Vous devez vous connecter ou vous inscrire afin de participer à ces discussions.


 
+ Répondre
Lobectomie ou stéréotaxie
DanBé
8 billets
Bonjour à tous et à toutes. Je viens tout juste de recevoir un diagnostic de cancer du poumon stade 1, apparemment sans métastases. Je dois choisir mon traitement, soit une lobectomie, soit la stéréotaxie. Étant célibataire et sans enfants, j'étais assez décidée à choisir la stéréotaxie, pour la simplicité du processus et parce que cela préserverait mon autonomie, cependant le milieu médical m'affirme que la chirurgie reste le choix privilégié, et là, le doute s'est installé dans mon esprit. J'aimerais bien échanger avec des gens qui ont eu ce choix à faire, comment vous l'avez vécu, ce qui a motivé votre décision, etc. Toutes les contributions sont les bienvenues ;)
31 Réponses
Coco*
67 billets
Bonjour DanBé,
L'annonce d'un cancer n'est jamais facile, et on prends vite certaines décisions qu'on peut regretter ensuite, surtout faisant confiance à notre équipe médicale. Voici mon histoire et j'espère que ça vous aidera à prendre la bonne décision pour vous. 
Mon mari avait subi une laparascopie pour son cancer du rein : 2 jours d'hôpital, 1 mois de repos et il a repris sa vie active normalement.
en 2014, Suite à une tumeur de stade 1 j'ai subi une lobectomie, le chirurgien m'avait dit que je n'avais pas le choix que ça ne se faisait PAS par laparscopie (ou stéréotaxie). J'ai fait confiance et je n'ai pas consulté d'autres chirurgiens, voulant aller vite avec cette opération, déjà l'annonce d'un cancer du poumon est dur à imaginer ! J'ai passé en tout 5 semaines (en 3 séjours - sortie-re-rentrée le lendemain) à l'hôpital, et subies plusieurs erreurs médicales qui auraient pu me coûter la vie, si je n'avais pas eu l'aide de ma famille.
Fractures aux côtes, choses normales en chirurgie normale et j'en passe. J'ai toutes sortes de problèmes médicaux en plus ce qui n'aide pas. Comme ils ont retiré toute la tumeur et que je n'avais pas aux ganglions, je n'ai subi ni chimio, ni radio.
Je suis suivie jusqu'à présent à la clinique de la douleur.
Quand mon chirurgien m'annonce en 2016 que je dois me faire opérer à nouveau, pour un "verre dépoli" qui risque de déclencher de nouvelles tumeurs... des amis-membres de ce site me conseillent de le faire par laparascopie, une personne l'ayant fait avant (je pourrai vous donner son nom) et me disent de visionner un reportage qui avait passé quelques jours avant sur Radio-Canada parlant d'un éminent chirurgien qui fait ce genre d'opération. J'ai été le voir, il avait accepté de m'opérer par laprascopie, il m'avait dit : 3 jours d'hôpital ! (si vous voulez en privé je pourrai vous envoyer le reportage).
Quand j'ai raconté ça à mon chirurgien précédant, tout d'un coup mon opération n'était pas nécessaire et en plus j'ai découvert que ces 2 chirurgiens sont collègues dans le même hôpital à Montréal et dans le même département. 
Ma confiance en a pris un coup ! Mon chirurgien savait que son collègue le faisait par laparascopie, et il m'avait dit que pour le poumon ça ne se faisait pas !

La semaine passée mes médecins m'ont dit que j'étais EN RÉMISSION. 
La médecine évolue, stade 1, je vous conseille de prendre votre temps, et de demander l'avis d'un autre chirurgien et ensuite vous déciderez. Mais moi sans hésitation je vous dirai "LAPARASCOPIE".

