Vous devez vous connecter ou vous inscrire afin de participer à ces discussions.


 

Comprendre la peur

Comprendre la peur

Publié par Gi Bo sur aoû 16, 2019 7:28

Neuf mois en 2010 pour un peut-être cancer du poumon et un autre onze mois en 2019 pour un peut-être caner de l’estomac et/ou de l’intestin et/ou du sein.  Je touche du bois car je n’ai eu aucun de ces cancers.

Comme tout le monde on m’a fait de longues séries de tests qui se sont accompagnées de longues séries d’attentes.

Et cette peur au creux du ventre.

J’avais beau me dire qu’on ne peut pas être chanceux à tout coup, je me disais aussi, pourquoi pas!  Et puis comme la vie continue, il fallait bien que je suive mon chemin.  Comme personne n’était au courant dans mon entourage, sauf peut-être mon Coloc à qui je n’ai pas dit grand-chose, je ne peux pas dire que je m’apitoyais sur mon sort. 

Cette peur tenace et quasi permanente était bel et bien réelle.  J’aurais eu bien du mal à la décrire et je ne suis pas encore certaine de pouvoir le faire.  Il y a les symptômes :  le cœur qui bat plus vite; ces voyages dans la lune en plein milieu d’une émission qu’on adore; faire répéter les gens parce qu’on est moins attentif; ces nuits entremêlées d’insomnies et de cauchemars; sans oublier la sonnerie du téléphone qui nous exaspère.

J’avais oublié tout ça; c’était derrière moi, c’était du passé mais l’expérience est restée.  C’est elle qui me guide quand je vous laisse une petite note d’encouragement et un p’tit brin de ceci ou de cela.

Et le téléphone a sonné. 

Jeudi dernier mon Coloc s’est retrouvé à l’urgence car il saignait du nez; on lui a installé un ballon pour quelques jours et on lui a mentionné qu’il y avait quelque chose de pas normal dans sa gorge.  Rendez-vous mardi prochain en ORL.  Me semble que c’est pas mal vite pour un rendez-vous.  J’attends le mien, qui est uniquement pour un contrôle, depuis le mois de mai.

Et cette peur au ventre m’est revenue comme si je n’avais jamais rien oublié.  Tout faire pour rester positive, tout faire pour que Coloc ne remarque pas ma peur.  D’ailleurs, tel que je le connais depuis près de vingt ans, il fera comme moi et gardera tout en dedans.  Au moins, moi je pouvais vous laisser des notes mais lui il ne sait pas utiliser un ordinateur.

Le moment est venu d’utiliser une phrase que Pouki tient de sa gran-mère  <Ma grand-mère maternelle disait toujours de ne pas s’en faire avec les problèmes qui pourraient surgir dans l’avenir, parce qu’on aurait alors et alors seulement la force de les affronter. Elle appelait ça la grâce d’état>.

Alors c’est ce que je vais faire :  patienter et faire de mon mieux pour être positive.

J’envoie un p’tit brin d’espoir à tous ceux et celles qui ont du mal à gérer leur peur.
gi
 

RE: Comprendre la peur

Publié par Audrey_Modératrice sur aoû 16, 2019 8:11

Bonsoir Gi bo,  je vais vous souhaiter de bien gérer cette peur, je suis certaine que depuis ces années vous avez identifié des moyens qui vous aident à mieux traverser ces moments difficiles et à trouver un certain apaisement.

Un petit brin de moment présent et de respiration pour vous chère Gi bo.
Audrey, Modératrice pour ParlonsCancer.ca

RE: Comprendre la peur

Publié par Gi Bo sur aoû 16, 2019 10:24

Ne vous inquiétez pas pour moi Audrey, tout va bien se passer. 
C'est juste que l'appel téléphonique a fait que tout m'est remonter à la gorge.
C'est un retour aux tests et attentes mais pas pour moi cette fois; ce qui n'est pas nécessairement plus facile.
J'en ai vu d'autres, je saurai faire face.
Merci!
gi

RE: Comprendre la peur

Publié par melusine sur aoû 17, 2019 8:34

Bonjour gibo, on comprend tous cette peur et nous avons des façons différentes de la gérer. Pour moi la cohérence cardiaque m aide beaucoup.  J ai un scan à passer le 28 août et tu vois je ne m en fait pas, je me dit juste que ça va me rassurer. D avoir une attitude positive m aide beaucoup à traverser toutes les étapes du cancer. Pour la première fois lors de ma dernière systoscopie j étais certaine qu il n y avait oas de récidive,  pour la première fois je n avais pas peur et j ai eu raison de ne pas m en faire, pas de récidive.  Je souhaite que tout se passe pour le mieux pour votre coloc.
mélusine 

RE: Comprendre la peur

Publié par Gi Bo sur aoû 18, 2019 1:14

En fait Mélusine, j'avais donné deux titres au texte:  <Essai sur la peur>  <Comprendre la peur> et, définitivement, je n'ai pas voulu le présenter deux fois.

