Vous devez vous connecter ou vous inscrire afin de participer à ces discussions.


 
+ Répondre
Parlons de...bien vivre
Lacey_adminCCS
39 billets
0c4d5a63522fa9a626efe25eec668b85-huge-oc

Vivre bien, c'est plus que seulement la santé physique. C'est prendre plaisir dans les petits moments de la vie qui sont, ou ne sont pas reliés au cancer. C’est trouver la paix et l'acceptation dans l'incertitude. Chacun à sa façon de trouver ce que signifie bien vivre; prendre du temps dans la nature, méditer, réfléchir en silence. Il y en a qui profite de la vie en prenant des voyages ou des aventures.Vous trouveriez peut-être que créer de l'art pour exprimer qui vous êtes est la meilleure façon pour bien vivre.

Pour vous, que signifie bien vivre?

6 Réponses
Val1960
26 billets

Bonjour. Pour moi, un diagnostic de cancer du poumon m'a ouvert les yeux sur l'importance de vivre chaque instant. J'ai changé mon travail temps plein pour un travail saisonnier et nous partons 3 mois dans les Caraibes cet hiver. Je n'ai plus le gout de remettre a plus tard. F.

Lilibellule
8 billets

Merci pour cette belle piste de réflexion.
En ce moment, je réalise que je développe mon empathie à l'égard des autres. Pas que j'étais de glace auparavant, mais ce temps d'arrêt imposé me permet de me déposer un peu et d'adopter une attitude un peu plus contemplative qui m'amène à tenter de mieux comprendre les blessures des gens autour de moi. J'essaie de les écouter, de les accueillir et puisque je suis plus disponible émotionnellement, cela me vient plus naturellement. Sentir que j'aide les autres m'apporte énormément de fierté. Les connections que cela crée avec mes semblables sont belles et enrichissantes. Nous nous faisons mutuellement du bien. :)
Je ne peux nier que ce cheminement m'amène à être plus empathique à mon propre égard, même si ce n'était pas là un cheminement conscient au départ. :)
Bonne journée ensoleillée (du moins, elle l'est dans mon petit coin) ! 😎

Lacey_adminCCS
39 billets

@Val1960 - Quelle belle réflexion sur le bien vivre- merci!. Oui, vivre davantage dans le présent et tirer le mieux des moments de notre vie est important. Merci pour votre contribution etpasser des bons moment dans lesCaraïbes!

@Lilibellule -Merci de dire que vous avez apprécié belle piste de reflexion ! C'était une belle réflexion de votre part aussi. Il est vrai que la vie peut nous donner des situations qui nous permettent d'être plus connectés et sympathiques envers les autres. Tellement agréable que ces moments peuvent souvent être mutuellement bénéfiques.

Il fait beau d'où je suis aujourdh’ui ! Il faut en profité!

Lacey

Fluf
13 billets

Bonjour Lacey

Vivre! Ce que cela veut dire pour moi maintenant que le cancer et des traitements palliatifs vont partis de ma vie ? Je crois que j'ai décidé depuis l'annonce du cancer de continuer de vivre en suivant les thérapies et donc que je vivais déjà avant mon cancer. Il était clair que je ferai tout pour profiter de rajouter des jours, semaines, mois ou années à ma vie. Tant que cette vie à une qualité pour moi je vivrai. L'acceptation et l'intégration de la réalité et les conséquences et dégâts du cancer ont demandé plus de temps mais rendus au point ou on vit un répit (une rémission actuellement) on profites de vivre à chaque moment. J'ai su profiter de pouvoir connaître ma petite fille, sa naissance et son développement. Après tous ces mois être en retour progressif au travail et faire partie du monde "normal". Après on verra si cela fonctionne ou pas mais ce sera moi qui aura pris la décision finale d'une manière éclairée. Aller déjeuner avec mes enfants, planter des fleurs en petites étapes, rire avec les limites physiques et les douleurs qui t'obligent de revoir les priorités et te sentir par moment comme une baleine échouée. Savoir démontrer l'indulgence envers son corps. De contribuer à la recherche, offrir du bénévolat auprès des consoeurs et -frères qui ont un cancer, avoir la gratitude que le personnel médical et autres intervenants travaillent sans relâche pour te tenir sur le bon chemin et qu'ils sont intègre dans la transmission des informations de ta maladie.
Non je n'ai pas fait de bucketlist comme une connaissance me demandait. Pour moi vivre ce n'est pas courir à faire des voyages, fuir la réalité que je dois faire un deuil sur ma vie avant le cancer. C'était par contre une bonne excuse pour mettre un peu plus vite tout en ordre en cas de décès, de faciliter le tout pour les personnes qui restent derrière.

