Vous devez vous connecter ou vous inscrire afin de participer à ces discussions.


 

Question au-delà du diagnostique

Question au-delà du diagnostique

Publié par Christine76 sur jui 25, 2020 5:52

Bonjour,

On m'a diagnostiqué un carcinome canalaire infiltrant 2 sur 3 (est-ce un stade DEUX du cancer du sein ?) le 13 juillet dernier. Mes récepteurs hormonaux et HER2 ont les meilleurs résultats qui soit.

Je gère bien mentalement la situation de façon zen... ce qui est moi ''zen'' est que j'ai mal aux côtes en arrière, mal quand je respire, mal au bas du dos...

MA QUESTION : comment savoir qu'on a SEULEMENT un cancer du sein ? Dois-je m'attendre à une analyse du sein (une fois la masse enlevée OU le sein enlevé) et que cette analyse donne d'autres mauvaises nouvelles ? Genre propagation ? Ou si d'autres tests devraient être effectués et que je devrais me dépêcher de parler à mon médecin ???

Merci de m'éclairer sur les tests à demander pour une hypothétique étendue de cancer...

Cricri

RE: Question au-delà du diagnostique

Publié par Outarde sur jui 26, 2020 2:44

Pour voir si il y a des métastases osseuses il y’a le TEP scan. Le fait que tu es des récepteurs hormonaux est très bon car ça donne au médecin d’autre outils au médecin pour te soigner après la chimiothérapie ou radiothérapie. Je le sait pas si tu as déjà commencé tes traitements mais la chimiothérapie et la radiothérapie peuvent donner mal aux os. Tu peux appeler ton infirmière pivot elle  peut te donner de bons renseignements là dessus car les traitements et les effets secondaires varie beaucoup d’une personne à l’autre.Elle va communiquer avec le médecin si besoins.
Prend soin de toi

RE: Question au-delà du diagnostique

Publié par Caro Modératrice sur jui 27, 2020 12:59

Bonjour Christine76‍ 

Je vous souhaite la bienvenue sur notre plateforme. Nous sommes là pour vous lire et vous offrir du réconfort. Alors n'hésitez pas à nous écrire.

Votre diagnostic étant récent, je crois qu'il est normal que ces questionnements émergent. Un truc que je lis souvent sur les billets d'autres membres est de prendre des notes de toutes vos questions afin de vous assurer que vos interrogations trouvent une réponse lors de votre prochain rendez-vous avec l'équipe soignante. Il y a aussi la Ligne d'information sur le cancer au  1 888 939-3333 entre 8 h et 18 h (heure de Montréal) où vous pourriez poser vos questions et recevoir le soutien dont vous avez besoin.

Je vous envoie des ondes positives pour la suite et j'espère vous lire bientôt!
 
Caro Modératrice

RE: Question au-delà du diagnostique

Publié par Savoie J sur jui 28, 2020 8:36

Bonjour Christine76‍ 

Je me un presente peu . J'ai recu mon diagnostique presque semblable a toi en oct 2016. J'ai un cancer sein droit  carcinome lobulaire infiltrant 3/1 qui veut dire stade 3 grade 1,receteur hormones positif Her2 negatif qui est bien A cette instant  mon chirurgien me dit faut faire une masectomie,je devait decider si oui ou non si je voulait sauver mon sein. J'ai decider masectomie car j'aurais due retarder ma chirurgie et je pouvait avoir une reconstrution.
Avant chirurgie ou apres ta rencontre il te font des examens pour voir si sa c'est répandu il vérifie les os, les poumons et l'abdomene ect La chirurgie quand meme assey vite pour moi en Dec 2016.
Pour moi il ont trouver que plusieurs ganglions ont été infiltré donc il ont enlever 17 ganglions et 14 etait atteint. La veille avant chirurgie il infiltre un substance radioactive pour le chirurgien qui lui demontre quel ganglions son a enlever ou malade. Apres la chirurgie tu est attitré une infermière pivot que tu peu appeler tout les jours si tu veut et aussi tu et affilier aun CLSC proche de chez vous.
Apres tout cela ont rencontre oncoloque. Pour moi j'ai eu chimio et radio et hormonothérapie.
Apres tout cela est terminé tu fait des rencontre au 6 mois avec ton chirurgien et aussi ton oncologue donc tu voit un medecin au 3 mois. Tu fait une mamo  au année. Il y a pas de test autre que ca pour le sein. Il font une osteodensitometrie au 2 ans  due a la médication  hormonothérapie.
Tout ces examens sont demander normalement soit  par ton chirurgien ou ton oncologue si il y a lieu.
Je suis maintenant au suivis je vient de faire ma reconstruction en aout 2019  tout a bien été apart quelque chose inahbituel et meme rare.
Il pas vraiment pas d'autre examen pour le cancer du sein que je me suis fait dire
Apres tout ce chemin je pense demander a mon médecin famille qui me passe un examen si ont peut voir si j'ai des marqueur cancer dans mon sang pour me rassurer  car le cancer est infiltrant.
Pour moi pour l'instant qui fait bientot 4 ans apres date chirurgie et ca va quand  meme bien ,Un difficulté avec les traitements hormonotherapie (medications 5 a10 ans).  J'ai mal au articulations surtout plus hiver a cause humidité et le froid. Je cherche toujours quelque chose a m'aider .
J'ai choisie de ne pas les arreter, je sais que plusieurs femmes les arretes .

