Vous devez vous connecter ou vous inscrire afin de participer à ces discussions.


 

26 ans, j'attends de savoir si j'ai le cancer du sein

26 ans, j'attends de savoir si j'ai le cancer du sein

Publié par JessSH sur fév 8, 2020 8:19

Voilà. J'ai 26 ans. Je ne m'imaginais jamais écrire ces lignes, mais j'ai su cette semaine que je suis peut-être atteinte d'un cancer du sein. J'ai un sein qui change, qui est plus épais, plus gros, qui tombe. Il est sensible en dessous de mon mamelon. J'ai des douleurs à l'aisselle. 

Je suis encore sous le choc et j'ai l'impression de vivre sur automatique cette semaine. Je suis une mère monoparentale d'un petit de 2 ans et demi et je travaille temps plein comme journaliste. J'essaie de me concentrer sur mon quotidien, mais j'ai toujours le mot «cancer» dans la tête. Je ne réussi à penser à rien d'autre que les sensations que je ressens dans mon sein.

Je n'ai jamais été aussi anxieuse de ma vie et l'attente pour mes tests me semble interminable. Je ne sais pas à qui en parler. Je n'ai plus le goût de manger, plus de goût de sourire. 

 

RE: 26 ans, j'attends de savoir si j'ai le cancer du sein

Publié par Yves Modérateur sur fév 9, 2020 8:29

Bonsoir JessSH‍ ,

Je vous souhaite la bienvenue sur notre plateforme. Parlonscancer.ca est le bon endroit pour venir exprimer votre situation puisque d'autres membres vivent des situations similaires à la vôtre. J'imagine bien votre inquiétude par rapport à votre diagnostic et le fait d'être monoparentale doit activer le hamster en vous. Pouvez-vous compter sur votre famille ou des proches pour vous appuyer dans cette épreuve ? Vous a-t-on dit quand vous allez recevoir les résultats ? 

N'hésitez pas à venir nous donner de vos nouvelles. Nous sommes ici pour vous écouter et vous lire.

Prenez soin de vous
Yves modérateur

RE: 26 ans, j'attends de savoir si j'ai le cancer du sein

Publié par Hélène Modératrice sur fév 12, 2020 7:34

Bonjour JessSH‍ ,

J'ai une petite idée de ce que vous vivez pour y être moi-même passé il y a quelques années.  J'ai eu un cancer du sein alors que j'étais monoparentale également.  Mon fils était un peu plus vieux que le vôtre mais quand on est maman seule, ça rajoute aux soucis, je le comprends. 

Je vous confirme que l'attente des résultats est une étape difficile puisqu'on est dans l'inaction, comme sur le bouton pause.  Une fois les résultats connus, même s'ils font peur, on passe à l'action et ça devient moins lourd puisqu'on est accompagné par une équipe.  Alors d'ici là, il faut trouver le moyen de se changer les idées et de faire des choses qui nous font du bien.  Pour ma part ce qui m'a beaucoup aidé est que j'ai essayé de garder le plus possible la routine "normale" ou régulière pour mon fils.  Ça lui permettait de continuer sa vie d'enfant et ça me permettait à moi d'oublier l'angoisse et l'inquiétude pendant quelques minutes à la fois.

C'est vrai qu'il est difficile de penser à autre chose, de ne penser qu'aux pires scénarios.  Mais n'oubliez pas que le cancer du sein (comme plusieurs cancers d'ailleurs) se traite de mieux en mieux.  Les recherches et les traitements évoluent rapidement.  Gardez et cultivez cet espoir, c'est un conseil que j'ai reçu et que je vous transmet.  La route sera peut-être parfois rude mais il faut entretenir cet espoir pour garder le cap.  Je vais bien maintenant et je vous souhaite également le meilleur.

Je vous envoie un calin et nous attendrons de vos nouvelles,
Hélène, Modératrice pour ParlonsCancer.ca