Vous devez vous connecter ou vous inscrire afin de participer à ces discussions.


 
+ Répondre
Des questionnements ??
carolyn
2 billets
Bonjour, je suis Caroline.
Mon conjoint a apprit il y a moins d'un an qu'il a un cancer incurable de l'œsophage. Nous étions ébranlés par la nouvelle .... Comment le dire a nos deux jeunes garçons... Que faire de ses rêves, de nos rêves ?
Les oncologues n'étaient pas positifs, il souffrait terriblement. Malgré tout, il est tjrs avec nous , il fait de la chimiothérapie aux 2 semaines et se porte plutôt bien. Merci Mon Dieu 🙏
Aujourd'hui je me pose bcq de questions ? J'ai besoin de conseils et de réponse, c'est la raison pour laquelle je suis ici.
Caroline
2 Réponses

Bonjour @carolyn

Je suis de tout cœur avec vous et votre famille. Je peux imaginer qu'annoncer le tout à vos garçons sera difficile. Nous pensons souvent qu'omettre de leur dire les protègera, mais les enfants sont des êtres intelligents qui peuvent “sentir” que leurs parents ne vont pas bien. Vos garçons ont quel âge si cela n'est pas trop indiscret?

Vous mentionniez avoir des questions. Sont-elles d'ordre médical?

Laissez-nous savoir comment nous pourrions vous offrir le meilleur soutien possible.

Avec tendresse,

Audrey, Modératrice

Cendrillon
164 billets
Bonjour carolyn‍,

Pour ma part, c'est moi qui a un cancer, celui de l'ovaire. Au moment du diagnostic ma fille avait 11 ans. Son père (mon conjoint) et moi lui avons dit dès le début. Évidemment que ce fut un moment difficile. Je lui ai dit que oui c'était une grosse maladie qui peut être mortelle et que moi, je n'allais pas mourir de ça. Ça peut être utopique mais l'important c'est que nous y croyons. De plus, elle était au primaire alors j'ai communiqué avec son professeur pour l'aviser. Mon but était de savoir si elle avait un changement de comportement et pour avoir du soutien de l'école si nécessaire. Son enseignant a aidé ma fille à sa manière en l'impliquant dans toutes sortes de projets et en me demandant de mes nouvelles. Au secondaire, son enseignante principale est venue vers moi à ce sujet car j'avais fait la couverture du journal local pour parler de cette maladie. J'ai aussi emprunté des livres à la bibliothèque sur le cancer fait pour les enfants. J'ai dû arrêté de travailler et j'ai perdu tout mes poils, c'était ainsi plus difficile de lui cacher. Elle a maintenant 16 ans et moi c'est incurable maintenant depuis 2 ans. Elle le sait mais ne veut pas en parler. J'ai réussi à lui trouver de l'aide psychologique même si elle va que quelques fois par année. Je pense que ça l'aide dans toute les sphères de sa vie. Dans le fond, même s'ils ne veulent pas savoir vraiment, ils vont se sentir important et peut être qu'ils vieilliront plus vite que prévu mais ils vous aideront à former un merveilleux noyau familial. Bon courage.
+ Répondre