Vous devez vous connecter ou vous inscrire afin de participer à ces discussions.


 
+ Répondre
Sarcome intimal de l’artère pulmonaire
Joelle_1992
16 billets
Bonjour à tous,

Je crée un nouveau sujet pour faire suite à ma présentation, où j’indiquais que j’accompagnais mon conjoint de 32 ans dans son processus de précision de son diagnostic.

Longue histoire courte, il avait une petite toux sèche de rien du tout depuis un an, mais il a commencé à faire des migraines avec aura en février dernier. Finalement, il a passé un scan au cerveau et aux poumons et il s’est avéré qu’il a une masse de 6 cm qui poussait du milieu de ses poumons et qui affaissait légèrement des bronches.

Le 9 juin dernier, sa médecin l’a arrêté de travailler pour qu’il passe rapidement tous ses examens. Après une première biopsie par bronchoscopie qui n’a rien révélé, ils ont fait une biopsie transthoracique par aiguille qui a révélé du cancer, mais ils n’étaient pas capable de préciser le diagnostic à 100%. Le suivi de son cas a été transféré à l’hôpital Maisonneuve-Rosemont (nous habitons l’Abitibi, donc à 6h de chez nous) et il a refait une deuxième biopsie transthoracique à l’aiguille il y a deux semaines.

Hier après-midi, notre monde a arrêté de tourner. L’oncologue nous a téléphoné et nous a annoncé que c’était un sarcome extrêmement rare, un sarcome intimal de l’artère pulmonaire. Aucun traitement de chimiothérapie ni de radiothérapie n’est connu en ce moment pour une éradication complète de ce cancer. Son seul espoir est la chirurgie, si le chirurgien est capable de tout enlever. Et encore là, il s’agit d’une chirurgie a haut risque : Sternotomie (on ouvre les côtes), sur un cœur mécanique, en hypothermie car ils devront parfois arrêter le flot temporairement, et peut-être qu’ils devront retirer un poumon au complet. Inutile de vous dire que je suis absolument terrifiée… D’autant plus que le pronostic, même avec la chirurgie, reste très moyen.

Vu qu’ils ont aussi découvert un carcinome papillaire sur sa thyroïde (qu’ils vont opérer en même temps), ils vont lui faire des tests de génétique car ils trouvent très curieux qu’un aussi jeune homme (32 ans!) ait deux cancers différents en même temps.

Depuis hier, inutile de vous dire que je suis dans tous mes états. J’ai pleuré jusqu’à m’en rendre malade. Lui, est étonnamment optimiste et je ne sais pas comment il fait… Moi, ma vie est chamboulée complètement. C’est mon âme sœur et je suis si fâchée que la vie nous fasse ça! Je suis sans mots, c’est totalement injuste.

Probablement que personne n’a vécu de cancer similaire ici, selon mes recherches dans le forum je n’ai rien trouvé. Mais vos bons mots sont plus que les bienvenus, j’espère que quelqu’un me lira. ♥️

Merci,


Joëlle
2 Réponses
Bea13
35 billets

Chère @Joelle_1992

J'aimerais tant faire quelque chose ou trouver des mots qui peuvent vous apporter un peu de réconfort… Il est vrai que la vie peut parfois nous sembler très injuste. C'est aussi dans ces moments que l'on peut trouver en nous des forces insoupçonnées, qui nous permettent de continuer notre route, un jour à la fois et un petit pas à la fois.

Je prends le risque de vous dire que je pense fort à vous et que je suis de tout coeur avec vous. 🧡

Béa13

CaroGo
20 billets

Allo @Joelle_1992

Je partage votre tristesse et votre colère. Je vis ces émotions aux quotidiens et des fois j'ai l'impression que j'ai pas le droit. Que je devrais toujours être positive si je veux guérir, mais mon cancer ne se guérit il s'endort. Je dis toujours à mon entourage qu'ils doivent juste m'écouter et non trouver des solutions. J'ai juste besoin de le dire, ça me fait du biens. Tant mieux si votre conjoint semble bien, mais ça lui arrivera certainement.

Je pense à vous régulièrement et partage votre souffrance.

+ Répondre