale à mourir? Comment s'en sortir?
3 Réponses
Desneiges
432 billets
Bienvenue Marie-, je ne peux malheureusement répondre à aucune de tes questions mais surement quelqu'un qui aura vécu des situations similaires te donneront leur expérience. Ton médecin t'a dit qu'il n'y avait plus rien à faire ? 

Des-Neiges
Candie
4438 billets
Bonjour Marie-Evemaman‍.

Est-ce que le Lax-A-Day vous fait du bien? Est-ce qu'on vous a bien expliqué que vous pouviez prendre une dose le matin et le soir? L'important est que vous soyez soulagée.

La vitamine C... Un jour, peut-être pas si loin, elle nous sera offerte au Québec. Nathalie Prud'homme vient de créer un précédent de son côté, alors tous les espoirs sont permis.

Comment s'en sortir?  Plusieurs y arrivent. Nous en connaissons tous ici. Plusieurs facteurs favorisent les uns, et défavorisent les autres, malheureusement.

Un jour à la fois, des jours extrêmement difficiles, d'autres qui le sont moins.S'accrocher de toutes nos forces aux journées meilleures et repousser le plus loin possible l'aide à mourir.

Avec toute mon affection,
Candie xxx
Bonjour  Marie-Evemaman‍,

Vous mentionnez avoir pensé à l'aide médicale à mourir, cette situation semble vraiment insupportable pour vous. N'hésitez pas à en parler avec votre médecin ou à appeler la société canadienne du cancer.

Nous sommes présents pour vous soutenir,

avec tendresse,

 
+ Répondre