Vous devez vous connecter ou vous inscrire afin de participer à ces discussions.


 
+ Répondre
Mon chum a un cancer colorectal, comment réagir?
Nono89
24 billets
Bonjour
depuis août 2019 mon chum a été diagnostiqué d’un cancer du rectum. Il a du retourner dans son pays au Mexique pour se faire soigner et depuis notre relation est à distance. Le 8 décembre je vais enfin pouvoir aller le voir après 11 mois à distance ( restrictions de voyage du au covid). Il a eu des traitements de radiothérapie, chimiothérapie puis en mars une première chirurgie où la tumeur principale a été retirée mais une cellule cancéreuse est restée. De cette opération il a une poche de colostomie qu’il a beaucoup de mal à supporter psychologiquement. Cet été il avait un traitement de chimio et en octobre il a eu une seconde chirurgie pour retirer une autre tumeur. Son moral est très changeant avec beaucoup de tristesse et de pensés négatives. j’appréhende beaucoup de le revoir car il supporte très mal ses changements physiques. J’ai peur de mon regard ( inconsciemment) sur son « nouveau » corps et de ne pas trouver les bons mots pour le soutenir. Avez-vous des conseils de comment le soutenir avec son corps? Et au moment de l’intimité?
merci beaucoup
bon courage à toutes et à tous
30 Réponses
Bonjour Nono89‍ , la semaine prochaine sera un événement très important pour vous deux; le plaisir et la joie de se retrouver et un peu d'inquiétude quant à l'intimité à venir. 8 mois sans se voir c'est déjà beaucoup, et à cela s'ajoute les traitements et la chirurgie.

Qu'est-ce qui vous inquiète le plus dans ces retrouvaille, votre réaction?

Bientôt,

Claude

Nono89
24 billets
Bonjour Claude

J’ai peur qu’il me rejette. Quelques fois lorsqu’il a de fortes douleurs il m'écrivait qu’il ne comprend pas pourquoi je reste avec lui à cause qu’il ( selon lui) ne peut rien m’apporter et qu’il a honte que je le vois comme ça. Quand il m’écrit je trouve ça moins dur de prendre le temps de réfléchir avant de répondre alors que làen face à face j’ai peur de ma réaction et que ses paroles me blessent plus

Bonjour Nono89‍, c'est une grande adaptation de vivre avec une stomie. Je connais plusieurs personnes qui le vivent très bien aujourd'hui, mais cela prend du temps et de la souplesse avec soi, et avec l'autre. Je me souviens d'un couple, qui aujourd'hui, est capable de rire de leurs premiers moments intimes. Ce couple me disait que l'humour avait été une clé importante pour eux.

Si je comprends bien votre situation Nono89, cela semble relativement nouveau pour lui cette stomie, et ça sera la première fois pour vous. Vous êtes au tout début de ce processus pour tous les deux, des malaises feront partie de votre route, et les réactions difficiles également, et ça sera normal d'en vivre. J'ai le goût de vous dire, soyez tendre pour l'un et l'autre.

Je me permets également d'inviter à cette conversation Concert‍ et momo‍ , qui ont vécu pour eux-mêmes une stomie, peut-être auraient-ils des choses à partager avec vous.

J'ai trouvé quelques ressources pour vous, j'espère qu'elles vous seront utiles. Ces ressources offrent différents services de soutien. À noter, qu'en temps de pandémie, certaines d'être elles ont modifié ou cesser leurs activités.

Association québécoise des personnes stomisées (AQPS)

Société Canadienne des Personnes Stomisées



Bientôt,

Claude
Nono89
24 billets
Merci beaucoup Claude :)
je vais faire preuve de patience et favoriser la communication
Nono89
24 billets
Bonjour,
J’ai besoin de parler aujourd’hui de mes inquiétudes, en avril l’oncologue nous a informé que la tumeur pelvienne a grossi qu’elle est inopérable mais bonne nouvelle elle n’a pas de métastase. Il a ajusté le traitement en ajoutant cetuximab au folfiri.
j’ai pris une pause professionnelle de 3 semaines pour aller rejoindre mon copain chez lui à Mexico. j’y suis depuis une semaine et c’est pas facile de le voir avec autant de douleur et de souffrance.
Lundi dernier il a vu l’oncologue pour des symptômes d’infection urinaire, il lui a dit que ça peut être « une simple infection » ou liée à la tumeur. Il a des antibiotiques mais depuis quelques jours ( le lendemain du premier cachet d’antibiotiques) il a des poussées de fièvre, ce matin il est parti à l’hôpital car il ressent de la douleur dans la jambe ( comme quand il a eu un zona). Bref dans l’attente de savoir je m’imagine le pire, j’ai l’impression qu’à chaque visite ce sont des mauvaises nouvelles et j’essai de garder espoir mais c’est dur
merci pour écoute

Bonjour Nono89‍ , j'imagine bien que c'est difficile d'être témoin ainsi de la souffrance de votre amoureux. Contenir sa peine et son impuissance demande beaucoup d'amour, d'effort et de courage, que je salue d'ailleurs. Continuez à nous écrire Nono89, nous serons là pour lire.

Vous n'avez pas de contrôle sur la santé de votre amoureux certes, toutefois c'est possible d'arrêter ces scénarios et de tenter de vous ramener dans le moment présent, j'imagine que vous le savez déjà d'ailleurs. Je vous invite à cultiver l'espoir, c'est la vent qui allège les peurs.

à bientôt,

Claude
Nono89
24 billets
Merci beaucoup Claude pour vos mots, je vais continuer à vivre un jour à la fois et essayer de m’imaginer les pires scénarios. Comme m’a dit une amis si le pire arrive tu sera triste et t’imaginer le pire avant qu’il arrive ne fera qu’augmenter ta peine et ne le rendra pas moins dure le moment venu
mon chum est revenu de l’hôpital, ils n’ont pas fait de test poussé juste dit de continuer les antibiotiques et surveiller la température
J'ai le goût de partager avec vous ces ressources Nono89, ce sont des outils qui peuvent vous aider à rester dans le moment présent, peut-être les connaissez-vous déjà? J'aime bien la cohérence cardiaque, c'est facile et de bons résultats. Votre amie est de sages conseils.

Juste à cliquer sur ce lien: https://static.smallworldlabs.com/ccsfr/user_content/files/000/001/1558/92214a485d71c0db7f1bd6e293798d14-ressouces-stress-et-covid19.pdf



Claude
Nono89
24 billets
Merci
Nono89
24 billets
Bonjour,
c’est vraiment dur, mon fiancé est retourné à l’hôpital depuis une semaine car la fièvre et l’infection ne passe pas. Les médecins lui font des tests pour adapter l’antibiotique, ils ont découvert en plus un abcès proche de la tumeur vers le rectum et nous serons prochainement s’ils peuvent le drainer. Les docteurs ont dit que la tumeur a grossi et qu’elle a peut être atteint la vessie, ce qui expliquerai l’infection urinaire. On est dans l’attente et j’ai vraiment très peur, je m’imagine le pire. En plus je suis rentrée donc je ne suis pas près de lui au Mexique.
merci pour votre écoute
+ Répondre