Vous devez vous connecter ou vous inscrire afin de participer à ces discussions.


 

Parlons de ... solitude

Parlons de ... solitude

Publié par Claude_Admin sur nov 5, 2019 3:29

bd6cf62add8747d94f534be74a64688e-huge-no

Depuis le diagnostic de cancer, sentez-vous le besoin de vous retirer, de vous retrouver seul?  Si oui, a quoi répond ce besoin ?  Et en contrepartie, sentez-vous que vos proches s’éloignent de vous?  Si oui, comment vivez-vous cet éloignement ?  Est-ce que l’isolement (ou la solitude) peut aussi vous faire du bien?
 
Claude administrateur-modérateur pour ParlonsCancer.ca

RE: Parlons de ... solitude

Publié par Camille sur nov 6, 2019 3:05

Bonjour,

Quand j'ai reçu le diagnostic de mon cancer, j'avais besoin d'en discuter avec mon conjoint pour une meilleure prise de conscience de ce qui m'arrivait et des choix que je devais faire. Quand les traitements ont commencé, j'avais besoin d'être seule. Je n'avais ni la force mentale et physique pour être en contact même avec mes proches. Et je n'aimais pas l'idée que mes proches me voit aussi affaiblit. Et il faut dire que je me sentais en sécurité avec l'équipe médicale. Il était plus prudent que je sois accompagné lors de mes rendez-vous de chimio mais si cela avait été possible j'aurais aimé être seule. Ce besoin de réfléchir et de faire certains deuils pouvait se vivre mais à condition d'avoir de longs moments en solitaire.
En fait quand j'ai mal physiquement je ne veux pas voir personne sauf les membres de l'équipe soignante parce que je n'ai pas envie de partager ce que je ressens et je ne vois pas en quoi cela serait utile pour moi ou l'un de mes proches.

Camille

RE: Parlons de ... solitude

Publié par Samdje sur nov 6, 2019 4:44

Depuis mon diagnostic je me sens déconnectée du monde réel, je n'y joue plus aucun role, j'ai du arrêter de travailler. Mon monde actuel se limite désormais aux tests sanguins, aux visites à l'hopital et aux attentes angoissantes. Je vie bien malgré moi dans un monde parallèle. Comment ne pas me sentir isolée? Mes proches ne m'ont pas laissé tomber bien au contraire mais c'est moi qui ne nous trouve plus d'intérêts communs, comment faire autrement ma tête, mon coeur sont ailleurs.
Mon diagnostic est récent j'éspère que les choses vont changer avec le temps...