Mais surtout vivre veut dire je profites des petites choses quotidiens, la méditation, les amies, la nature, le chat et de ne pas avoir peur de mourir. Être libre de me gâter temps à autre, de me retirer quand la vie n'aura plus de sens pour moi entouré par les personnes qui m'aiment et qu'on fera une grande fête de départ. C'est rassurant d'avoir fait cette réflexion ces derniers mois . Tout cela me permet d'être sereine, de ne pas avoir des attentes ou obligations stressantes, prendre le jour ou la nuit selon c'est bon et moins bon moments, de cultiver la patience.
Vivre veut dire ressentir un paix en faisant et admirant le train train quotidien sachant que je suis satisfaite de ma vie. Fluf

Lacey_adminCCS
39 billets

Bonjour @Fluf

Merci beaucoup d'avoir pris le temps de partager comment vous vivez bien avec notre communauté ! Vous nous avez fait part de tant d'idées merveilleuses. La qualité de vie est si importante.

J'espère que vous continuerez à profiter des petites choses de la vie qui sont en fait les grandes choses, après tout !

Prenez soin de vous,
Lacey

AMarie
34 billets

Bonsoir!

Tellement heureuse de vous lire!

C'est bien vrai que le cancer change notre perspective sur la vie et sur ce qui semblait si important. On change carrément de paire de lunettes.

Je pense avoir trouvé l'endroit pour partager un texte que j'ai écrit, d'abord à une intervenante, puis que j'ai envoyé à mes proches pour qu'ils comprennent mieux ce que je voulais dire quand je disais que ce cancer était comme un cadeau.

Peut-être un peu long 😉

Le voici:

Les cadeaux

Cette semaine j'ai eu une conversation avec une amie, et je lui réitérais ce que je dis à tous depuis un an... que ce cancer est un cadeau dans ma vie. Mais ce n'est pas tout à fait ça. Tout en réfléchissant à ce que je lui ai dit, une fois qu'elle a été partie, je me suis dit que j'aimerais faire un peu de lumière sur ma pensée , mais aussi la partager.

Le cancer en soi n'est pas vraiment un cadeau! Oh que non!.. NON!!! Sans contredit.

C’est un mur qui s'élève et qui tout doucement se dresse et nous guide vers une fin qu'on occulte toute la vie. C'est une épée de Damoclès, présente nuit et jour, au-dessus de nos têtes, et qui subtilement nous change. Pour moi, c'est un dragon qui m'use et qui aura raison de moi, tôt ou tard. Tous n'en meurent pas, mais la menace demeure tout le temps.

Voici donc l'essentiel de ce que m'inspire le mot cadeau depuis la dernière année.

Le mot cadeau qui s'est imposé dès le départ, ce sont les multiples occasions qui m'ont permis de me découvrir devant cette nouvelle réalité, tout en me permettant de comprendre que j'allais vers une fin prévisible et certaine. (Stade 4) Très difficile de recevoir pareil et irrémédiable diagnostic. On ne va pas s'en sortir vivant, c'est sûr, mais on va pouvoir voir venir. Il est là le cadeau. J'ai cette chance!!

Les cadeaux ont été, sont, toutes ces occasions qui m'ont permis de mieux me connaître devant la maladie, de vivre avec un corps qui s'épuise, qui se modifie, qui devient tout autre de ce qu'il a été toute ma vie, et que j'ai appris à reconnaître et à accepter. (C'est un deuil, car au-delà de l'apparence, il en perd en efficacité)

Cadeau:

J'ai appris à relativiser. Dans la vraie vie, la vie courante, tant de choses nous semblent importantes et puis tout à coup, j'ai réalisé que c'est l'instant qu'il faut saisir pour en profiter pleinement. Donc, oui tout est important, mais c'est l'attitude que l'on a devant ce qui nous arrive, qui fait toute la différence. Je peux avoir un souci, un malaise, mais au lieu d'entrer en moi-même, de me rouler en boule, je peux aussi lever les yeux et regarder le soleil, respirer, prendre le temps de porter mon regard sur ce qui peut me faire du bien, chercher, trouver, aborder avec une autre perspective et ensuite affronter ce problème, ce souci, ce malaise avec un regard différent.