Vous pouvez m'écrire en privé si vous voulez, ça me fera plaisir de vous aider. Je ne veux pas que quelqu'un subisse ce que j'ai subi, quand la médecine moderne peut vous éviter toutes ces douleurs. La médecine a évolué.... 
Bonne chance.
Carole*



 
Merci carole*‍  d'avoir pris le temps de partagé votre histoire à DanBé‍ . C'est éclairant et aidant effectivement afin de prendre de meilleures décisions, je comprends qu'il est possible d'aller voir d'autres équipes soignantes si nous avons des doutes et d'oser prendre son temps.  

Si vous êtes à l'aise, il est possible de mettre le lien de ce reportage dans un prochain billet, comme c'est du domaine public, c'est possible de le faire ici.   C'est fort apprécié de ne pas avoir nommé de noms de médecin dans votre billet.  Merci à vous, 

Bonne réflexion DanBé. 
DanBé
8 billets
Bonjour Carole et Audrey,

En premier lieu, merci de m’avoir répondu. Ça fait déjà chaud au coeur de ne pas être isolée dans cette aventure.

Cependant, je dois faire une mise au point : la stéréotaxie n’est PAS une laparoscopie : c’est une forme de radiothérapie. Il n’y a pas d’hospitalisation, seulement quelques rendez-vous – dans mon cas, trois en tout. C’est un traitement relativement nouveau, j’aurais vraiment aimé trouver quelqu’un qui a dû choisir entre ça et la chirurgie.

Alors merci Carole de votre témoignage, néanmoins intéressant. Comme Audrey, j’aimerais bien avoir les liens vers les reportages dont vous parlez, je vais les regarder attentivement.

Amicalement,
Danielle
 
Coco*
67 billets
Bonsoir Danbé et Audrey,
J'ai regardé sur Wiki et voilà la définition :
"La chirurgie stéréotaxique est indiquée pour :
les biopsies (tumeursgliomesetc.), les interventions de ce type sont courantes sous stéréotaxie"

Donc cette stéréotaxie servira à la biopsie ???? Il me semblait que vous disiez "traitement", à votre place je me renseignerai et si vous aurez une réponse de votre médecin tenez nous au courant de ce traitement.
Moi j'ai eu une biopsie "ordinaire" (c'était il y a plus de 4 ans mais la médecine évolue et c'est tant mieux ! 
Je regrette je ne peux pas vous donner de comparatif ou de renseignement sur ce sujet.

Demain matin je rechercherai le film de Radio-Canada et je le posterai. Il pourra intéresser les nouveaux malades.
Audrey smiley depuis plus de 4 ans je connais le règlement et c'est tout à fait justifiable. merci.
Je regrette Danbé, je n'ai pas répondu à votre question, mais tenez nous au courant de vos résultats et bon courage.
Carole *
 
Coco*
67 billets
TROUVÉ !
Voici le lien de Radio-Canada : 
http://www.tvanouvelles.ca/2016/07/13/operation-revolutionnaire-a-lhopital-notre-dame
La médecine et les nouvelles technologies avancent à grands pas et il faudrait en profiter.
P.S. Une tendre pensée à mon amie "Loulouga", qui m'avait dit  "si moi je ne peux pas être sauvée, toi vas-y" 
Carole *
dani-elle
734 billets
Bonjour DanBé‍ 


Il y a très longtemps que je ne suis pas intervenu sur le site .

Lorsque votre médecin vous à dit que la chirurgie que la chirurgie était la meilleure option. Toutes les recherches vont en ce sens. Seulement lorsque le cancer est découvert il n'y a généralement que 20% des patients qui y sont admissibles (stade, localisation,état de santé générale etc.) .

Malgré la simplicité apparente de la radiothérapie, pas d'hospitalisation moins envahissant. Elle peut aussi laisser des séquelles à long terme. 

Bien certain que si l'opération par laparascopie est moins difficile de récupération. Nous avons moins l'impression de sortir d'un accident de voiture. Mais il faut être conscient que lorsque vous signez votre formulaire de consentement vous acceptez aussi que cela puisse être fait "à l'ancienne.Car un fois loperation débuté il arrive des impondérables. 

