Vous devez vous connecter ou vous inscrire afin de participer à ces discussions.


 

Parlons de … ce qu’on DIT ou NE DIT PAS sur ParlonsCancer.ca

RE: Parlons de … ce qu’on DIT ou NE DIT PAS sur ParlonsCancer.ca

Publié par Loulouga, Laval sur mar 9, 2017 7:33

Bonjour les amis
Je viens de relire les commentaires, excusez moi, j'étais à côté completement,  j'ai pas répondu en fin compte,
Non je ne me retiens pas, mais en douceur car presque tout l'temps,il y a quelqu'un qui a une solution pour moi, et m'encourage, alors oui j'en parle sur le site,
Merci d'être là heart

RE: Parlons de … ce qu’on DIT ou NE DIT PAS sur ParlonsCancer.ca

Publié par Acoeurouvert sur jan 6, 2018 3:20

Avoir le cancer c'est un état récent pour moi. Je viens vous lire à l'occasion mais je ne m'exprime pas souvent, voir jamais : je n'ai fais que me présenter une fois. Je ne trouve pas vraiment les mots pour parler de tout cela. J'ai bénéficié d'une bonne santé jusqu'à 72 ans  et puis un jour, la giffle du destin en pleine face : cancer du poumon, stade avancé. À 72 ans je travaillais encore à mi-temps, je rêvais depuis quelques temps d'une retraite bien mérité et voilà que tout a basculé. Aors à chaque jour suffit sa peine. Et je peine et j'arrive à me rêver et me construire un avenir. Je suis aux trois semaines sous chimio : en février on me fera un scan afin de voir comment cela évolue. Il fera bon alors de venir vous lire quelque soit l'issue des résultats car je trouve sur ce bloque des gens très inspirants. La solidarité dans l'adversité c'est vraiment très appréciable et apprécié. Je vous en remercie. 

RE: Parlons de … ce qu’on DIT ou NE DIT PAS sur ParlonsCancer.ca

Publié par Aimée14 sur mar 7, 2018 9:19

J'avoue que j'ai beaucoup de retenue quand je m'exprime, en ce qui concerne mon expérience du cancer. La souffrance physique et morale que cette maladie procure est parfois difficile à exprimer avec des mots. Ou parfois le choix des mots pourrait sembler excessif voire incroyable pour certains. D'une part il s'agit de quelque chose qui touche à une blessure intime (comme voir chaque jour son corps se dégrader quand on a pas 40 ans; alors on a pas envie de se changer/ de partager le meme vestiaire qu'une autre personne.)
D'autre part il y a une certaine pudeur d'expression vis-à -vis de ceux qui empruntent à peine le chemin de la maladie et qui ne savent pas encore ce que tel ou tel traitement ou alors la maladie leur réserve. Pourquoi leur anticiper ce qu'ils finiront par découvrir par eux-meme? Cela ne servirait pas plutot à augmenter leur angoisse?
Enfin il ya les amis, la famille. On a beau l'espérer mais aucun d'un n'est suffisemment préparé pour encaisser le flot d'émotions et de souffrance qu'un cancéreux gère chaque jour.
Une des rares fois où j'ai tenté de dire exactement ce que j'avais sur le coeur à une amie, en ce qui concerne cette maladie, elle n'en a  pas dormi de la nuit. Elle était déprimée, désemparée, bouleversée. Elle n'avait pas à comprendre pourquoi je tenais de tels propos alors que j'avais toujours été "forte et courageuse"! Devinez alors qui a fallu la consoler!

RE: Parlons de … ce qu’on DIT ou NE DIT PAS sur ParlonsCancer.ca

Publié par winner sur mar 7, 2018 10:36

Bonjour Aimée14, 

Sur ce site tu n'as pas à te retenir de t'exprimer. Ici, tous le monde a un cancer différent et pourtant les gens vivent à peu près les mêmes sentiments, les mêmes joies et les mêmes angoisses. 

Il est parfois difficile de trouver quelqu'un dans notre entourage qui va bien nous comprendre tandis que sur ce forum, tu vas certainement trouver quelqu'un qui vit exactement la même chose que toi. 

