Claude Modérateur

Mon espace public pour vos tendres pensées à mon égard

Log in pour publier un commentaire.

4 Commentaires
Bonjour Claude,
J'ai un cancer localisé de la prostate de risque intermédiaire, j'hésite entre la chirurgie radicale et la radiothérapie.
Je suis traité au CHUM  j'ai peur des effets de l'Incontinence. Lequel de ces 2 traitements les risques sont moins élevés ?
Merci François
Bonjour BoVélo‍ , est-ce que vous avez trouvé des réponses vos questions?

Claude
Bonjour BoVélo‍ , c'est une très bonne question dont j'ignore malheureusement la réponse.  Votre équipe soignante vous dit à quoi à ce propos?  Vous pouvez aussi contacter notre Ligne d'aide et d'information sur le cancer au 1-888-939-3333, du 8h00 à 18h heures de Mtl.  Vous pouvez également déposer votre question dans l'un de nos forum en suivant ce lien: https://parlonscancer.ca/discussions/viewcategory/73
Bonjour Claude,

si cela peux aider des gens qui sont dans la même situation que la mienne je peux témoigner. Cela me ferais un grand plaisir. 

merci Mélina
Melle26‍ , merci à vous Mélina, je vous écris en privé, je suis très heureux de votre collaboration.  Gros merci,

Claude
Allô Claude
comment je me sens Ben inquiète le contraire c'est impossible. Inquiète aussi je je dois arrêter de travailler. Je retourne au travail dans 2 semaines. J' ai toute prise mes timbres de chômage pour une capsulite. Je vais vivre comment? C'est quoi qui va arriver. Est ce que  je vais aller rejoindre mon ami? Voilà tout ce un e passe dans ma tête. Comme toujours je vis ça seule j' en parle juste à mon fils. Merci de m' avoir lu. Bonne soirée bye bye
Bonjour Claude, il semble ne pas y avoir de discussion spécifique sur le syndrome de résection basse antérieure (LARS). C'est une espèce de calamité qui attend la très grande majorité des patients suite à une fermeture d'iléostomie. Les effets secondaires de se retrouver sans rectum. Je vis cet enfer depuis le mois dernier et je découvre qu'il y a des groupes de soutien aux États-Unis. Je participe à une expérience clinique menée par le CHU de Québec, McGill et l'hôpital général juif. Je constate que, en gros, les patients sont laissés à eux-même, ont des effets secondaires très diversifiés, essaient toutes sortes de traitements, médicaments, régimes alimentaires. 
On se sent seuls au monde à ne penser qu'à son anus, ses douleurs, jour et nuit. Je suis étonné de constater qu'il ne semble pas y avoir de cliniques spécialisées pour nous guider, nous assurer. Je suis étonné aussi de n'avoir été prévenu que très vaguement de ce qui m'attendait. De même, à la suite de l'opération, les conseils à suivre fournis aux patients ne tenaient qu'à quelques paragraphes vagues sur l'alimentation... et le conseil plus général de ne se présenter à l'urgence qu'en cas de ceci et cela...
Bonjour Concert‍, vous avez raison, il y a de nombreuses lacunes quant à l'information et au soutien.  Je sais qu'il y avait une ressource:Association Illeostomie & Colostomie de Montréal, peut-être pourrait-il vous aiguiller vers des ressources adéquates, bien que vous semblez assez bien connaitre les ressources pertinentes au Québec.  Il y a également notre Ligne d'aide et d'information sur le cancer, 1-888-939-3333.  En ce qui concerne une discussion spécifique sur sur le syndrome de résection basse antérieure (LARS), cela pourrait être une bonne idée de l'initier.  Vous en pensez quoi?  Ici sur ParlonsCancer.ca,  Il y a aussi notre membre 'Momo' qui vit actuellement un 'rebranchement'.   

bientôt,
Claude
 

Mes activités sur ParlonsCancer.ca

    Mon blogue et mes textes

    Aucun blogue.