Vous devez vous connecter ou vous inscrire afin de participer à ces discussions.


 

Cancer du foie et ma mère

Cancer du foie et ma mère

Publié par Alek19 sur déc 8, 2019 1:20

Le 20 novembre dernier, ma mère a reçu un diagnostic d’un cancer du foie (elle avait été diagnostiquée en 2009 d’un cancer colorectal). Depuis, j’ai su que son médecin lui a donné entre 6 mois à 1 an... Ce n’est pas opérable et elle a choisi de suivre des traitements de chimiothérapie afin d’étirer le plus possible son espérance de vie. 

De de mon côté, j’ai 18 ans et je suis étudiant à temps plein au collégial en soins infirmiers. Dans la situation, je suis conscient que je dois respecter mes limites personnelles pour ne pas m’épuiser mentalement. Par contre, telle est ma plus grosse difficulté: mettre une limite à ce que je peux et ne peux pas faire. 

Donc, ma question est la suivante: comment puis-je établir ma limite en tenant compte de mes responsabilités et mes besoins?

RE: Cancer du foie et ma mère

Publié par MiaRose sur déc 9, 2019 5:05

Cher Alek19‍ 
Je me suis revue dans votre situation car il y a exactement 9 mois j' ai reçu le diagnostique pour ma maman: cancer aux voies biliaires te le coté droit du foie très abîmé. Le médecin nous avait prévu 3 moi s de vie, c' était le mois de Mars 2019. Puis on est rentrées dans un temps de grand stress, que faire, quelles thérapies, nos vies ont chambullé, la mienne, celle de ma  fille ,  sa petite fille de 28 ans jeune avocate.
L' important c' est d' avoir un deuxième avis, consulter un bon gastro, un oncologue  et de faire un peu de recherche sur le sujet car la médécine et les moyens les therapeutiques évoluent tellement.  
J' ai fait 1500km et j' ai ramené ma mère sur Paris dans un centre de cancérologie et on lui a posé des prothèses biliaires pour 3 fois; c' est le seul traitement palliatif qui a vraiment fonctionné. Pour la  chimio, les oncologues sont absolument pour, c' est leur domaine d' action,  mais on a eu aussi d' autres retours par rapport   à la réelle efficacité de la chimio chez un patient âgé, les effets secondaires,  ( ma mère a 83 ans) et on a décidé de ne pas faire de chimio et on ne le regrette pas. Mais bien sur dû le profil de ma mère. Chaque patient est un cas et il faut décider des thérapies les plus sensées les plus adéquates, et cela est un exercice assez difficile. 
On a eu des moments, avec des hauts  et des très bas; on a changé l' environnement de ma maman, la famille est plus avec elle, elle a des aides ménagères pour ne pas se fatiguer, on l' entoure d' amour et on fait tout pour rire, sortir un peu, regarder ensemble un bon filme et l' entourer de bonnes "énergies".
 C' est difficile , on doit  adapter le  temps de travail, les vacances, je dois la visiter souvent et lui parler tous les jours mais on n' a pas le choix il faut avancer. Du coup ma maman, va mieux, sa tumeur très grave,  évolue doucement pour l' instant, elle s' accroche à la vie ma petite maman et on est là pour lutter avec elle dans les moments plus difficiles. Le fait d' être catholique nous aide aussi énormémént à avancer et à accepter,  car qunad on ne sait pas quoi penser,  quoi faire,  on pose ses situations entre les mains de Dieu et on se laisse guider par notre foi.
Alek essayez de renverser ces diagnostiques, ces prévisions, allez au devant,  vous êtes très courageux parceque vous êtes encore très jeune. L' Amour et la bienveillance  font  des miracles. 
D' un autre côté vos études et votre vie vous aideront à surmonter ces temps difficiles, c' est comme une échapatoire de pouvoir penser à autre chose. Mais c' est  aussi très important ausii de ne pas lâcher votre projet  académique et prfessionnel,  partagez vos succès avec votre maman.  J' espère que vous êtes bien entouré avec de la famille et des amis qui peuvent vous aider auprès de votre maman pour prendre du relais et auprès de vous. Toute aide est bien venue. Pensez à prendre des compléments vitaminiques si besoin, faire un peu d' exercice physique,  et sortez aussi avec vos amis de temps en temps. Cela vous fera du bien. 
Je vous souhaite de longs et plein de jours heureux avec votre maman,  
Mia Rose


 

RE: Cancer du foie et ma mère

Publié par Audrey Modératrice sur déc 9, 2019 8:57

Bonsoir Alek19‍ , vous avez raison c'est bien jeune pour vivre tout cela, à 18 ans c'est le temps de se construire et de faire connaissance avec le monde.  Vous soulevez une question précieuse quant à vos limites, le piège de se perdre est grand puisque les besoins le sont tout autant.  Est-ce que vous pensez que vous pourriez ouvrir ce sujet avec votre mère?  Il est fort possible qu'elle puisse vous éclairer ou vous aider à y voir plus clair.  Le service de jumelage téléphonique, avec une personne qui est passé par là pourrait être également aidant pour vous.  N'hésitez pas à visitez match.cancer.ca, vous pourriez être agréablement surprise du soutien qu'offre un jumelage téléphonique.

