Vous devez vous connecter ou vous inscrire afin de participer à ces discussions.


 

Récidive de cancer du sein : carcinome lobulaire infiltrant

Récidive de cancer du sein : carcinome lobulaire infiltrant

Publié par Jo2019 sur jui 6, 2019 1:10

Bonjour !
J'ai eu un cancer du sein : carcinome lobulaire infiltrant en 2017. Dernière opération 23 décembre 2017. Début mai 2019 : J'apprends que j'ai une récidive du même tabarnouche de cancer. Le 10 juin 2019, on a retiré le cancer dans le derme, on a retiré la prothèse mammaire ainsi que neufs ganglions. Dont un ganglion infecté. De plus il y a présence d'envahissement lymphovasculaire (cellules du cancer dans les vaisseaux sanguins ou  lymphatique du sein) et présence d'envahissement périnerveux (j'imagine dans les nerfs). Donc encore du cancer ! Là, j'attends la suite.
Ma docteure me dit que c'est inhabituelle d'avoir une récidive aussi rapide de ce type de cancer. Elle me dit aussi que c'est normalement un cancer assez doux et ne comprends pas pourquoi il est si agressif.
Y a t-il des femmes qui ont une expérience semblable à la mienne ? j'aimerais bien vous entendre !

RE: Récidive de cancer du sein : carcinome lobulaire infiltrant

Publié par Audrey_Modératrice sur jui 8, 2019 4:08

Bonjour ‍ @Jo, 

J'aimerais commencer par vous offrir quelques mots d'encouragement. Vous avez certainement vécu beaucoup de choses dans les deux dernières années. Les nouvelles que vous avez eues ne sont clairement pas agréables à entendre. Mes pensées sont avec vous.

J'ai effectué une petite recherche et je pense avoir trouvé des personnes qui pourraient répondre à votre question. Andree‍, si je ne me trompe pas, a également un cancer du sein lobulaire. Andree‍, pourriez-vous prendre le temps de partager votre expérience avec Jo?  Existe-t-il des ressemblances entre vos vécus? J'inviterais également MarieJulie‍ et Einitram‍ à partager leur histoire respective, si elles le souhaitent. 

N'hésitez surtout pas à nous donner de vos nouvelles. Nous sommes ici pour vous écouter et vous offrir du soutien, autant lors des hauts que des bas.

De tout coeur, 
Audrey, Modératrice pour ParlonsCancer.ca

RE: Récidive de cancer du sein : carcinome lobulaire infiltrant

Publié par Andree sur jui 8, 2019 6:11

Bonjour Jo2019‍, moi aussi c est un cancer lobulaire et il a été très difficile à détecter. Là je me laisse aller avec les émotions et je fais confiance aux médecins car je me dis qu on ne contrôle rien l important est d être soutenue. Je vous comprends pour l angoisse et l incompréhension alors laissez vous aller. Là je vais rencontrer un oncologue pour vérifier si la chimiothérapie pourrait être complémentaire pour moi et on verra mais je vous envoie plein d ondes positives et écrivez moi quand vous voulez entre nous on se tient ne vous isolez pas avec vos peurs. 

RE: Récidive de cancer du sein : carcinome lobulaire infiltrant

Publié par Jo2019 sur sep 9, 2019 3:35

Votre message est bien gentil Andrée. Je suis très bien entourée, mais quelqu'un qui vit avec un cancer qui ressemble au mien, c'est précieux. Si je peux répondre à quoi que ce soit, ça me fera plaisir aussi. Je vous rejoins totalement quand vous dites qu'on ne contrôle rien. Je suis tombée en bas de ma chaise quand on m'a annoncé une récidive après seulement 2 ans. Que sera sera  ou qui vivra verra ! Je vous envoi une belle énergie de guérison 🌻🌱

RE: Récidive de cancer du sein : carcinome lobulaire infiltrant

Publié par Jo2019 sur sep 9, 2019 3:37

Merci beaucoup Audrey de me mettre en contact avec des femmes qui ont un vécu semblable au mien. J'en ai besoin, c'est très apprécié. Votre encouragement me touche au coeur. Merci !

RE: Récidive de cancer du sein : carcinome lobulaire infiltrant

Publié par Oceane2019 sur sep 10, 2019 2:26

Bonjour Jo2019
J'ai aussi un carcinome lobulaire infiltrant, 2 masses au sein droit, mastectomie totale en mai 2019 et hormonothérapie depuis fin juin. Je me suis découvert une petite masse récemment près de l'aisselle droite  et j'ai un rendez-vous le 19 septembre avec ma chirurgienne. Je me croise les doigts mais quand on vit avec le cancer je pense qu'on peut difficilement s'empêcher d'avoir peur...J'avais rencontré une oncologue qui m'avait dit que la chimio et la radio n'étaient pas indiquées dans mon cas je ne sais pas si c'est la même chose pour vous. Vous prenez sans doute du Létrozole (hormonothérapie) avez-vous des effets secondaires ?
Je vous souhaite le meilleur et tenez moi au courant.
Océane 2019

RE: Récidive de cancer du sein : carcinome lobulaire infiltrant

Publié par Jo2019 sur sep 10, 2019 4:23

Bonjour Oceane2019‍ !
Je comprends, la peur est inévitable. Ça m'avais pris un an avant d 'arrêter de me dire que chaque petit bobo devait être le cancer qui revenait. Au bout d'un an, je me suis dis YÉ ! Je suis bonne pour 5 ans. Mais comme la vie s'amuse avec nous, boum ! Quelques mois plus tard (2 ans après le premier) rebelote, le cancer est revenu.
Pour ma part, en 2017, je n'ai pas eu de chimio, ni de radio, juste l'hormonothérapie. J'ai essayer Létrozole et Anastrozole, les deux m'ont causé des effets secondaires insupportables. J,avais des migraines (ce que je n'ai pas en temps normal), des élancements dans tout mon corps. J'ai donc dû arrêter. Je me suis retrouvé à prendre du tamoxifène avec pas d'effet secondaire, MAIS le cancer est revenu ! Donc, pas assez fort pour moi.
Lorsque j'aurai terminé la chimio (1 traitement), il y aura de la radiothérapie pour un mois, ensuite je recommencerai l'hormonothérapie. J,espère pouvoir vous aider un peu... en tout cas, je suis là pour toutes questions. Je commence à avoir de l'expérience en cancer du sein. hi hi...

RE: Récidive de cancer du sein : carcinome lobulaire infiltrant

Publié par Andree sur sep 10, 2019 4:32

Bonjour Jo2019‍ et Oceane2019‍ , de mon côté ça semble au beau fixe mes 15 traitements de radiothérapie sont terminés et malgré l hormonothérapie Anastrazole débutée le 23 mai on dirait que les choses se placent alors pas question d arrêter ce traitement. Le test que l oncologue envoie en Californie est revenu négatif donc la chimiothérapie n aurait pas été appliquée même après la première chirurgie, ouf! Je comprends l attente car avant mon n histoire du sein gauche il y a eu 8 mois d examens et d attente pour me faire dire que ce côté là était ok. Comme on dit un jour à la fois, j ai fait confiance au personnel de la santé et cela a fonctionné je vous souhaite la même chance et je pense à vous personne n est à l abri alors il faut savourer les bons moments.