J'espere j'ai pu t'aider et pas t'avoir fait peur ou te mélanger .
N'hésite pas deposer des questions ca me fera plaisir.

A plus,
Joanne
 

RE: Question au-delà du diagnostique

Publié par m-e sur jui 30, 2020 11:44

Bonjour Christine76‍, 
J'ai été diagnostiquée d'un carcinome lobulaire infiltrant de stade 1, grade 2 en août 2016, suite à une biopsie. Comme pour vous, les récepteurs hormonaux étaient positifs et HER2 négatif.

Après un diagnostic, on est un peu sous le choc et on doit appréhender une toute nouvelle réalité. Pour ma part, j'ai trouvé beaucoup de réponses à mes premières questions sur le site de la Société canadienne du Cancer. Les fiches sont très claires et bien utiles, notamment pour se préparer aux rendez-vous médicaux et pour aider à identifier les questions à poser au médecin.

Voici les tests que j'ai personnellement passés, avant et après l'opération: 

Avant l'opération on m'a fait passer les tests habituels pré-opératoire ainsi qu'une scintigraphie osseuse pour déterminer si je présentais des lésions osseuses qui auraient pu être révélatrices de métastases. 

Après l'opération, on m'a fait passer une résonance magnétique pour s'assurer qu'il n'y avait pas de cancer dans l'autre sein. Le cancer lobulaire (ce qui n'est pas votre cas) se développe parfois des 2 côtés simultanément. Avoir sû, j'aurais aimé passer ce test avant l'opération pour éviter une 2ème chirurgie s'il s'était avéré positif. En même temps, il semblerait que l'IRM soit tellement puissante qu'elle peut révéler des lésions qui se répareront d'elle-même et inquiéter inutilement. Je suppose que c'est ce qui amène les médecins à là recommander avec parcimonie. Vous pourriez en parler avec votre médecin qui vous dira si c'est indiqué pour vous ou non.

Un autre test a été réalisé dans mon cas après l'opération, l'Oncotype DX. Ce test, assez coûteux, est réalisé seulement lorsque certaines conditions le justifient. Il permet notamment d'évaluer la pertinence de la chimiothérapie pour les personnes dont la condition de départ n'est pas suffisamment claire à cet égard. J'ai su grâce à ce test, que la chimio n'aurait pas eu de bénéfice additionnel suffisant pour en justifier les inconvénients. Pour moi, elle aurait seulement fait baisser le risque de récidive d'environ 1% de plus que l'anti-hormonothérapie seule.

Mes traitements suite à l'opération ont donc été la radiothérapie et à l'anti-hormonothérapie que je devrai prendre 5 à 10 ans, comme J. Savoie le mentionnait aussi. Comme elle, je vis avec des douleurs osseuses mais je trouve ça supportable. Le choix de l'anti-hormonothérapie est fonction de la condition hormonale de départ. Les femmes qui ne sont pas ménopausées ne se font pas prescrire le même traitement que les femmes ménopausées et chaque traitement a ses avantages et ses inconvéniants spécifiques.

Voilà, j'espère que ce témoignage vous sera utile.
Cordialement,
Marie-Ève