Vous devez vous connecter ou vous inscrire afin de participer à ces discussions.


 
+ Répondre
Cancer des os et des canaux biliaires
Vicky-Boy
1 billets

Bonjour,

Il y a deux semaines, mon frère âgé de 63 ans a appris qu’il avait un cancer des os avancé et aussi au foie.

Son pronostic est très sombre. L’équipe médicale qui l’a pris en charge lui offre de la chimiothérapie palliative. Il n’est pas trop enclin à accepter, car il ne veut pas vivre avec les effets secondaires pour le peu de temps qu’il lui reste.

Je suis dévastée par cette nouvelle et envahie d’une immense tristesse. Je me sens impuissante.

Est-ce quelqu’un a déjà vécu, ou connaît quelqu’un qui est passé par ce genre de chimiothérapie ? Et comment ça s’est passé pour cette personne ?

Merci a l’avance de votre soutien

2 Réponses

Bonjour @Vicky-Boy,

Je suis désolé d'apprendre le diagnostic de votre frère.

Vous posez une bonne question.


La chimiothérapie palliative est utilisée pour soulager les symptômes, améliorer la qualité de vie et prolonger la vie des personnes atteintes d'un cancer avancé.

Le régime est probablement similaire à un régime de chimiothérapie typique, laissant le temps aux cellules saines de se réparer entre les traitements.

@Caprice @Eirem @Mylie ont tous mentionné la chimio palliative sur notre site. Peut-être qu'ils peuvent vous donner une idée de ce qu'ils ont vécu.

Voici quelques informations supplémentaires sur la Chimiothérapie | Société canadienne du cancer et les Soins palliatifs | Société canadienne du cancer

De toute évidence, lorsqu'il s'agit de votre santé médicale, il est toujours préférable que votre frère parle avec son équipe médicale. Ils feraient mieux de lui donner des informations personnalisées.

Heureuse que vous ayez trouvé notre communauté,

Stephanie Modératrice

Caprice
5 billets

@Vicky-BoyJ'ai reçu un diagnostic de cancer colorectal stade 4 avec métastases aux poumons et au foie inopérable. On m'a offert la chimio palliative. Je n'ai pas beaucoup d'effets secondaires et mes marqueurs tumoraux ont chuté de beaucoup. Mon moral prend ceci comme signes que je me dois de continuer le combat. Surtout que je n'ai pratiquement pas d'effets secondaires. Votre frère, après le choc de l'annonce, va peut-être, tout comme moi, penser que l'essayer ne coûte rien et que l'espoir et le moral sont toujours présents. Quant à vous, vos encouragements et votre soutien sont vraiment aussi nécessaires que les traitements. Avoir foi en l'avenir est une noble façon de l'aider.

+ Répondre