RE: Parlons de ... solitude

Publié par tendresse-douceur sur nov 6, 2019 9:47

Bonjour...Depuis presque 8 ans...la solitude..est une compagne..un ennemi...elle va, elle vient....comme un yoyo...la corde est courte....
Vivre avec une laryngectomie totale avec implant phonatoire...quand au départ je suis plutôt casanière...en plus d'une difficulté a être entendue..ou comprise, n,est pas toujours évident.
Les foules, je dois éviter, manger à Noel ou au Réveillon avec toute la famille...je dois lever la main pour donner mon opinion, quand c,est à mon tour, la gang du bout n'entends rien ou est passé à autre chose.. Le bruit..quand je suis en groupe ..résonne dans mes oreilles...comme il n'y a plus rien...la raisonnance ...initie la douleur. Alors quand je suis 2 ou 3 heures...je dois quitter..avant n'être  que douleur.....et faire pitié...
 Manger au resto, je ne peux pas parler en mangeant...donc, j'invite mon cadet...fils(36 ans) aîné, c'est éloigné  peu à peu...
Mon fils ainé..,c'est éloigné petit à petit...ca copine..a été insulté quand je lui ai demandé de téléphoner avant de venir en passant....Je dois gérer , un jour à la fois....elle n'.a pas compris p-ê dû à sa bipolarité.. Elle  a fait en sorte que je ne puisse plus voir mon seul petit-fils, la dernière fois, c'était il y a 4 ans, il a commencé sa 1*Année...
Je suis interdit  par la Cour de la voir....un grand deuil...qui se guérira dans 11 ans, s'il n'a pas subi de lavage de cerveau..
J'ai la chance d'avoir dans l'appart. au-dessus du mien, 3 jeunes garcons, de 5  et 3 ans...qui sont * mes ti-loups* . J'espère qu'ils resteront quelques années...
  La 1* année, j'ai perdu...l'Amour de ma Vie, ...je suis partie..car, il méritait mieux qu'une femme malade...Au début, étant aphone, et ne pouvant habité seule..j,ai vécu 6 mois, j'ai ma soeur et son mari. Ensuite., je suis revenue dans mon village, chez mon frère et sa compagne......j'étais plus forte, donc je m'occupais de la maison,faire la cuisine, j'adore,  je me faisais le plus invisible possible..pour ne pas déranger...Après 9 mois, j'ai enfin trouvé un appart..tout près d'eux.. (cela me sécurise.).je téléphone de temps en temps, mais mon frère ne m'entends pas trop au téléphone, si j'y vais..et que je ne le regardes pas, il ne m'entends ou nee me comprends pas, je pense que ma belle-soeur lui raconte notre discussion, une fois partie..
Dans, ils sont gentils..avec moi, .mais se sont des jeunes couples....les intérêts sont différents.
L'été, j'ai plus d'interaction avec eux.j'aime jardiné.car je fais plusieurs bacs à fleurs, des plants de légumes..et ma proprio .m'a permis de faire une plate-bande de mon côté, comme je suis au demi-sous-sol, , je fleuris mes fenêtres.Mes voisins d'en-face sont de vielles connaissances  donc, l'été , on jase jardinage..et comme nous avons des mangeoires d'oiseaux...nous échangeons...Je ne suis pas du genre *voisineuse* comme on dit au Lac...(aller prendre un café chez la voisine même chez mon frère, je passe en coup de vent ou 30 min.) Parler trop longtemps occasionne des douleurs..comme j'ai une petite voix..je dois  forcer la voix = douleurs... c'est aussi un problème au téléphone...mais bon..!!!. Je suis Vivante, j'ai un petit appart. que j'aime, pour le moment de bons voisins..mes 3 ti-loups  (au-dessus) et mes 2 canaris...et maintenant Un Seul Fils qui est Adorable, Présent, On S'aime...et JE l'Aime tellement..mais je prends bien soin de ne pas envahir sa vie...surtout pas..
Si j'ai un problème *urgent* j'ai un bracelet alarme par le CLSC et le prêt pendant 5 ans d'un appareil à succion ( j'en ai acheté un  sur "Ebay."..(usagé et en bon état  l'été 2008 ).
Cet été, j'ai eu des problèmes avec mon implant; résultat, 7 semaines complètement aphone...j'ai dû changé 3 fois mes implants en 5 semaines...Un ennui de santé.; hospitalisée 2 semaines, en ré-éducation, 2 autres semaines...j'ai eu un rendez-vous à l'Enfant-Jésus. l,ORL a changé la grosseur de mon implant (recalibrage) depuis.. 4 mois..., je reparle...
J'ai fais une demande à la Fondation et à la SSC d'un ** prêt ** de Servox ( amplificateur vocal) , je n'avais pas le moyens financiers pour en faire l'achat ( 150 à 300$ ) ON ME L'A REFUSÉ......
   Cela refroidi, je vous jures, mon implication versus la fondation  et la SSC...
     J'ai toujours été de nature à faire ma p'tite affaire seule..sauf que maintenant...je vis de la solitude....l'automne et surtout l'hiver dernier, je me suis *en-cabannée*...j'ai hibernée ,refermée sur moi-même...sans en parler à mon doc..ni à mon fils...surtout qu'il travaille sur le déneigement...j'ai doucement glissée dans la dépression.....Je me sentais bien dans ma bulle...j'avais moins mal au coeur...
  Je ne savais pas que dû à l'âge, mon foie et mes reins filtrent moins., ce qui  n'a pas  arrangé. mon corps stockait les médicaments,,,dont certains peuvent causer la dépression...Ma glande thyroïde  a pris le contrôle de mon corps, ma vie...a foutu un Sacré Bordel; l'hyperthyroïdie...devenue  hypothyroïdie .....contrôlée??.
L'automne est là, l'hiver à nos portes.....honnêtement, je ne sais pas...
...à suivre..
tendresse-douceur...


 
Francine Trépanier

RE: Parlons de ... solitude

Publié par Samdje sur nov 6, 2019 10:21

C'est pas facile c'est certain, la solitude on en a des fois besoin pour se ressourcer, recharger ses batteries, retrouver une certaine paie interieure...mais si ça se retourne contre nous, si ça devient lourd à supporter et qu'on tombe dans la déprime alors il est urgent de réagir faut pas la laisser nous engloutir, il faut absolument aller vers les autres, vers ceux qui nous font du bien.
Ne nous laissons pas abattre. Ne restons pas seuls. Réagissons!
 

RE: Parlons de ... solitude

Publié par Lolotte sur nov 8, 2019 10:14

Deux ans apres une mastectomie du sein droit et plus d' un an apres les traitements, je ressens toujours ce besoin d'etre seule avec moi meme. Mais de temps en temps, j essaie de briser cette solitude pour aller vers les autres qui m ont soutenu. C est legitime de couloir s' isoler pour se chercher. Ce que Je realise durant ce parcours, personne ne peut comprendre un "cancereur" que ceux qui souffrent du meme mal. Pour cela, sa liste d'amis est reduite considerablement. Je deviens plus spirituelle. Mes freres et soeurs ne partagent pas la meme foi chretienne que moi. Ceci dit, mon fils,  la lecture, le travail et la musique reviennent mom univers. Et comme je disais tantot, de temps en temps, j'ouvre les parentheses.

Je vous envoie du courage et de la lumiere.