Vous devez vous connecter ou vous inscrire afin de participer à ces discussions.


 

Dégradation de l’état de santé d’un proche...

Dégradation de l’état de santé d’un proche...

Publié par Alek19 sur jan 27, 2020 2:58

Le 20 novembre 2019, ma mère a reçu un diagnostic d’un cancer du foie. L’oncologue lui avait donné 6 mois à 1 an... 

Ma mère a commencé la chimiothérapie, mais rien n’allait plus... Même avant les traitements, elle a toujours été vulnérable à la médication. Son état de santé s’est dégradé assez rapidement.

Jeudi dernier, le 24 janvier, j’étais au Cégep et ma mère m’a appelé en catastrophe. J’ai dû quitter mon cours et je suis allé chez elle... Plus tard, j’ai su qu’il lui restait quelques semaines (3-4) à vivre. Désormais, elle a des métastases au cerveau et elle a arrêté la chimiothérapie. Bref, ma mère est tombée dans la phase terminale.

De mon côté, je suis atterré. Je prends conscience concrètement  que c’est la fin. Ça me frustre d’avoir les deux mains liées et de ne rien pouvoir faire pour changer la situation. 

RE: Dégradation de l’état de santé d’un proche...

Publié par Yves Modérateur sur jan 28, 2020 8:25

Bonsoir Alek19‍ ,
 
Je viens de lire votre billet et j’avoue que votre histoire me touche beaucoup. Une maman on en a qu’une seule et lorsque celle-ci est gravement malade, cela vient brasser beaucoup d’émotions en nous. J’imagine bien votre impuissance et votre frustration depuis qu’elle a cessé la chimiothérapie. C’est une réaction normale je crois.  Avez-vous de la famille et des proches qui peuvent venir vous soutenir dans cette difficile épreuve ?
 
Vous traversez un moment très difficile Alek19, mais sachez que nous sommes ici pour vous. N’hésitez pas à nous partager d’autres nouvelles de vous et de votre maman,
 
Bon courage et prenez soin de vous !
Yves modérateur

RE: Dégradation de l’état de santé d’un proche...

Publié par NightOwl sur jan 31, 2020 2:13

Cher Alek19‍ ‍ , comme je sympathise avec toi... ma maman a eu son diagnostic lorsque j'avais le même âge que toi, moi aussi encore aux études... je comprends le cauchemar dans lequel tu es plongé. Malheureusement, je n'ai pas de mots magiques qui effacent l'inquiétude, la peine et le tourment, mais sache que tu es dans mes pensées, et que je te souhaite le meilleur, à toi, à ta maman bien sûr, ainsi qu'à toute ta famille xx

RE: Dégradation de l’état de santé d’un proche...

Publié par Ancalam sur fév 1, 2020 6:31

Bonjour Alek19‍,

je suis sensible au moment de vie que vous (nous) traversons. Est-ce que vous avez des frères et soeurs?  Est-ce que votre maman est encore lucide?

Quand on ne sait plus à quoi se raccrocher, on s’invente de petits rituels pour trouver un peu de paix dans ce tourbillon.

Je suis maman et épouse de Carlos, qui est aussi en phase terminale. Nos enfants ont 10 et 13 ans et mon beau-fils de 30 ans vient de l’étranger pour faire ses adieux à son papa et se réconcilier après de nombreuses années de distance.

Quels sont les symboles, les petites habitudes que vous développez avec votre maman pour (re)créer de l’intimité, apporter de la douceur, ou simplement de donner le courage de passer ce moment de vie si douloureux?

Moi, je marche vers le fleuve au lever du soleil, je regarde cette énorme masse d’eau qui coule vers la mer sans qui rien ne puisse l’arrêter... à quoi sert de résister? 

Je masse les mains et les pieds de Carlos, car le contact physique est si important... s’occuper les mains, respirer le doux parfum de la crème, un moment de partage d’énergie...

Mes enfants alimentent un liste de musiques qu’ils aiment sur Spotify et quand nous quittons l’hôpital, il nous garde avec lui dans les écouteurs pour s’endormir...

J’ai fait circuler le message entre nos amis de l’étranger que Carlos aime recevoir des messages audio et leur demande en hommage de planter des arbres dans le cerrado brésilien menacé... et pour nos amis qui se sentent si impuissants, si loin, c’est une demande concrète et les messages áudio arrivent, si touchants, Carlos pleure souvent d’émotion à les écouter... et ils resteront un hommage à leur père que les enfants pourront écouter quand ils seront prêts et voudrons connaître l’homme, leur père.