J'ai été chanceuse parce qu'un modérateur s'est rendu compte de mon erreur et a eu la gentillesse d'éliminer une version.

Ce texte, s'est retrouvé sur le papier tellement spontanément que je ne suis pas certaine de vouloir le relire.

On lit souvent le mot <momentum>.  C'est ce qui m'est arrivé.  Ce momentum m'a ramené des années en arrière pour enfin pouvoir effacer le mauvais mais quand même conserver quelques souvenirs.  Tous les ,gi, <tu n'as pas de coeur, ton frêre est sensible lui> se sont envolés.  Maintenant,c'est moi et moi seule et ça me laisse un immense espace pour acompagner et encourager ceux et celles qui en on besoin.

Chaque fois que je réponds à une note, je lis les réponses des autres.  Pas pour copier mais pour m'inspirer.  À chaque note que je fais, je suis inquiète qu'on me demande de partir.  Comme je n'y connais rien j'évite toutes les conversations qui on trait à la médication.

J'espère que toutes les personnes avec qui j'ai des contacts plus familiers peuvent me comprendre.  Je ne suis pas parfait et fait uniquement de mon mieux.
 
Je le répète souvent,je ne suis pas cancéreuse, uniquement pré-cancéreuse et il y a une méchante différence entre les deux.

Finalement, je vais la prendre ma retraite et en faire ce que je voulais:  écrire, écrire et écrire et  et donner un peu d'amour à me meubles qui en ont bien besoin.

Il est certain que cette découverte de moi va me hanter quelques jours,  au moins j'ai pas mal mieux compris qui j'étais.

Cette nouvelle moi n'est et ne sera jamais différente mais peu-être que je saurai mieux trouver les bon mots. Qui sait!

S.V.P., un p'tit brin de patience avec moi.
gi

RE: Comprendre la peur

Publié par Camille sur aoû 27, 2019 10:34

Bonjour,

Je suis toute nouvelle pour ces échanges et en lisant les nombreux messages celui-ci a attiré particulièrement mon attention. Comprendre la peur… Celle qui (entre autres) immobilise,  fait fuir, fait taire. Cette peur omniprésente, j'espère qu'elle nous soit aussi très utile. Depuis l'annonce de mon cancer du sein, je vis dans la peur non pas de la finalité (de mourir) mais du chemin à parcourir. 
Vous excuserez mon ignorance mais qu'est-ce que cela veut dire précancéreuse?

Camille

RE: Comprendre la peur

Publié par Gi Bo sur aoû 28, 2019 11:36

Bonjour Camille,
Bienvenue parmi nous.  Comme vous avez pu le constater en lisant des notes, nous cherchons à nous soutenir et à nous encourager mutuellement.  Il y a ceux et celles qui ont un cancer et d'autres qui accompagnent un proche qui a le cancer.

Je suis l'exception car je n'ai pas le cancer.  Durant onze mois, j'ai subit de nombreux tests et de nombreuses biopsies mais les résultats on été négatifs.  C'est cette expérience qui me permet de suivre le groupe et de comprendre certaines des étapes que les membres du groupe doivent traverser.

Lors d'une coloscopie, on m'a enlevé des polypes et la biopsie à démontré qu'ils n'étaient pas cancéreux mais comme sur le bord de l'être.  Autrement dit j'ai une chance de développer le cancer du colon mais aussi une chance ne ne pas développer de cancer.  C'est ce qu'ils appellent un état précancéreux.

Quand j'ai écrit le texte sur la peur, j'avais une méchante boule sur l'estomac; c'était comme une urgence et les mots sont sorti tout seul.  Je ne l'ai même pas relu sinon je ne l'aurais peut-être pas publié.

Je suis surprise qu'on ne m'appelle pas madame p'tit brin parce que presque toutes mes notes se terminent ainsi.

À vous Camille, j'offre un p'tit brin de persévérance pour apprivoiser votre peur.
gi


 

RE: Comprendre la peur

Publié par Camille sur aoû 28, 2019 1:55

Encore une fois merci Gi! Je prends avec enthousiasme ce petit brin de persévérance😊 Je suis contente que vous n'ayez pas relu votre message sur la peur car cela m'a permis d'en prendre connaissance et de l'apprécier.

Camille