Vous devez vous connecter ou vous inscrire afin de participer à ces discussions.


 
+ Répondre
Hormonothérapie
Sunfire50
3 billets
Bonjour à tous, je m'appelle Nathalie et je viens de terminer un traitement de radiothérapie de 20 jours pour un cancer du sein lobulaire. Je dois commencer l'hormonothérapie mais je me suis donner un congé d'un mois avant de débuter. Je vais commencer vers le 20 août prochain. J'aimerais avoir des encouragements de personnes que ce traitement se passe bien. Ca va m'aider beaucoup. Merci de vos réponses. Bonne fin de journée :-)
5 Réponses
Savoie J
27 billets
Bonjour Nathalie, mon est Joanne. Je suis présentement en hormonothérapie. (anastrozole) cela va faire 1 ans le 23 de ce mois. J'ai eu une mastectomie avec chimio et radiologie aussi. Mon cancer était un carcinome lobulaire infiltrant. Hormonothérapie à des effets secondaire pour moi avec des raideurs à mes articulations. Je me sens un peu avoir plus d 'age que l' age que suis présentement. Je doit suivre ceci pour 5 ans ou plus. Personnellement pour moi bouger et la température chaude aide. Mais là nuit un peu difficile. J 'ai fait plusieurs recherche plusieurs femme ont arrêté hormonothérapie car elle n' avait plus une belle qualité de vie. Moi avec mon cancer je préfère le suivre le traitement . J ai un cancer stade 3 et grade 1 mais et j ai eu 14 ganglions atteint. Je ne sais pas si je vous aider. En espérant que oui., n' hésiter à me poser des questions.
angedetoncoeur
398 billets
Allô Je connais quelqu'un qui a eu ce traitement. Ça joué sur son humeur et elle avait des grosses bouffées de chaleur. Ça va faire 5 ans bientôt et tout va bien pour elle. Bonne chance bye-bye
m-e
13 billets
Bonjour, J’ai eu le même type de cancer du sein que vous : lobulaire infiltrant, sein gauche, hormonaux dépendant. J’ai été opérée, mastectomie partielle, puis traitée par radiothérapie. Le test Oncotype DX n’a pas indiqué un besoin de chimiothérapie dans mon cas (score de récurrence de 15), j’ai donc pu l’éviter. Depuis mars 2017, je prends du Letrozole comme traitement systémique. Comme j’etais en périménopause au début du traitement, on devait aussi m’injecter chaque mois un implant de Zoladex pour me mettre artificiellement en ménopause, traitement que j’arrêté en juin dernier. Pour moi, ça se déroule bien. J’avais déjà des douleurs et raideurs d’arthrose aux hanches et genoux et je n’ai pas senti d’aggravation. La seule différence que j’observe vraiment est une sensibilité accrue des pieds et parfois des mains, surtout en soirée. J’ai revu mon médecin au printemps et les résultats d’un test de densité osseuse étaient beaux. (Le Letrozole peut provoquer de l’ostéoporose alors on doit nous tester périodiquement). Mon médecin m’a aussi fait passer d’urgence une mammographie et une échographie car il s’inquiétait d’une petite bosse au sein droit. Les résultats n’ont rien révélés d’anormal, la bosse dépistée était probablement causée par du tissu cicatriciel hérité de la réduction qu’on m’a faite des 2 seins, en même temps que la mastectomie partielle. J’ai été quitte pour une petite frayeur. Lorsque je reverrai mon médecin cet automne, il devrait m’annoncer que j’ai franchi le cap des 2 ans en rémission complète. Alors, je continue le Letrozole que je devrai prendre pour 5 ans si tout va bien, peut-être 10, m’a t’on dit. Pour les douleurs osseuses, qu’elles soient causées par l’arthrose, la médication ou un mélange des 2, je trouve que l’exercIce régulier aide vraiment même s’il est parfois difficile de s’en convaincre et de s’y mettre.
danielesun
235 billets
Le conseil que je peux donner est de demander au médecin traitant quel est le pourcentage d’efficacité de l’hormonothérapie prescrite. Parce que les médecins prescrivent ce mėdicament plusieurs années sans trop donner des renseignements à ce sujet. Personnellement je suis tombée en bas de ma chaise quand j’ai eu la réponse. Ma réaction a été de dire à mon médecin : tout ça pour ça! Traduction : j’endure d’importants effets secondaires pour augmenter de peu mes chances de non-récidive. 

J’ai tiré mes conclusions...
danielesun
235 billets
Le conseil que je peux donner est de demander au médecin traitant quel est le pourcentage d’efficacité de l’hormonothérapie prescrite. Parce que les médecins prescrivent ce mėdicament plusieurs années sans trop donner des renseignements à ce sujet.

Personnellement je suis tombée en bas de ma chaise quand j’ai eu la réponse. Ma réaction a été de dire à mon médecin : tout ça pour ça? Traduction : j’endure d’importants effets secondaires pour augmenter de peu mes chances de non-récidive. 

J’ai tiré mes conclusions...
+ Répondre