Cadeau:

J'ai aussi découvert les autres, tant mes proches que tous les intervenants qui sont présents cette année. Tous ont été d'une richesse infinie. Toute cette empathie, ce prendre soin généreux et volontaire, tout cet engagement pour me faire du bien, me portent jusqu'à aujourd'hui avec confiance et me confirme, que le monde est fondamentalement bon et qu'il me nourrit et contribue à mon bien-être!! Je le réalise, le vois, le sens et l’apprécie tellement.

Cadeau:

J’ai appris à lâcher-prise devant ce qui ne peut être changé et à faire confiance. Je n'ai jamais rien demandé à personne, j'ai mené ma vie en solo avec mes 3 enfants et j'ai tout fait pour ne dépendre de personne. J'ai découvert que les gens sont disponibles et qu'on peut tendre la main ou le cœur quand on en a besoin. J’aurais pu le faire davantage.

Cadeau:

J'ai réappris à jouir de toutes ces petites choses qui colorent notre quotidien et qui allègent ce qui nous pèse. Par exemple, le soleil qui se déplace et qui éclaire nos espaces à différentes heures du jour, nous laissant une palette de couleurs à observer, en s'arrêtant pour apprécier, pour savourer l'instant. Prendre une grande respiration et essayer de dépasser ce qui nous trouble. J’ai appris à me « poser », à apprécier l’instant. Ne rien faire d’autre que de regarder devant soi dans un état de contemplation… pas longtemps, juste le temps de se recentrer sur l’instant.

Cadeau:

Parce que cette dernière année, je l'ai vécue avec intensité tant dans les périodes difficiles que dans celles qui l'ont été moins. Et présentement plus encore, car il y a échéance plus évidente, et que je souhaite réaliser tant de choses encore... pas pour les autres (un peu quand même) mais pour moi, pour me faire du bien, pour plonger dans le bien-être de l'expression, dans cette bulle où je suis en paix et heureuse d'y être. Pour toutes sortes de raisons, d'obligations, de boulot, de travail, de pression, etc. j'avais oublié qu'on peut se permettre de s'offrir des temps d'arrêt, pour soi, pour se concentrer, sans attentes, venant de soi ou des autres, à faire des choses qui nous plaisent pour entrer dans cette bulle personnelle qui n’appartient qu’à nous et qui nous fait du bien. Vous aimez cuisiner? Tricoter? Jardiner? Dessiner? Regarder des livres d'aventure ? Voyager? Lire des romans ou regarder de grands livres d'images? Prendre le temps pour savourer l'instant qui nous fait du bien est une pause riche et nourrissante.

Cadeau:

Tout ce temps (cette dernière année) que j'ai eu pour réaliser ce qui m'arrivait et tout ce temps maintenant, tous ces jours qui passent, qui me sont comptés mais aussi offerts pour en profiter pleinement. J'ai du temps pour préparer "mes valises", pour dire aux gens combien je les aime et combien ils ont comptés dans ma vie, combien ils ont contribué à faire de moi la personne que je suis devenue. Je me sens privilégiée! Très privilégiée !

J'aurais aimé avoir la sagesse d'apprécier ainsi la vie toute la vie.

Je devais écrire quelles lignes, et voilà que mon message a pris, malgré moi, une toute autre forme!! J'ai été portée par l'élan matinal.

Pour les dernières nouvelles, depuis maintenant plus de 20 jours, un médicament anti-inflammatoire me fait grand bien. Il m'a redonné l'énergie pour agir, bouger, réfléchir lucidement, le tout sans douleur, sans malaises. Les gens qui m'entourent vous le diront, je suis comme le petit lapin Duracell". Mes journées sont devenues trop courtes pour tout ce que j'ai envie de faire. Étonnant revirement considérant l'état dans lequel je me trouvais il y a quelques semaines. Croyez-moi j'en profite pleinement!

Merci à tous d'être là ❤.

P.S. un cadeau est aussi un "présent", comme le moment présent qui est le plus important des instants, puisque les autres sont passés et que ceux qui viennent sont à créer.
La journée sera belle car il y a de la vie dedans.

+ Répondre