Vous devez vous connecter ou vous inscrire afin de participer à ces discussions.


 
+ Répondre
Letrozole et récidive
Brazoe
10 billets
Bonjour,

Je suis en période de décision et j’aimerais avoir votre avis, si possible? J’ai été opérée pour un cancer du sein, mastectomie partielle en juin 2017. J’ai fais de la radiothérapie et je dois prendre du Femara/ Letrozole pour les prochaines 5 années puisque mon cancer est hormonodépendant. J’en prends depuis 5 mois et j’ai des effets secondaires dont le plus important est la perte de sommeil. Je me réveille de 3 á 7 fois chaque nuit et la fatigue s’accumule. Quand j’en ai parlé á mon oncologue, elle m’ a prescrit du Zoplicone pour dormir. Je réagis fortement á ce médicament: je m’en rëveille engourdie et cela m’inquiète. J’ai coupé la dose, espacę la prise de mëdicament...quand j’ai abordé le sujet avec l’oncolgue, elle a voulu changer le mędicamet pour dormir. Je ne conçois pas effacer l’impact d’une drogue par une autre drogue et je me sens de plus en plus fatiguée. 

Tour ça pour dire que je pense arrêter le Letrozole. Je cherche des statistiques ou des info concernant le risque de récidive d’un cancer du sein (stade 1) si je ne prends pas le Femara en comparaison avec le fait de prendre ce mëdicament pendant 5 ans. Ne me dites pas d’en parler á l’oncolonge: c’est fait!!  Elle est sur la défensive et elle le prend “personnel”, alors aucune ouverture de ce côté. Si vous avez des informations ou des références concernant la récidive avec ou sans Femara, ça m’aiderait á prendre une décision.

merci,
7 Réponses
Bonjour Brazoe‍ ,  j'aimerais tout d'abord vous souhater la bienvenue à notre forum ParlonsCancer.ca.  En lisant votre billet, je comprends que votre demande est très pointue, c'est peut-être l'une des raisons pour lesquelles nos membres ne peuvent y répondre. 

J'imagine que vous avez posé cette question à votre équipe soignante.  Il est toujours intéressant de vérifier aussi auprès de votre pharmacien pour les effets secondaires, ils ont souvent de bonnes proposotions pour les réduire.  Si vous le désirez, vous pouvez également contacter notre Service d'information sur le cancer,  1-888-939-3333 du lundi au vendredi entre 8h00 et 18h00, l'un de nos spécialistes en information pourra peut-être vous aider à y voir plus clair.

Bonne journée à vous,



 
Blaireau
947 billets
Brazoe‍ 
Voici mon conseil
1) ne jamais cesser une médication de votre propre chef  (c'est dangereux)
2) vous êtes sous l'impression que votre onccolgue le prend personnellement, Un oncolgue ou tout autre Médecin ou chirurgien se doit de rester impartial ''imaginez'' si il ne le serait pas et qu"il ou elle tomberais dans la symphatie, ils ou elles ne pourait exercer leur profession.
3) demanfdez de l'info en ligne est à proscrire quand cela est en lien avec une médication...vous risquez gros.

Je dis les choses tel que je les voie, c'est ce que vous vouliez je pense.
Amicalement Blaireau
Brazoe
10 billets
MErci M. Blaireau‍ ,

Je lis bien votre conseil et vous en remercie. Je ne cesserais pas de prendre le Letrozole de moi-même.
J’ai consulté le médecin en question et l’infirmiére pivot avant d’envisager de cesser de prendre des stéroïdes anabolisants. Quant á l’impartialité, vous avez totalement raison! Toutefois, c’est un idéal que nous visons toutes et tous, avec raison. La réalité est parfois trés différente. Aussi, ma demande sur ce forum  visait davantage á ëchanger avec des femmes qui auraient vécu une situation semblable plus qu’â avoir une info en lien avec la médication. Je suis désolée si ma demande à été perçue
différemment. Je vais donc suivre l’indication de Claude.

merci,
Brazoe
10 billets
Merci Claude_Admin‍ ,

je vais communiquer avec le Service d’information. 

Merci d’avoir pris le temps de me répondre,
Crabe rose
97 billets
Bonjour,

Je prends du Létrozole et pas d'effets secondaires pour le sommeil. Mais ce que j'entends de votre part, c'est le problème de gérer un effet secondaire par d'autres médicaments qui vous dérange. Il existe d'autres façons de gérer les effets secondaires : acupuncture, alimentation, exercices...Ces approches ne sont pas toujours présentées par les équipes médicales ici. Moi c'est la psychologue de l'hôpital qui m'en parlait et non les médecins ou infirmières qui me parlaient juste de pilules. En France, les services oncologiques ont des acupuncteurs et des homéopathes pour aider à gérer les effets secondaires et éviter les médicaments....Je vous souhaite de trouver une solution qui vous convienne...
Brazoe
10 billets
Merci Crabe rose‍ ,

Quelle belle piste. J’ai déjá exploré l’alimentation mais je vais diriger mes recherches vers d’autres alternatives.

bonne journée,
Zeia
1 billets
Moi aussi, au début du traitement  faisais de l'insomnie. J'ai changé le moment de prendre le médicament. Je le prends après le petit déjeuner et ça va beaucoup mieux. Bonne chance! 
+ Répondre