Merci de nous revenir, et de nous parlez de vous.

Bientôt cher Alek 😘
Audrey, Modératrice pour ParlonsCancer.ca

RE: Cancer du foie et ma mère

Publié par winner sur déc 11, 2019 12:48

Bonjour Alek19‍ , 

Je comprend ta situation. Mon mari avait la même chose que ta mère mais en pire car il avait en plus de son foie inoperable, des métastases aux poumons. 
Il a eu de la chimio, de l'immunotherapie bref, tout ce que la science avait de meilleur à lui offrir. 

De son premier traitement  jusqu'à son dernier souffle il a fait presque 3 ans. Un 3 ans de vie normale entre ses traitements, à être heureux, à continuer sa vie avec nous tous derrière lui à le supporter et lui donner tout l'amour possible. 
Il avait même repris le travail dans la dernière année car en dépit que parfois on chiale sur notre travail et la routine, ça fait donc tu bien pour un malade de mener une vie normale! 

Alek, ce qu'il faut faire est de continuer ta vie comme tu le faisais et je suis certaine que c'est ce que ta mère souhaite. Parle avec elle, demande lui son avis.
 De notre coté, mes enfants ont continué de mener une vie normale à l'extérieur  tout en veillant sur leur père.
Au diagnostic, ils venaient de terminer leurs études et s'étaient trouver un travail. Donc, ils venaient les weekends, raconter leur vie à leur père, discuter de tout et de rien  avec lui, faisaient des activites avec lui et ça lui faisait un bien énorme comme un vent de fraîcheur. Ça lui changeait les idées, il était pour eux, il se sentait utile. 
il n'était pas pris en pitié et surtout pas en impotent!  Il était hors de question que les enfants arrête de vivre à cause de lui! C'est ce qu'il avait dit. 

N'écoute surtout pas le médecin quand il donne une date d'expiration car chaque personne est tellement différente et ce n'est pas lui  le bon Dieu!  Dis le à ta mère! 
Et puis.... 6 à 1 an... Oui! Pour une personne qui choisie de ne pas se faire traiter!!!!! 

Il ne faut surtout pas perdre espoir, la science continue d'évoluer et plusieurs personnes guérissent de ce cancer. 

Sur le forum il y a une battante qui s'appelle Kika78‍ . Elle a la même chose que ta maman et a aussi un grand garçon comme toi. 
J'espère qu'elle viendra te raconter son histoire pleine de courage et de détermination. On l'avait condamnée mais Kika en a décidé autrement. Elle a demandé un second avis médical, on lui a donné sa chance et elle est toujours là, pas loin de la guérison. 

Mon mari n'a pas eu la même chance mais comme chaque personne est différente on ne peut pas savoir et surtout pas se comparer. 

Espoir, courage et détermination est la clé pour foncer vers la guérison.
Ça ne sera pas facile mais comme aidant c'est le temps de se retrousser les manches avec ta mere et amène toi cher cancer car tu vas en manger toute une!!!!!

Bon courage Alek! 
Winner xxx

 

RE: Cancer du foie et ma mère

Publié par Hélène Modératrice sur jan 19, 2020 7:27

Bonjour Alek19‍ ,

Voilà quelques temps que nous avons eu de vos nouvelles.  Je me demandais comment vous alliez.  Est-ce que vous avez trouvé le juste milieu que vous recherchiez ?  Avez-vous pu discuter avec votre mère de vos inquiétudes ?  Comme plusieurs membres vous l'avaient suggéré, j'espère que vous poursuivez la route qui est la vôtre malgré le cancer de votre mère.  Et que vous réussissez à profiter de votre vie à vous sans trop de culpabilité ou de soucis ?

Donnez-nous de vos nouvelles, nous sommes là pour vous et nous les attendrons.  J'envoie aussi des bonnes pensées vers votre mère.
Hélène, Modératrice pour ParlonsCancer.ca