Ce ne sont pas des recettes magiques, seulement des exemples de petits gestes qui nous font du bien...

Je suis de tout cœur avec vous Alek. 

Annie

RE: Dégradation de l’état de santé d’un proche...

Publié par Hélène Modératrice sur mar 2, 2020 7:40

Bonjour Alek19‍ ,

Lors de votre dernier billet, votre maman ne se portait pas bien et comme c'était des moments difficiles pour vous, je reviens prendre de vos nouvelles aujourd'hui.  Comment évolue l'état de votre maman, est-ce que vous arrivez à passer du temps auprès d'elle ?  Et vous, comment allez-vous ?  Les conseils d'Ancalam ont-ils été utiles ?

Je vous porte dans mes pensées cher Alek et n'oubliez pas que vous n'êtes pas seul, nous sommes là pour vous écouter.  Donnez-nous de vos nouvelles si le coeur vous en dit.

Avec tendresse,
Hélène, Modératrice pour ParlonsCancer.ca

RE: Dégradation de l’état de santé d’un proche...

Publié par Alek19 sur mar 10, 2020 4:08

Malgré toute l’aide professionnelle (médicale) dont ma mère peut bénéficier, son état se détériore un peu plus à tous les jours. Depuis quelques jours, elle est à la maison de soins palliatifs Pallia-Vie à Saint-Jérôme. 

Vendredi soir, j’étais au travail (préposé au service alimentaire au CISSS des Laurentides) et à mon heure de souper, ma grand-mère m’avait laissé un message. Selon l’équipe médicale, elle ne passera pas la semaine. Quand j’ai pris conscience du message, j’ai quitté l’hôpital et je suis allé la rejoindre.

D’un côté, avec la quantité de médicaments qu’elle a, elle ne souffre pas. Par contre, elle n’est pas du tout lucide. Il lui arrive souvent de dire des choses qui ne sont pas réelles. Pour moi, c’est difficile, de voir un proche qui nous est enlevé par la maladie un peu plus à chaque jour: c’est une douleur qui est indescriptible.

De mon côté, malgré l’état de ma mère, je réussis à aller à mes cours au Cégep et à réussir.
En étant moi-même à Saint-Jérôme, je suis en mesure de visiter ma mère plus souvent. J’y vais accompagné d’une amie et nos contacts se font désormais dans le silence et dans un climat de recueillement. 

Non: je ne serai jamais vraiment prêt à perdre la personne qui m’a mis au monde, malgré les différents que nous avons eut dans les deux dernières années, une seule chose subsiste et ça s’appelle l’amour. 

Je ne suis pas seul, j’ai plusieurs ami(es) (des vrais ami(es)) sur qui je peux compter et l’éducation est probablement le facteur de protection le plus important dans ma vie. Mais pour le moment, je vis une journée à la fois parce que je ne sais pas de quoi sera fait demain. 

Alec
 

RE: Dégradation de l’état de santé d’un proche...

Publié par Melly44 sur mar 11, 2020 11:52

Bonjour Alek19‍ , je vie la meme situation que toi presentement,Je sais par tout les emotions que cela doit cree en toi..Tu dois te concentrer sur elle et profiter de chaque moment que tu as avec elle..

RE: Dégradation de l’état de santé d’un proche...

Publié par Sirius sur jui 3, 2020 2:26

Mon fils a juste 16 ans et il pense que j'ai un gros rhume et ne réalise pas que je vais partir dans environ 1 an ou moins. quand je vais etre cloué au lit et peser juste 90 livres, il va peut etre se réveiller.

RE: Dégradation de l’état de santé d’un proche...

Publié par billg sur jui 24, 2020 3:04

Peut-être qu'il a parfaitement compris mais que comme il est totalement impuissant il est fataliste et laisse les choses se dérouler. 16 ans il est tout à fait capable de comprendre, pourquoi ne pas essayer de lui parler ? C'est l'age de ma fille et son positionnement apparent face au cancer qui agresse ma femme. Pour autant elle est tout à fait consciente du danger, tout aussi attristée et probablement parfois désespérée que moi, mais 1 mois 1 an 10 semaines ou 18 mois, vu quelle ne peut rien faire elle essaye de vivre normalement.