Vous dites stade 1, un stade où malheureusement peu de gens sont diagnostiqués dans le cancer des poumons. Si votre condition physique est bonne. Mon humble avis , je choisirais la chirurgie. Vous avez devant vous la possibilité de pouvoir être guéri du cancer du poumon. Un beau risque à prendre.

Sur le site, vous avez Pierrot, St Augustin,Qc‍  qui a subi deux chirurgie à  un âge vénérable
dani-elle
734 billets
DanBé‍ 

???aucune idée pourquoi il n'y a que la moitié du billet qui apparait précédemment. 

Alors je reprend où cela disait que Pierrot, St Augustin,Qc‍  avait eu deux chirurgies a un age vénérable (une chance qu'il m'aime) et qui cet été se trottine comme un jeune homme. J'ai eu aussi deux chirurgies qui dans mon cas ne visait pas la guérison mais qui ma donné accès à  du temps de qualité et cette année je suis sous immunotherapie en première intention ce qui aurait ete impossible il y'a quatre ans. À travers les années sur le site des gens ont passé qui ont eu une chirurgie et ont repris le cours normal de leur vie.

Je vous dépose ici un document que j'avais mis sur le site antérieurement. Il est certain que d'un institution à un autre il y aura des différences mais cela pourra peut-être vous aider à apprivoiser la chirurgie.
https://parlonscancer.ca/user_content/files/000/000/697/d06df959962439eaa241135cd4113333-brochure-chirurgie-des-poumons.pdf

Bonne réflexion,  car au final cette décision vous appartient et il est sain de questionner, de prendre avis et ensuite de faire votre choix. Choix qui en passant, je respecterai il vous appartient. 

Dani-elle
Un plaisir de vous retrouver dani-elle‍ , merci de ce partage d'expérience.  Une merveilleuse nouvelle ce nouveau traitement pour vous.  Je comprends que vous êtes une complice de notre amie Pierrot, j'ai bien rit en lisant ce passage citant son âge ...wink

Au plaisir de vous lire à nouveau,
DanBé
8 billets
Bonjour Carole.

Merci pour le reportage!

En réponse à votre dernier message carole*‍  : je connais mon état, je sais ce que j’écris, je confirme que je parle bien de TRAITEMENT, et la stéréotaxie est un traitement. Les wikis, vous savez, c’est pas une source d’information fiable. Pour une description sommaire, allez plutôt voir http://www.radiotherapie.ca/radiochirurgie/

Si vous voulez une méta-analyse, voyez https://www.inesss.qc.ca/fileadmin/doc/INESSS/Rapports/Oncologie/INESSS_Utilisation_radiotherapie_stereotaxique_ablation_cancer_poumon_non_petites_cellules.pdf

Merci dani-elle‍ . Les médecins ne disent pas que la chirurgie est la meilleure option : ils disent que c’est l’option privilégiées. Principalement à cause qu’ils n’ont que huit ans de statistiques, contre plus d’une cinquantaine pour la chirurgie.

Alors si quelqu’un a vécu le dilemme chirurgie/stéréotaxie ... je suis preneuse !!!

Amicalement,
Danielle
 
dani-elle
734 billets
Re bonjour DanBé‍ ,

Hi,hi, je connais ce document de  l'Iness. Je ne voulais vous encombrer avec un document à lire aussi long. Et j'étais surprise que l'on vous offre ce traitement en première intention puis que vous êtes admissible à la chirurgie. Le maître mot pour moi est toxicité. En fait je constate que vous êtes bien informé,  à ma deuxième chirurgie se fût envisagé puis que ce n'était plus en premiere intention. Mais ce qui diffère de votre cas c'est que nous étions du côté gauche et que nous étions proche du coeur ce qui a aussi éliminer la radiothérapie conventionnel. Le calcul risque bénéfice était moins difficile à faire pour moi.  Lorsque je lis: la toxicité sévère appelle a la prudence. J'ai des petits frissons. 

Je vous souhaites de à parvenir à prendre votre décision et que vous soyez en paix avec celle-ci. 
Amicalement
Dani-elle





 
+ Répondre