On se parle, on s'encourage, on s'entraide. C'est vraiment une chance que la SCC nous offre, alors pourquoi ne pas en bénéficier. 
N'hésites surtout pas! On t'accueille et tu es la bienvenue. 
Winner
xxx
 

RE: Parlons de … ce qu’on DIT ou NE DIT PAS sur ParlonsCancer.ca

Publié par Pierrot, St Augustin,Qc sur mar 7, 2018 11:16

Bonjour Aimée14.
''Pourquoi leur anticiper ce qu'ils finiront par découvrir par eux-meme? Cela ne servirait pas plutot à augmenter leur angoisse?''
Hummm et si les témoignages de guérison,, de rémission de dépassement des prédictions médicales, d'une bonne qualité de vie après les traitements, des encouragements de tous leur venaient en aide, les amenait à chasser leurs angoisses ???  Cette maladie ne signifie plus que tout s'écroule, que tout est fini, en 2018 il est approprié d'anticiper une vie satisfaisante, de penser que oui, la guérison est possible. Le support apporté sur ce site est aidant lors de l'annonce et durant les traitements. Le support psychologique est important et des informations pratiques sont souvent échangées. Puis plusieurs annoncent un jour qu'ils sont en rémission ou guéris ce qui ajoute à l'espoir de ceux qui suivent. Je suis arrivé ici en 2014, je suis en rémission alors que le pneumologue m'avait annoncé un espoir de vie d'environ 8 mois... Je ne pourrai jamais expliquer tout le bien que les membres ici m'ont apporté.
Amicalement
Pierrôt

 

RE: Parlons de … ce qu’on DIT ou NE DIT PAS sur ParlonsCancer.ca

Publié par kfortin41 sur avr 8, 2018 10:42

Moi j'ai une petite histoire à vous confier. À ma première et deuxième chimio j'étais plutôt confiante. J'avais dormis toute la première et j'avais été en vélo à ma deuxième. Et paff! la troisième. Le trouble du someil, les douleures physiques, la plongé aux enfers lorsque le décadron et la morphine ont finit leur travail. Je me suis retrouvé un jeudi soir avec un nuage tellement épais au dessu de ma tête que je me suis demandé pourquoi je voulais vivre au juste.
J'avais la sensation d'être observatrice de mon corp, qui lui m'amenait dans une dépression profonde. Je sentais que ce n'étais pas moi et j'ai survécue a ce weekend par miracle en repoussant chaque minutes les idées noires. Lundi matin quand j'ai ouvert les yeux au matin c'étais finit! Les effets secondaires avait disparue et le nuage aussi. En fait, j'avais même un gros high en échange! La vie était belle! Tout ce que j'avais fais c'était d'attendre que ca passe.
La psychiatre de l'oncologie m'a expliqué que cet état dépressif profond était due aux effets secondaires de la médication. J'étais tellement soulagé de savoir que je ne devenais pas folle, que j'avais tout à coup envie de le dire à tout le monde que je croisais en oncologie. Mais oups, gros tabou!  Plusieurs m'ont confié tout bas avoir vécus la même chose, comme si c'étais honteux d'en parler. 
Je regrette d'avoir réalisé seulement à ma dernière chimio que le pot faisait des miracles, oui oui! La drogue!!! Comme si c'étais si terrible avec tout ce qu'ils nous donnent... Moi qui n'avais jamais touché à ca. Ca à grandement aidé pour le dernier round de chimio je vous le jure! Après 3 anti douleurs sans succès et des ice pack sur la moitié de mon corp pour etre capable de tolérer la douleure en serrant des dent pendant 4 jours. J'ai décidé d'essayer et de troquer la morphine pour le weed. Le cauchemar s'est subitement arrêté. Finit l'insomnie, finit la douleure, finit la constipation et surtout, finit la dépression en pillule. Un autre gros tabou avec lequel on me juge à grand coup de silence. 
Je vous raconte tout ca parce que je crois que ca explique bien que je ne crois pas qu'on doit se censsurer. Lorsqu'on sait, lorsqu'on comprend ce qui nous arrive, les moments difficiles sont plus tolérable. On peut aussi éviter certain problèmes et se tourner vers des solutions plus rapidement. Et puis le pharmacien et les docteurs nous disent bien des choses qui risque d'arriver et qui n'arrive pas.  

RE: Parlons de … ce qu’on DIT ou NE DIT PAS sur ParlonsCancer.ca

Publié par georgette33 sur avr 9, 2018 5:33

Bjr moi je suis patiente cancer depuis plus de 2ans je vis la même situation que toi je suis à ma 4eme ligne de chimiothérapie c'est l'enfer sur terre ma chère courage à toi

RE: Parlons de … ce qu’on DIT ou NE DIT PAS sur ParlonsCancer.ca

Publié par Candie sur avr 9, 2018 7:57

Bonjour kfortin41‍ ,

J'ai déjà entendu parler des vertus du pot pour soulager les douleurs chez les personnes atteintes de cancer. Pour le moment, les analgésiques me conviennent.. Par contre,  le moment venu, je n'aurai aucune gêne à m'en procurer.

Merci d'aborder le sujet. Une belle ouverture d'esprit qui est d'une grande aide pour chacun. Libre à tous d'y athérer ou pas.

Bonne journée,
Candie xxx

RE: Parlons de … ce qu’on DIT ou NE DIT PAS sur ParlonsCancer.ca

Publié par Jos1971 sur avr 9, 2018 4:36

Bonjour à vous, 

Merci d’avoir partagé. Après avoir lu votre message, je me suis dit, enfin quelqu’un qui a des symptômes comme moi. Moi aussi, après le rush de décadron et morphine, j’ai mal partout j’ai l’impression d’avoir frappé une van stationnée. Moi j’ai une mère qui selon elle, on devrait pas s’écouter ni écouter les médecins et qui comprends pas c’est quoi avoir mal. Selon elle, qui a le lupus, si elle avait écoutée les docs, elle serait morte. C’est dure de faire comprendre à quelqu’un, c’est quoi notre douleur. 

RE: Parlons de … ce qu’on DIT ou NE DIT PAS sur ParlonsCancer.ca

Publié par georgette33 sur avr 11, 2018 4:20

Bjr Le" pot "qui soulage les douleurs il s'agit de quoi? Svp

RE: Parlons de … ce qu’on DIT ou NE DIT PAS sur ParlonsCancer.ca

Publié par Desneiges sur avr 21, 2018 10:00

Je pense qu'on dit ce qu'on a le besoin de dire et qu'on garde ce qu'on a pas le gout de dévoiler.

​Je sais qu'il y a des personnes qui vivent des situations plus difficilles que la mienne et il y en a qui vivent des situations plus faciles. C'est la vie, c'est comme ça pour tout. Est-ce une raison pour ne pas dire ce qu'on vit ? Je me réjouis de ceux qui passent au travers de cette épreuve en me disant que peut-être que ça va m'arriver moi aussi. 

RE: Parlons de … ce qu’on DIT ou NE DIT PAS sur ParlonsCancer.ca

Publié par Michelle sur aoû 28, 2019 7:23

Ce que je ne dis pas ??? Ma culpabilité : j'aurais dû faire plus d"exercices, arrêter de fumer plus jeune (j'ai un cancer du poumon stade 4 déclaré en mars 2019 et j'ai cessé de fumée il y 7 ans), mieux manger, mois boire, travailler moins fort et éviter le stress). Je sais j'aurais peut-être été atteinte quand même par un cancer mais ces pensées ne cessent de me hanter.

Michelle
Michelle

RE: Parlons de … ce qu’on DIT ou NE DIT PAS sur ParlonsCancer.ca

Publié par Camille sur aoû 28, 2019 9:08

Bonjour,

C'est quand même nouveau pour moi d'échanger sur un forum concernant ma maladie, alors je sais pas trop... Quand je suis en colère, j'ai tendance à me taire. Je souhaite être capable de communiquer sur ce forum mes craintes, mes peurs, mes angoisses autant que mes apaisements, mes joies, mes dépassements.

Camille

RE: Parlons de … ce qu’on DIT ou NE DIT PAS sur ParlonsCancer.ca

Publié par joyce0942 gatineau sur aoû 29, 2019 5:45

Bonjour Michelle‍ ,

Effectivement on ce questionne a savoir si on a bien fait les choses et pourquoi ca nous arrives.  Pour ma part ce que j'ai compris c'est que meme si on aurait fait différement, je crois que le cancer aurait été là tout de même.  Il y a beacoup de gens qui sont sur ce site et d'autre que je connais personnellement et qui ne fumais pas, ne buvais pas, s'alimentait bien, était actif physiquement et on eu un diagnostique de cancer.  La seule chose que je me dit c'est que si tu es plus en forme et en santé ca aide a passer au travers des traitements de cette épreuve. 

bonne chance pour la suite, tu ne peux pas changer ton passé, mais tu peux changer ton avenir, être possitif ca aide dans la vie

Joyce

RE: Parlons de … ce qu’on DIT ou NE DIT PAS sur ParlonsCancer.ca

Publié par Michelle sur aoû 29, 2019 7:04

Tu as raison Joyce, en effet je dois miser sur le futur et ce sur quoi je peux agir....
 
Michelle